'12 BMW M5 F10

Anthony Perrier      1 Août 2016       BMW V8 Allemandes Années '10

'12 BMW M5 F10

C'est en 1984 que l'aventure M5 commence. La marque bavaroise venait tout juste de dévoiler sa sportive du moment, la BMW M1. Elle était équipée d'un 6 cylindres en ligne développant 277 chevaux. À partir de ce moment, il ne fallu pas beaucoup de temps pour permettre aux ingénieurs de BMW Motorsport pour transformer leur banale berline en foudre de guerre. Le moteur de la M1 venait d'être transplanté dans la Série 5, et la légende était née. Trente ans plus tard, BMW nous dévoile sa dernière M5 en date.
 

Fiche technique
BMW M5
F10

2012 - ...
  Dimensions 4,91 x 1,89 x 1,45 mètre
  Poids 1870 kg
  Boîte de vitesse Automatique, 7 rapports
  Transmission Propulsion + autobloquant
4.4 litre
V8 biturbo

560 chevaux
680 Nm
  0 à 100 km/h 4,2 secondes
  Vitesse max. 250 km/h (311 km/h non limité)
  Consommation mixte 9,9 L / 100 km
  Prix du neuf A partir de 120 600 €
Photographiée sur le bord de plage de la ville d'Ostende (Belgique), cette M5 a du charme sous son wrap Disney !

Photographiée sur le bord de plage de la ville d'Ostende (Belgique), cette M5 a du charme sous son wrap Disney !

Trente ans plus tard

 

La BMW M5 a connu bon nombre de motorisations depuis sa création. D'abord, comme vous avez pu le lire dans l'introduction, elle fut équipée d'un excellent moteur à 6 cylindres en ligne qui venait de faire ses preuves sur l'emblématique BMW M1. C'est en 1988 que la M5 E34 voit le jour et les ingénieurs conservent le même moteur qui développe désormais 315 chevaux. Dix ans plus tard, la BMW M5 E39 fit ses premières vocalises avec cette fois-ci un tout nouveau moteur V8 d'une cylindrée de 4,9 litres pour une puissance totale de 400 chevaux. Elle fut un véritable succès commercial comparée aux anciennes générations de M5. En 2005, la version ultra sportive de la sage Série 5 est désormais dotée d'un incroyable V10 de 5.0 litres pour une puissance décoiffante de 507 chevaux. La E60 est certainement la M5 favorite de bons nombre de passionnés grâce à ce dernier. Trente ans plus tard, BMW fait le choix de revenir au bon vieux V8 pour son dernier bébé, la M5 F10. Cependant, celui-ci se voit greffé de deux turbos, pour une puissance et un couple maximum.

La phrase emblématique de Buzz l'éclair s'applique à cette M5 ! Vers l'infini et au-delà !

La phrase emblématique de Buzz l'éclair s'applique à cette M5 ! Vers l'infini et au-delà !

Un physique hors-normes

 

Il ne sera pas difficile pour un oeil averti de différencier une M5 d'une simple 525d, en effet, cette énorme bestiole arbore d'imposants pare-chocs spécifiques bien aérés afin de permettre au gros V8 bi-turbo d'être nourri correctement en air. La M5 est également la seule Série 5 à disposer, en série, de quatre sorties d'échappement ; ce qui est devenu une caractéristique des modèles Motorsport de la marque. Ses énormes jantes de 19 pouces couvrant d'imposants étriers de freins bleus en disent également long sur la vocation de cette auto. Pas de doute, l'esprit de la M5 originelle est toujours là malgré les trente ans qui les sépare.

Le sourire de Flash McQueen est contagieux ! Comment résister au charme de cette auto ?

Le sourire de Flash McQueen est contagieux ! Comment résister au charme de cette auto ?

V8 S63 Tü

 

Sous cet acronyme plus que barbare pour les non néophytes se cache en fait l'appelation du dernier moteur monté sur la BMW M5 F10, et qui équipe donc le modèle illustré dans l'article. Il s'avère que ce moteur n'est pas tout à fait nouveau au sein de la marque bavaroise puisqu'il équipait depuis déjà quelques temps les X5/X6 et autres BMW 750i sous le nom de N63. En revanche, il a subit quelques améliorations de la part de l'équipe de Motorsport.

