AB59 • Renault Mégane 2 RS '04

Thomas DROUART      14 Février 2016       Renault 4 cylindres Françaises Années '00

AB59 • Renault Mégane 2 RS '04

En 2002, la seconde génération bouscule les conventions et affiche une ligne nettement moins conventionnelle. La belle adopte dès 2004 une sulfureuse déclinaison RS, synonyme de plaisir mais aussi d'une ligne embellie. Mais au fait, que vaut réellement cette première mouture de Mégane RS.

 

Fiche technique
 Modèle Renault Mégane 2 RS
 Moteur 2.0 4 cylindres en ligne 225 chevaux
 Dimensions 4,21 x 1,78 x 1,46 mètre
 Masse 1 375 kg
 Commercialisation 2004 - 2006
 Côte moyenne 8 000 €
 0 à 100 km/h 6"5
 Vitesse max 236 km/h
 Consommation 8,6 l/100 km
 Date et lieu 27 septembre 2015, Le Mans
AB59 • Renault Mégane 2 RS '04

Le choc. Quand elle a été présentée au public en 2002, la Mégane de seconde génération a suscité des réactions assez vives. Il y a d'abord les adorateurs qui ont rapidement succombé à ce postérieur délicieusement galbé. Et il y a eu aussi les détracteurs pour qui le changement est trop radical et pas nécessairement harmonieux. Proposée en 3, 5 portes, elle est également déclinée en cabriolet, puis break et berline à coffre. Néanmoins en 2004, seules les versions 3 et 5 portes sont proposées en version RS, une déclinaison très attendue après la prometteuse Clio 2 et son châssis aux petits oignons. Déclarée "voiture de l'année 2003", la Mégane améliore petit à petit son image et sa réputation. Revenons à la RS. Elle affiche la bagatelle de 225 chevaux en ajoutant à son 4-cylindres de 2.0 litres un turbocompresseur. Inéluctablement, les performances sont bien là et les louanges arrivent plus rapidement qu'escomptées !

AB59 • Renault Mégane 2 RS '04

Esthétiquement sobre. Esthétiquement, les modifications sont plutôt sages. On notera des pare-chocs davantage ajourés, des anti-brouillards repoussés le plus loin possible sur les côtés et une calandre coupe-frites directement inspirée par celle de la Clio 2 revisitée elle-aussi par le département Renault Sport. À l'arrière, on appréciera un spoiler mais aussi un diffuseur qui héberge une double sortie d'échappement. On avait déjà connu Renault avec une plus grande audace. Mais cette fois, la marque mise davantage sur le ramage que le plumage. À un tel point que le néophyte qui n'aurait pas prêté attention aux badges le long des baguettes de portière pourrait tout à fait confondre notre Mégane RS avec une version dCi. Mais la comparaison s'arrête là, et il suffit de prendre place à bord pour se rendre compte que cette Mégane n'est pas une Mégane classique. Pourtant au premier abord, ce n'est pas très réjouissant, c'est un habitacle à la fois classique et sans fioriture qui s'offre à vous.

AB59 • Renault Mégane 2 RS '04

Taillée pour la piste. Point fort des modèles Renault Sport, le châssis de la Mégane 2 RS n'a pas été délaissé, bien au contraire. Ses voies ont été élargies pour une meilleure stabilité tandis que le train avant est plus incisif et précis que jamais. Un mode de régulation du couple moteur lors des rétrogradages (MSR) a également été mis au point pour toujours gagner en efficacité et plus particulièrement sur piste, un lieu très apprécié des propriétaires de modèles RS. Le mode anti-patinage est également très précis pour limiter les pertes d'adhérences et offrir une expérience en constante hausse, quel que soit le niveau initial de son conducteur (ou pilote, c'est au choix !). Très important également, les trains roulants ont été peaufinés lourdement, tant au niveau du freinage que du choix de jantes et de pneumatiques. Les aides sont nombreuses mais déconnectables, suivant le style de conduite du moment. On trouve ainsi un répartiteur pour doser le freinage, des étriers de frein Brembo et même l'allumage des feux de détresse en cas de freinage d'urgence. Pratique sur circuit.

AB59 • Renault Mégane 2 RS '04

Lourde. La Mégane 2 RS joue ainsi la carte de la polyvalence avec un équipement à bord tout à fait correct qui permet de s'adapter tant à une vie citadine qu'à une vie plus débridée sur circuit ! Le 4-cylindres de 2.0 litres est directement repris des versions plus sages mais avec l'ajout d'un turbo Mitsubishi pour amener la puissance à 225 chevaux. Inéluctablement, les performances font un sacré bond en avant ! L'accélération est vive avec le 0 à 100 km/h en seulement 6,5 secondes tandis que les reprises gagnent également en efficacité, bien desservies par l'excellent châssis. Seul point noir à ce bilan, le poids, assez élevé qui frise les 1,4 tonne. D'un côté, on peut se dire que c'est pour profiter de la polyvalence offerte par cette Mégane 2 mais d'un autre cela ternit le bilan et amoindrit le tempérament initialement rageur de la bête. Il faudra attendre la R26-R de 2008 pour qu'enfin la moins sage et la plus légère des Mégane fasse son apparition.

