8 modèles d'occasion trop souvent oubliés

Thomas DROUART      17 Octobre 2015       Vie pratique Guide d'achat

8 modèles d'occasion trop souvent oubliés

Quand on recherche un véhicule d'occasion, les classiques ressortent bien souvent. Mais il y a des modèles qui ne déméritent pas et qui devraient être plus connus ! Nous vous avons répertorié 8 de ces modèles qui méritera davantage de notoriété. Mais pourquoi sont-ils délaissés ?

En matière d'automobile, il y a les valeurs sûres, c'est-à-dire les modèles appréciés et reconnus et les autres. Ces derniers ont l'avantage d'afficher une cote moins élevée et sont souvent plein de qualité. Encore faut-il penser à ces modèles et les trouver sur le marché de l'occasion, ce qui n'est pas forcément simple ! Notre sélection comprend des modèles dans des budgets très divers.


La familiale haut de gamme à petit prix

8 modèles d'occasion trop souvent oubliés

Dans la catégorie des familiales bien équipées et fiables, la Saab 9-3 ne démérite pas. La deuxième génération, produite de 2002 à 2011 en est le parfait exemple. La marque, qui n'est pas morte, s'est toujours attelée à produire des modèles d'une grande rigueur, au design élégant et dotés de moteurs avancés technologiquement.
 

Quel moteur ?

Le 2.0 litres Biopower semble le meilleur compromis, il peut utiliser tant le sans-plomb 95 que le bioéthanol avec à la clé des consommations raisonnables et une puissance raisonnable de 175 ou 200 chevaux. Il n'en fallait pas moins pour profiter pleinement des qualités routières de la belle !

Quel budget ?

Il faut prévoir aux alentours de 10 000 € pour un exemple en bon état ! Privilégiez les modèles les plus récents, à partir de 2007 ou 2008.


Précautions à prendre

Rien de particulier, il s'agit d'un bloc solide. Vérifiez le bon fonctionnement des différents équipements. Saab a beaucoup misé sur la communication avec ses clients, en leur proposant même de suivre la fabrication de leur voiture en usine. Aucune mauvaise surprise à attendre, un kilométrage élevé ne doit pas effrayer.


Avis subjectif

La Saab 9-3, c'est clairement une bonne alternative face à des concurrentes allemandes souvent surcotées. Bien construite et très fiable, elle permet en plus de faire rapidement des économies grâce au bioéthanol. Que demander de plus ? Pas grand chose. En prime, vous roulez exotique et vous n'aurez probablement pas la même voiture que votre voisin !



La bombinette américaine

 

8 modèles d'occasion trop souvent oubliés

La seconde génération de Ford Fiesta se dote d'une déclinaison sportive. De 1983 à 1989, la Fiesta XR2 entre en concurrence avec les Volkswagen Golf GTI, Renault 5 Alpine et autres Peugeot 205 GTI. Son poids faible (850 kg) et sa puissance de 96 chevaux en font un modèle maniable et agréable à conduire.
 

Quel moteur ?

L'unique 4 cylindres de 1,6 litres dispose d'un carburateur double corps et fournit 96 chevaux. Sans être démoniaque, la XR2 permet une conduite tonique à condition de rester raisonnable : les freins arrière sont à tambour et la consommation peut vite grimper !

Quel budget ?

Le prix d'achat est faible, entre 800 et 2 000 € pour les modèles les mieux conservés. Mieux vaut un modèle entretenu.


Précautions à prendre

Comme la plupart des bombinettes un peu âgées, certaines Fiesta XR2 ont connu une utilisation sur circuit et ont pu être accidentées. Il faut donc veiller au bon état des longerons ainsi que de la carrosserie, sensible à la rouille.
Le joint de culasse doit aussi être en bon état car son coût est élevé.


Avis subjectif

Quand on veut se faire plaisir à moindre frais, prendre un modèle moins connu, c'est le bon plan. Pour une utilisation occasionnelle sur circuit par exemple, la Fiesta XR2 est l'idéal. Elle peut en plus être allégée davantage et même upgradée facilement !



La belle espagnole

8 modèles d'occasion trop souvent oubliés

La petite familiale sportive de Fiat, la 850 eut un clone chez Seat. Identique en tout point hormis la calandre.  Elle en reprend donc les qualités et s'affiche à un tarif moindre. Plus rare à trouver, elle compense par son tarif moins élevé.
 

Quel moteur ?

