Crédit pas payé ? Moteur coupé !

Thomas DROUART      12 Février 2015       Actualité Assurances

Crédit pas payé ? Moteur coupé !

Si en France, le crédit est assez encadré, ce n'est pas le cas aux États-Unis. Face à cela, une mesure draconienne a été adoptée, sous la forme d'un contrat passé entre l'agence de location et l'utilisateur du véhicule.


 

Contexte morose

 

C'est un fait, mieux vaut ne pas être loueur de voiture aux États-Unis. Une étude récente menée par le cabinet Experian a démontré qu'une location sur cinq présentait un risque important... Risque qui mène bien souvent à l'arrêt du paiement du locataire. Et c'est la raison pour laquelle on retrouve des agences de location dans des situations peu enviables. Pour palier à cela, deux manières d'agir. Soit réguler l'attribution des crédits automobile - ce qui en période de crise n'est pas nécessairement le meilleur choix - soit obliger les locataires à payer, en optant pour une solution radicale.

 

On coupe

 

La solution présentée se présente sous la forme d'un coupe-circuit exigé par les assureurs. En signant le contrat, l'utilisateur accepte la présence de ce coupe-circuit et a conscience - en tout cas c'est préférable - que s'il ne paie pas, il ne pourra tout simplement plus utiliser son véhicule. Bien sûr, le véhicule ne stoppera pas en marche, pas question de provoquer un accident. La coupure se fera au prochain arrêt du véhicule. Le véhicule peut ensuite être tracé par GPS pour être récupéré par l'agence.

Le conducteur est prévenu quelques jours avant, il ne devrait donc pas y avoir de mauvaise surprise. Un tel système pourrait très bien arriver en France, quand des chiffres auront été publiés afin de fournir davantage de garanties à nos assureurs.


Commentaires