AB59 • Renault Mégane 2 RS '04

Plutôt affûtée. Les jantes de 18 pouces arborent un design à la fois classique et imposant à 8 branches. À l'avant, on découvre des disques ventilés  de 312 millimètres pincés par des étriers de frein Brembo, assurant un freinage optimal, tandis que ceux de l'arrière - non ventilés - passent à 300 millimètres. Le freinage ne manque pas de mordant et demeure très esthétique. Pour la première fois, les jantes passent en cinq écrous, ce qui permet bien souvent de trahir les copies de Mégane RS lorsque ces dernières disposent de moyeux à quatre trous, apanage de toutes les versions "classiques". Vous vous en douterez, la Mégane 2 RS joue dans la cour des grands et a permis à Renault de montrer son savoir-faire face à des concurrentes toujours plus agressives. Parmi elles, on notera la Ford Focus RS ou l'Honda Civic Type R. La riposte 308 GTI chez Peugeot n'arrivera qu'en 2010. Dès lors, Renault profite d'un marché plutôt juteux et prospère, grapillant progressivement une clientèle amatrice de bons modèles, bien nés et au comportement sain.

AB59 • Renault Mégane 2 RS '04

Du bon et du moins bon. Assemblée à Dieppe, dans les mêmes chaînes où naquirent il y a déjà plusieurs décennies les Alpines, la Mégane 2 RS connaît une belle croissance et maintient une cote intéressante sur le marché de l'occasion, aux alentours de 8 000 € pour un bel exemplaire. Neuve, le prix débutait à 29 500 € en carrosserie trois portes. En 2005, une version diesel, plus sujette à controverse vit le jour, abaissant légèrement la cote des essence. Mais les versions Turbo essence demeurent chères dans le cœur des passionnés et on comprend aisément pourquoi : elles sont performantes, le style est assez passe-partout, ce qui permet de ne pas se faire remarquer et le comportement est tout à fait honorable, c'est un sage choix pour débuter la compétition mais aussi comme voiture de tous les jours. Un point a en revanche retenu plus de critiques, les sièges semi-baquets et leur sellerie semi-cuir d'aspects assez bas de gamme, malgré le brodage RS !

AB59 • Renault Mégane 2 RS '04

Économique. Lors de son restylage en 2006, la Mégane 2 RS reçoit une plastique un peu plus travaillée et dynamique, ce qui n'est pas un mal, Renault ayant tiré leçon de ses erreurs. Premier jet d'un longue lignée de Mégane sportive, cette mouture a servi de cobaye à la marque pour proposer ses choix au grand public. En prime, le coût d'entretien est très mesuré. Si les Renault de ces années-là souffrent de nombreux maux, à commencer par une électronique douteuse, les modèles RS y réchappent miraculeusement. Grâce à l'emploi du turbo, la consommation en cycle se maintient sous la barre des 9 litres aux 100 kilomètres tandis que de nombreuses pièces mécanique et de carrosserie sont similaires à celles des Mégane traditionnelles.

AB59 • Renault Mégane 2 RS '04

Mini-GT. N'omettant aucunement le confort, cette Mégane 2 RS manque de piment et d'audace, ce qui est dommage mais qui conviendra à ceux qui sont à la recherche d'une mini-GT ou bien d'un modèle conjuguant vie familiale et utilisation intensive. Pour plus de sport, il faudra s'orienter vers les modèles plus légers et puissants que sont les R26. Mais au niveau du plaisir, soyez sereint : il est bien réel.

AB59 • Renault Mégane 2 RS '04

Accessible. Avec un prix médian aux alentours de 8 000 €, la Mégane 2 RS phase 1 est relativement accessible, tant au niveau du prix d'achat que des postes consommation et entretien. C'est le genre de modèle qui conjugue l'utile à l'agréable sans renier les aspects pratiques. Soyez néanmoins vigilant sur le marché de l'occasion aux modèles ayant usé excessivement de la gomme sur piste. Ils peuvent avoir été malmené et souffrir prématurément. Attention à l'électronique dont certains modèles peuvent tout de même connaître des défaillances.

AB59 • Renault Mégane 2 RS '04
Faut-il acheter une Renault Mégane 2 RS ?


Pour conjuguer passion et raison, la première mouture de la Mégane RS, produite de 2004 à 2006 est un bon compromis. Certes, elle n'est pas la plus rapide, ni la plus démonstrative, mais ses qualités sont nombreuses et elle ne renie jamais le plaisir. Pour 8 000 €, vous accédez à un modèle au châssis sain et équilibré, idéal pour tous les jours, parfait pour la piste.
 

3 arguments
3 contre-arguments
Tempérament
Moteur puissant
Freinage
Ligne très sobre
Poids élevé
Intérieur sans charme


Référence article : AB59 • Version 3.1


Commentaires