Il s'agit d'un 4-cylindres de 0,9 litres affichant 52 chevaux. Une puissance correcte grâce au poids contenu de 725 kg. C'est l'unique motorisation proposée durant les deux années seulement de commercialisation de la Seat 850, de 1970 à 1972.

Quel budget ?

Comptez aux alentours de 2 000 € pour un modèle en bon état. La décote par rapport au modèle badgé Fiat est d'environ 30 %. Plusieurs propriétaires ont facilement maquillé leur Seat 850 en Fiat ! Une opération, simple et rapide.


Précautions à prendre

Comme pour beaucoup d'ancienne, attention à la corrosion. Les pièces se trouvent facilement et le bloc moteur est identique à celui monté sur les Panda de première génération. Quant à l'entretien, il est simple à prodiguer et tout est accessible sans difficulté.


Avis subjectif

Une ligne craquante, des performances correctes et un chassis joueur, la Seat 850 a tout pour plaire. On peut juste regretter sa rareté mais on se réjouit de la cote très basse. C'est le moment de se faire plaisir.



La polyvalente

8 modèles d'occasion trop souvent oubliés

La Mazda 323 est une berline familiale produite de 1977 à 2003 en six générations distinctes. Des modèles coupés sportifs ont aussi vu le jour mais la vraie bonne affaire, c'est la quatrième génération. Elle a été proposée avec des moteurs essence et diesel fiables et même une redoutable GTR de 185 chevaux !
 

Quel moteur ?

Le 1.6 de 87 chevaux est un bon compromis entre prix d'achat, assurance et fiabilité. Increvable, c'est un modèle qui vous emmènera loin. Disponible en 3, 4 ou 5 portes, il est difficile d'en voir deux identiques.

Quel budget ?

Prévoyez entre 600 et 1 000 € pour un modèle en bon état et entretenu. Privilégiez un modèle ayant eu un suivi depuis plusieurs années, car si la fiabilité est excellente, le coût des pièces est assez élevé.


Précautions à prendre


La rouille superficielle ne doit pas effrayer pourvu qu'elle ne recouvre pas l'ensemble de la carrosserie mais attention si elle est perforante. Bon nombre de Mazda 323 finissent à la casse à cause de leur carrosserie alors que la mécanique demeure convenable.

Avis subjectif

Elle ne gagnera pas le prix de beauté pour sa ligne mais la Mazda 323 est poyrtant bardée de qualité. Une fiabilité à toute épreuve, un intérieur qui vieillit bien et un moteur increvable. Bonne à tout faire, elle continue encore aujourd'hui à s'afficher comme une bonne alternative face aux Citroën Xsara et Renault Laguna I vendues plus chères.



L'autre 911

8 modèles d'occasion trop souvent oubliés

Lorsque Porsche remplace la 356 par la 911, l'écart de prix est grand. Le passage du 4 au 6-cylindres notamment coûte cher. C'est pour cela que la firme de Stuttgart crée la 912 : l'esthétique de la 911 et le moteur 4-cylindres de la 356.
 

Quel moteur ?

La première version dispose d'un bloc de 1,6 litres de cylindrée et 90 chevaux. Une puissance limitée qui suffit à un usage quotidien et qui réduisit considérablement le prix d'achat.

Quel budget ?

30 000 € est un budget minimal pour une 912 en bon état. C'est moitié moins que le prix d'une 911 pareillement équipée.


Précautions à prendre


Vérifiez l'état de la carrosserie mais aussi la mécanique. Les modèles d'après 1968 disposent d'un empattement long et bénéficient d'une meilleure tenue de route.


Avis subjectif

Pour certains, une 911 ne s'apprécie qu'avec le légendaire Flat-6. Mais la 912 n'est pas un sacrilège pour autant. Le Flat-4 dispose d'une sonorité tout à fait convenable et les 90 chevaux suffisent pour se faire plaisir et profiter pleinement de cette incroyable voiture. Bien sûr, il faut y mettre le prix.



La compacte vitaminée

8 modèles d'occasion trop souvent oubliés

Mazda a doté sa compacte 3 d'une version sportive destinée à concurrencer les Mégane et autres Focus RS. Un pari risqué et qui a porté ses fruits, grâce à une ligne assez discrète mais efficace et une belle habitabilité.
 

Quel moteur ?

Son 4-cylindres suralimenté par un turbo offre 260 chevaux et le 0 à 100 km/h en 6,1 secondes, faisant de cette Mazda 3 MPS une véritable petite sportive utilisable au quotidien mais aussi capable de s'aventurer sur circuit si l'occasion se présente.

Quel budget ?