 

Pour BMW, le but était avant tout de remplacer l'excellent V10 de la E60 par un moteur plus petit - donc moins gourmand - mais aussi plus performant ! L'avantage de ce moteur est qu'il délivre son couple maximal dès 1.500 tours/minutes, permettant au conducteur une plus grande souplesse pour une utilisation quotidienne mais aussi une meilleure plage d'utilisation lors d'utilisations intensives. Ce couple hors-normes est avant tou disponible grâce aux deux turbos qui soufflent très fort, très tôt ! Beaucoup de travail a été fait sur le temps de réponse du moteur, ce qui lui permet d'être aussi réactif qu'un moteur atmosphérique ! De plus, le nouveau moteur permet de réduire les émissions de CO² de 25% par rapport à l'ancien V10, c'est tout bénef !

 

Nul besoin de s'étaler sur le fonctionnement de A à Z de cet incroyable moteur, comprenez juste qu'il est d'une efficacité extraordinaire ! Aussi bien qu'il a été adapté dans les X5 et X6M, moyennant une perte de 5 chevaux sur ces derniers.

Pas besoin de préciser que j'ai pris beaucoup de plaisir à réaliser ces quelques clichés !

Pas besoin de préciser que j'ai pris beaucoup de plaisir à réaliser ces quelques clichés !

Question sonorité ?

 

Vous pourriez penser qu'un V8, peu importe le carburant ou la puissance, ça reste un V8. Une sonorité envoutante, parfois même éprouvante tellement elle peut-être puissante. Cependant le S63 Tü se veut être un moteur très silencieux - dans l'habitacle en tout cas - à cause de l'insonorisation présente dans l'auto. Si la M5 était une voiture de promenade, cela n'aurait pas posé de problème. Sauf que l'on parle ici d'une voiture hautes performances, un monstre de 560 chevaux ! Alors pour remédier à ce soucis, les ingénieurs de chez BMW ont placés un dispositif qui permet de retranscrire le son du V8 bi-turbo à travers les enceintes de celle-ci. Autant dire que cela n'a pas bien plu aux fans de la marque, surtout après avoir goûté au V10 de la génération précédente.

'12 BMW M5 F10

Un châssis aux petits oignons

 

Les ingénieurs de chez BMW ont toujours mis un point d'honneur à ce que "ses trains roulants devançent les performances du moteur" et c'est encore gagné sur cette M5 F10 ! Tandis que la boîte automatique SMG à sept rapports de la M5 E60 est remplacée par une transmission à double embrayage M qui permet des passages toujours plus rapides, la M5 F10 est également équipée de série d'un différentiel actif. Ce dernier permet à l'auto de gérer la quantité de couple donnée indépendemment à chaque roue. Les nords-américains auront quant à eux droits à une transmission manuelle à six rapports. La voiture est assemblée sur une plateforme classique de F10, cependant l'empattement est 11 millimètre plus court que sur une Série 5 normale.

'12 BMW M5 F10

Une M5 Disney ?

 

Croisée au détour d'une balade sur une plage d'Ostende, au Nord de la Belgique, cette étonnante BMW M5 semblait nous attendre et poser sur le sable rien que pour nous. Après quelques recherches sur ce modèle et sur ce wrap aussi amusant que surprenant, il s'avère qu'elle était là pour faire de la promotion à l'évenement qui se déroulait à quelques mètres de nous, sur la plage. Une immense exposition à ciel ouvert de châteaux de sable dont le thème était Disney. Un grand plaisir pour moi de la voir garée ici, devant cet incroyable rideau rose formé par le soleil et les nuages.

'12 BMW M5 F10

Faut-il acheter une BMW M5 F10 ?

 

Dans l'absolu, oui. C'est une excellente voiture qui saura faire ce que vous lui demandez de faire. C'est une mécanique qui a fait ses preuves et qui est fiable, donc aucun soucis là-dessus. Des modèles de 2012 en bon état se négocient autour de 55.000€. En plus du prix d'achat, il ne faut pas oublier les différents frais que l'auto va engendrer. Pour une utilisation modérée, à savoir environ 17.000 km/an, l'auto vous coûtera un peu plus d'une dizaine de milliers d'euros par an. A savoir environ 2.800€ de carburant, 4.000€ d'assurances - tout risques, sans bonus particulier -, 2.500€ de frais d'entretien et environ 4.000€ pour les autres frais divers. En outre, si vous en avez les moyens, faites vous plaisir. #yolo

 

3 arguments 3 contre-arguments
Ligne agressive
Performances
Confort
Sonorité artificielle
Poids
Consommation

Référence article : AA14 • Version 3.2


Commentaires