Tuto : le spotting automobile

Thomas DROUART      3 Mai 2015       Vie pratique Astuces Informations

Tuto : le spotting automobile

Quand on est passionné d'automobile, les pratiques liées à cette passion sont nombreuses. Mais une bonne partie d'entre nous immortalisent nos modèles fétiches. Que ce soit pour les présenter sur internet (ce qui est le cas de Palais-de-la-Voiture.com) ou pour soit-même. Nous verrons ici les rudiments et conseils liés au spotting. Qu'est-ce ? En quoi cela consiste t-il et comment le pratique t-on ?

 

Définition


On qualifiera de spotting le fait de photographier des voitures dans la rue sans avoir prévu de capturer des modèles spécifiques et sans concertation avec le propriétaire. À l'inverse du shooting où le véhicule est mis en scène avec accord du propriétaire.

Il est plus facile (et rapide) d'avoir des photos issues du spotting puisqu'il suffit de sortir dans la rue et d'espérer croiser la route de modèles intéressants. C'est aussi un domaine qui peut être frustrant car il faut être constamment être au bon endroit et au bon moment et parfois le cadre ne se prête pas aux photographies de qualité.

Le matériel à prévoir


Une séance de spotting peut s'improviser mais mieux vaut éviter et s'équiper d'un minimum de matériel sous peine de mauvaise surprise et de se retrouver démuni à un moment de l'après-midi.

Un appareil de photo : c'est la base, certes mais prévoyez toujours une recharge maximale et si possible, un deuxième chargeur et une seconde carte-mémoire ;

Des cartes de visite : cela peut paraître inutile mais si vous rencontrez le propriétaire d'une belle voiture, lui laisser une carte de visite pour qu'il vous recontacte et passer à l'étape shooting peut être un plus ;

De quoi boire/manger : cela peut paraître évident mais pour une séance de spotting excédant 3 à 4 heures, il peut être utile d'avoir à boire et à manger. Évitez le vin rouge qui vous fera perdre en crédibilité si vous rencontrez un propriétaire !

 

Tuto : le spotting automobile
Quelle heure et quel temps ?


Point essentiel, surveillez la météo pour organiser votre spotting avec un temps adéquat. Par expérience, nous vous déconseillons les jours trop ensoleillés et sans nuages, de même que les fortes pluies qui ne vous donneront rien de bon, notamment des peintures métalisées ayant perdu de leur éclat. À l'inverse, un temps légèrement nuageux avec un bon ensoleillement ne fera que raviver les couleurs et donner du sens à vos photos.

Et pour les heures de spotting, mieux vaut éviter les matins où l'éclairage du soleil est souvent violent et préférer les après-midi, entre 14 et 19 heures en été. L'hiver, la palette disponible est beaucoup plus restreinte et oscille généralement entre 13 et 16 heures. Bien sûr, cela ne sont que des indications personnelles que chacun peut adapter.

 

Où spotter

Tout d'abord, choisissez une moyenne ou grande ville, vous aurez plus de chance d'y croiser des voitures intéressantes à photographier. Bien sûr, cela dépend de vos attentes, une Peugeot 205 GTI sera plus simple à dénicher qu'une Pagani Zonda. Pour cela, nous vous déconseillons les villes de moins de 10 000 habitants.

Une fois la ville choisie, vous devrez vous placer aux bons endroits... aux bons moments ! Là encore, mes conseils seront plutôt généralistes mais globalement :

• Visez la plus grande place de la ville et restez-y quelques temps, observez les véhicules "intéressants" et dans quelle direction ils vont, cela vous donnera un bon indicateur ;

• Parcourez les rues passantes et explorez chaque artère. Une voiture chère a plus de chance d'y être stationnée puisqu'elle sera moins exposée aux chocs urbains et à la vue d'éventuelles personnes malintentionnées ;

• La gare peut également être un point intéressant car vous y verrez tout type de voiture. C'est aussi un bon endroit pour entrer en contact avec des propriétaires ;

• De 12 à 14 h, rodez près des restaurants réputés de la ville et parcourez les rues proches ;

• Les hôtels peuvent être intéressants, surtout en fin de matinée ou en fin de journée ;

• Différents loisirs ou batiments peuvent abriter dans leurs environs des modèles intéressants, comme les cinémas, bowlings, magasins spécialisés, banques, assurances, notaires...

• Repasser régulièrement aux mêmes endroits, notamment les points stratégiques.

Tuto : le spotting automobile
À ne pas faire

• Évitez les photographies sur les parkings de grande surface, à moins que le sujet soit suffisamment éloigné, les photographies prisent là-bas imposent en général de nombreuses contraintes et ne sont pas toujours du meilleur effet ;

• Ne vous introduisez jamais dans une propriété privée sans autorisation ;


• Surveillez qu'un passant ou qu'une voiture ne passe pas au même moment, pour ne pas réitérer le cliché ci-dessus !

À faire

• Soyez toujours attentif autour de vous. Certaines prises de vues risquent de vous imposer de vous mettre au milieu de la rue. Vous devrez alors etre extrêmement vigilant aux alentours. En cas de doute, mieux vaut manquer un cliché que de se faire écraser !

• Si vous publiez les photos sur internet, masquez systématiquement les plaques d'immatriculations, cela évitera bien des problèmes aux propriétaires avant de vous en causer à vous !

• N'hésitez pas à corriger vos photos en post-traitement afin d'améliorer les éclairages, contrastes, éventuellement faire de la retouche s'il y a des éléments perturbateurs sur vos photos... et pour masquer les plaques d'immatriculations.

 

Lien utile

• Vous voulez savoir les modèles intéressants à photographier dans votre ville ou en informer la communauté ? Rejoignez le groupe Car Sighters & car Spotters sur Facebook.

Vous pratiquez le spotting et avez une page Facebook/FlickR pour vos photos ? Partagez-là en commentaire ! D'ailleurs, quels sont vos conseils pour un spotting réussi ?


Commentaires