Les Mazda 3 MPS débutent à 7 000 € pour la première génération et vers 13 000 € pour la seconde, au design plus agressif. Suivant vos goûts, préférez l'une ou l'autre. Dans les deux cas, la fiabilité est bonne.


Précautions à prendre


Rien à signaler !


Avis subjectif

Hormis sa prise d'air de capot et ses grandes jantes, la Mazda 3 MPS est très sage esthétiquement. Son moteur l'est beaucoup moins bien qu'il sache se montrer docile. Ce sleeper en étonne plus d'un et mérite clairement que l'on s'intéresse à lui.



La citadine branchée

8 modèles d'occasion trop souvent oubliés

Après la Fortwo, Smart continue sur sa lancée et commercialise la Forfour. Un succès mitigé pour ce modèle à cheval entre citadine et compacte. Une version sportive, préparée par Brabus lui redonnera du cachet. Appréciée mais au succès mitigé, elle se trouve désormais sur le marché de l'occasion à un tarif correct.
 

Quel moteur ?

Il s'agit d'un unique bloc de 1,5 litres développant 177 chevaux grâce à un turbo-compresseur. Un rapport poids/puissance très convenable qui offre le 0 à 100 km/h en moins de 7 secondes et des reprises relativement bonnes. En prime, ce 4-cylindres a été développé par Mitsubishi et offre une fiabilité et des coûts d'entretien corrects.

Quel budget ?

La Smart Forfour Brabus se négocie aux alentours de 7 000 €
sur le marché de l'occasion. Les modèles essence, méconnus et à caractère sportif se revendent assez mal et peuvent donc être facilement négociés.

Précautions à prendre


Privilégiez un modèle avec une courroie de distribution ré
cente afin de limiter les frais. L'entretien est peu coûteux, hormis les pièces de carrosserie et ne réserve pas de mauvaises surprises. Évitez les exemplaires trop kilométrés et ceux ayant subi une utilisation intensive.

Avis subjectif

Sympathique visuellement et disposant d'une mécanique de petite sportive, la Forfour Brabus dispose de sérieux arguments. Elle s'affiche à des tarifs tout à fait raisonnables et pourrait même devenir un modèle collector et recherché d'ici quelques années.



Le paquebot coréen

8 modèles d'occasion trop souvent oubliés

De 2003 à 2010, Kia a coiffé sa gamme d'une élégante routière, un modèle maintes fois restylés mais doté d'une unique motorisation essence. Très peu vendue dans l'hexagone, les exemplaires sur le marché de l'occasion s'échangent à des prix relativement bas. Élégante, la Kia Opirus n'arbore pas de logo à l'avant et l'arrière est souvent dessiglée, intriguant fortement les passants qui pensent fréquemment à une luxueuse berline américaine !
 

Quel moteur ?

Stricte traction, l'Opirus dispose d'un moteur 3.8 litres V6 atmosphérique de 266 chevaux. Ce bloc est malheureusement très gourmand et s'avère particulièrement intéressante une fois passée au GPL. Quelques défauts de jeunesses ont été corrigés, notamment portant sur la culasse. Ce bloc demeure fiable, ainsi que le restant des composants.

Quel budget ?

Prévoyez entre 4 et 8 000 € suivant l'année et l'état du modèle convoité. C'est nettement moins que la concurrence et le niveau d'équipement mérite à lui seul le détour. Ce genre de berline mal-aimée peut en prime être négociée.


Précautions à prendre


Privilégiez les derniers millésimes, à partir de 2008 de préférence.


Avis subjectif

Une routière de qualité au prix d'une citadine, on croit rêver ! Mais pourtant, il s'agit bien d'une réalité. La Kia Opirus fait partie de ces très bonnes affaires mais qui effraient au premier abord. La cote en occasion étant basse, profitez-en pour installer le GPL. La consommation en sans-plomb pouvant attendre très facilement les 20 litres aux 100 kilomètres en cas de sollicitation.

Osez !


N'ayez pas peur de sortir des sentiers battus en acquérissant un modèle peu répandu. Parce que leur image de marque n'égale pas celle d'un grand constructeur, ces voitures sont souvent délaissées à tort. Mais en y regardant de plus près, on s'aperçoit que certaines regorgent de qualités. Qu'une Saab 9-3 n'a pas à rougir face à une Audi A4, qu'une Mazda 3 MPS est au moins aussi fun qu'une Volkswagen Golf GTI et qu'une bonne-à-tout-faire plus polyvalente qu'une Mazda 323, c'est dur à trouver ! Osez la différence.


Commentaires