Il y a 30 ans, F-1 Race sortait sur NES...

Thomas DROUART      20 Juillet 2014       Jeux vidéo

Depuis près de 10 ans, les jeux vidéos n'ont cessé d'évoluer, au point d'obtenir maintenant un réalisme parfois extrêmement saisissant. Une véritable immersion dans des univers très divers. Mais revenons trente ans en arrière, pour essayer F-1 Race le tout dernier jeu sorti sur Nintendo NES... En 1984.

Il y a 30 ans, F-1 Race sortait sur NES...

Un titre attendu

 

La Nintendo NES connaît un rapide succès. Née en 1983, elle est une console de salon novatrice dont le premier jeu fut Super Mario Bros, véritable succès qui a fortement contribué à l'attrait de cette console. Sa longévité dépasse toutes les espérances puisqu'elle ne sera arrêtée... qu'en 2003 !

 

Revenons-en à F-1 Race. Ce titre, très attendu, était le premier à offrir aux passionnés et amateurs de voitures la possibilité de prendre le volant (ou la manette plutôt) d'une Formule 1. Avec son processeur à 8 bits et sa mémoire RAM de seulement 2 Ko, la console imposait une légereté des graphismes nécessaire. Les pixels sont bien visibles, la partie assez rapide, mais au final, est-ce que ça ne participe pas au charme de cette console d'antan ?

Il y a 30 ans, F-1 Race sortait sur NES...

Graphismes

 

La première chose qui saute aux yeux : l'utilisation de couleurs très flashy et peu réalistes. Mais rassurons-nous, il s'agit d'un jeu d'arcade et non d'un simulateur. Le nombre de teinte est réduit au minimum, les pixels demeurent largement perceptibles, limités par le nombre de bits de la console.

 

Nous pourrons difficilement traiter de la modélisation des circuits, ils sont purement inventés et n'ont pas encore la possibilité d'y inclure des décors. Nous nous contenterons donc d'une texture herbe assez présente.

 

Les voitures sont également très basiques et ne s'orientent pas, pas même dans les virages, ce qui limite la jouabilité car on y perd assez vite sa perception des virages...

 

Les changements jour/nuit se traduisent par des changements de teintes assez grossiers, comme en témoigne la capture d'écran ci-dessous !

Il y a 30 ans, F-1 Race sortait sur NES...

Déroulement du jeu

 

Contrairement aux jeux actuels qui proposent des modes "aventure" et "carrière", rien de tout ça ici, et c'est tout à fait normal pour l'époque. Tout juste disposons-nous de trois modes dès le début pour définir le niveau de difficulté, vous attaquerez directement la première course. Si vous gagnez, vous passerez à la suivante. Sinon, vous hériterez du sempiternel (et pas dénué de charme !) GAME OVER, qui vous imposera de tout recommencer, car non, la NES n'a pas de carte mémoire et encore moins de disque dur ! On reprend !

 

Vous l'aurez compris, il s'agit typiquement d'un jeu d'arcade, bien qu'à la pointe de la modernité il y a maintenant trente ans...

Il y a 30 ans, F-1 Race sortait sur NES...

Jouabilité

 

Ceux qui ont connu la Nintendo DS se souviennent de sa manette, assez ergonomique bien que peu confortable. Conduire une Formule 1 dans F-1 Race ne demande pas un long apprentissage ! Une touche pour accélérer, freinage automobile dès que l'accélérateur est relâché, gauche et droite pour tourner, haut et bas pour passer ou rétrograder les deux seules vitesses : Low ou Hi.

 

Les virages demandent un minimum de doigté, car entre la voiture qui ne peut s'orienter dans les virages, les graphismes qui n'affichent les voitures concurrentes qu'au dernier moment, il faut se rendre à l'évidence : le jeu n'est pas une mince affaire !

Comment y jouer ?

 

Vous vous en douterez, il n'est pas possible de faire des captures d'écran depuis la NES et il est relativement difficile de trouver une console encore en état de marche de nos jours, les condensateurs vieillissant assez mal.

 

Nous sommes passés par l'émulateur Nestopia que nous avons installé sur notre iMac 27 pouces sous OS X Mavericks. Notons que cet émulateur est également compatible sous Windows !


Commentaires