AC91 • Austin Mini Mk6 British Open Classic '92

Thomas DROUART      16 Février 2015       Austin Mini 4 cylindres Anglaises Années '90

AC91 • Austin Mini Mk6 British Open Classic '92

La Mini débute sa carrière en 1959 et connaîtra pas moins de six évolutions jusqu'à l'arrêt de sa commercialisation en 2000. Nous ne parlerons pas ici des versions coachées par BMW, mais d'une version sortie en 1992, la British Open Classic. Bien que profondément modifié, l'exemplaire ici présenté mérite le détour.

 

Fiche technique
 Modèle Austin Mini British Open Classic
 Moteur 1.3 4 cylindres en ligne 53 chevaux
 Dimensions 3,10 x 1,44 x 1,35 mètre
 Masse 695 kg
 Commercialisation 1992          1 000 exemplaires
 Côte moyenne 10 000 €
 0 à 100 km/h 13"8
 Vitesse max 143 km/h
 Consommation NC l/100 km
 Date et lieu 7 février 2015, Le Mans
AC91 • Austin Mini Mk6 British Open Classic '92

Quand on parle de Mini au néophyte, il vous parlera de la nouvelle... et de l'ancienne ! Sauf que la seconde n'est peut-être pas si ancienne que cela... Née en 1959, la Mini connaît un départ express conjointement chez Morris, Austin, Rover, Wolseley, Riley, Leyland et Innocenti. Rien que cela. Six générations se succèderont jusqu'en 2000. Tirée à plus de cinq millions d'exemplaires, la Mini s'est forgée une réputation solide et celle d'une voiture sympa, agréable et à la mode. Mais à côté de l'aspect un brin superficiel, la petite anglaise dispose de vraies qualités. Ses performances, bien qu'elles puissent apparaître désuètes, n'ont rien de ridicule. Et la version que nous verrons ici ne le niera pas...

AC91 • Austin Mini Mk6 British Open Classic '92

La Mini, c'est avant tout une bonne bouille. Il faudra attendre 1992 pour que la sixième génération (Mk6 ou Mark 6) voit le jour. Cette fois encore, on ne change pas une équipe qui gagne, la ligne reste calquée sur les versions précédentes. Cette mouture restera au catalogue jusqu'en 1997 où la dernière version assurera les trois dernières années de production. Pour 1992, les modifications se trouvent principalement sous le capot, avec notamment la présence d'un catalyseur. Le bloc moteur affiche désormais une cylindrée de 1275 cm3, avec une puissance ramenée à 50 chevaux (53 officieux) pour ne pas concurrencer la version Cooper. Quant à cette dernière, elle culminera à 63 chevaux.

AC91 • Austin Mini Mk6 British Open Classic '92

À côté des standards, on trouve des séries limitées, dont la Cooper Monte Carlo, la 35th Anniversary et la British Open Classic. C'est cette dernière que nous voyons ici. Mais c'est en réalité une version modifiée puisque la British Open Classic reçoit à l'origine une teinte unique, le British Racing Green, un vert anglais classieux, des logos spécifiques sur les ailes, le coffre et un filet doré. Les rétroviseurs sont peints couleur carrosserie, les pare-chocs sont chromés, les poignées de porte et élargisseurs d'ailes noirs et les glaces latérales sont entrouvables. De quoi faire la différence à l'extérieur.

AC91 • Austin Mini Mk6 British Open Classic '92

Notons la présence de jantes alliage spécifique : c'est le modèle Minilite, en 12 pouces (depuis 1984), afin d'accueillir des disques de freins à l'avant. L'habitacle reçoit une sellerie velours couleur fauve, des panneaux de portes assortis, un volant à trois branches, des vitres légèrement teintées et des vide-poches. Vendue neuve l'équivalent de 8 300 € actuel, la Mini était affichée à un prix correct pour une série limitée. Seuls 1 000 exemplaires quitteront l'usine de Birmingham.

AC91 • Austin Mini Mk6 British Open Classic '92

Que l'on soit adepte ou non, le travail réalisé sur cette Mini British Open Classic force l'admiration. Certes l'esprit d'origine n'y ait plus et on peut regretter le fait d'avoir recarrossé une version limitée mais il en découle une Mini à la fois originale et réussie. Pour ses 23 ans, la belle a eu droit à une nouvelle peinture, de discrets drapeaux anglais sur ses ailes avant, des rappels de clignotant cristal et des élargisseurs d'ailes noirs. Une dernière particularité de la British Open Classic était de proposer de série un toit ouvrant électrique, une option alors encore assez rare dans la première partie des années '90.

AC91 • Austin Mini Mk6 British Open Classic '92

Le soin du détail dans cette réalisation fut plutôt complet, incluant une rénovation intérieur-extérieur complète. De nos jours, les Mini ne sont pas rares. Du moins pour les versions les moins anciennes, dont fait partie cette Mk6. La côte demeure pourtant assez haute puisqu'une British Open Classic en bon état s'échange contre près de 10 000 €, soit un prix supérieur à celui du modèle neuf il y a plus de vingts ans. Rien à signaler au niveau de la fiabilité ni même du coût de l'entretien puisque l'offre de pièces est riche.

AC91 • Austin Mini Mk6 British Open Classic '92

En 1993, la British Open Classic est rééditée sous le nom de British Open II et intègre la gamme jusqu'en 1996. Celle-ci ne sera toutefois pas limitée et donc moins rare, d'où un prix légèrement moins élevé en occasion. La Mini s'éteindra alors définitivement en 2000. Sa conception, bien que revue régulièrement accusait tout de même plus de quatre décennies et souffrait face à une concurrence et des normes de sécurité de plus en plus rudes.

AC91 • Austin Mini Mk6 British Open Classic '92
Faut-il acheter une Austin Mini Mk6 British Open Classic '92 ?

Acquérir une Austin Mini British Open Classic, c'est acheter un boût du mythe Mini. Cette version reprend le meilleur de la Mini en adoptant un équipement riche et une teinte unique, typiquement anglaise. Comptez près de 8 000 € pour un bel exemplaire et 10 000 € pour un exemplaire en excellent état. Un exemplaire tel que celui-ci peut s'échanger à bon prix car rappelons que cette version n'est pas encore un modèle de collection.
 

3 arguments
3 contre-arguments
Configuration typique
Kart
Équipement riche
Côte élevée
Conception vieillissante
Difficile à trouver


Référence article : AC91 • Version 3.1


Commentaires