Christophe Goujon : l’imprimante 3D humaine

Christophe Goujon : l’imprimante 3D humaine

Rencontrer Christophe Goujon, c’était un vieux rêve. Ce maquettiste unique en son genre m’a toujours fasciné. Son crédo ? Reproduire à l’échelle 1/4 des répliques fidèles de fleurons de l’automobile française. Parmi elles, la 4L et la 2CV. Deux modèles bien distincts que l’artiste indréloirien a même réussi à associer avec brio pour notre plus grand bonheur. Vous l’imaginez, cette rencontre a été riche et très instructive. Nous allons vous faire découvrir son univers, ses passions et sa manière de travailler. Un grand merci à lui de nous avoir accueillis.


Pas mal d’huile de coude

L'atelier du chef, où trônent les moules des différentes voitures.

L'atelier du chef, où trônent les moules des différentes voitures.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, les réalisations signées Christophe Goujon sont intégralement réalisées à la main. «L’imprimante 3D, c’est moi», ironise-t-il. Habillé de sa blouse de travail, c’est dans son garage qu’il confectionne à l’aide de résine - entre autres - ses incroyables modèles.

Tout a commencé avec une 4L à pédales réalisée pour son fils. C’était en 1995 et on peut retrouver cette date sur la plaque d’immatriculation même de cette 4L. Cela a eu un effet boule de neige puisqu’une deuxième 4L à pédales naît. Puis une troisième... Et puis la passion prend le dessus. Le modeleur-maquettiste se lance à son compte en 2012. La demande est très forte et la 4L jaune à pédales du fiston fait rapidement parler d’elle. Christophe y a mis tout son cœur et l’échelle actuelle résulte tout simplement du fait qu’il a modelé le véhicule après avoir installé son fils dedans.

Dès lors, plus rien ne sera comme avant. Renault a pris connaissance du projet et commande ainsi l’intégralité de la gamme 4L. C’est un immense travail qui s’annonce, avec néanmoins de la documentation fournie par Renault. L’atelier de Christophe en atteste, il y a de multiples déclinaisons de 4L, que vous trouverez ci-contre ! Oui, elles sont très grandes avec plus d’un mètre de long chacune. Une échelle jusque là inédite dans l’univers de la voiture « miniature ».


Une 2CV dans la cour !

La 2CV France 3, Christophe l’a réalisée en deux exemplaires. Tombé sous le charme de cette version, il en conservera une pour lui. On le comprend tout à fait ! Le must : la décoration latérale a entièrement été réalisée à la main. Un travail d’orfèvre qui impose un profond respect. Un tel coup de pinceau, cela devient rare !

La 2CV France 3, Christophe l’a réalisée en deux exemplaires. Tombé sous le charme de cette version, il en conservera une pour lui. On le comprend tout à fait ! Le must : la décoration latérale a entièrement été réalisée à la main. Un travail d’orfèvre qui impose un profond respect. Un tel coup de pinceau, cela devient rare !

Des anecdotes, Christophe n’en manque pas ! Un jour, un ami lui prête sa 2CV pour obtenir une réplique. La belle dormira dans la cour le temps que l’artiste prenne les côtes et réalise ainsi ses moules. Ce sera la première d’une très longue série de 2CV. T

out est néanmoins exécuté avec une minutie incroyable et un souci du détail qui ferait faiblir n’importe quel perfectionniste ! Les moules sont assemblés en fonction des différentes versions. Il faut alors composer le véhicule, réaliser la carrosserie, le peindre et poser les accessoires. Un travail colossal !

Le long de l’atelier, trois bases techniques sont alignées. Les parties arrière sont interchangeables, pour modeler une berline ou une fourgonnette. Le principe est ingénieux et l’homme a plus d’un tour dans son sac ! Il réalise également des pièces pour voiture ancienne à pédale. Le tout est réalisé comme à l’ancienne, avec de nombreuses heures de recherches pour coller le plus fidèlement possible aux pièces d’origine.

Un avant de 2CV et un arrière de 4L, il fallait y penser ! L’ensemble surprend, perturbe, mais suscite au final l’admiration.

Un avant de 2CV et un arrière de 4L, il fallait y penser ! L’ensemble surprend, perturbe, mais suscite au final l’admiration.

Pièce maîtresse de sa collection, c’est sur un meuble en bois sous une épaisse couche de papier bulle, que dort paisiblement une réplique de la 2CV France 3. Cette deuche blanche à bandes bleues, Christophe l’a réalisée parallèlement en deux exemplaires. Le premier résulte d’une commande pour un client qui possède la même à l’échelle 1, la seconde, c’est un coup de cœur personnel qu’il a tenu à réaliser pour lui-même.

Examinée de près par nos soins, la réalisation est tout bonnement incroyable : une réalisation d’une finesse à couper le souffle. Le plus bluffant - et nous avons eu du mal à le croire - c’est quand Christophe nous communiqua que les bandes ont été réalisées à la main, au pinceau. C’est tout bonnement phénoménal.
 

Des cuvettes de toilettes !

La semi-miniature, devant l'originale. Tout y est, détail pour détail.

La semi-miniature, devant l'originale. Tout y est, détail pour détail.

Mais Christophe Goujon est aussi un homme polyvalent à qui l’on doit la réalisation de cuvettes de toilettes. Du doigt, il nous montre une affichette présentant l’une de ses réalisations, sourire aux lèvres. Des anecdotes, Christophe en regorge et la discussion aurait bien pu durer jusqu’au bout de la nuit si nous n’avions pas rendez-vous chez un restaurateur de petites anglaises. Une 4L lui fut commandée pour les besoins d’un film. Elle finit brûlée, volontairement, afin de ne pas détruire une « vraie » 4L.

Mais il y a aussi cette réplique de 2CV Sahara, qui lui fut réclamée. Il reçut pour l’occasion des pièces détachées d’un vrai exemplaire, envoyées par son client ! Il nous confie que les pièces avaient « du mal à rentrer dans le garage ».

Car même si l’organisation règne dans ce « bazar organisé », les miniatures qui atteignent toutes le mètre en longueur prennent de la place ! Les demandes affluent du monde entier. Sur son établi, une carte du monde épinglée de punaises rouges et noires mentionne les lieux où partent les 4L et 2CV qu’il modélise. Il y en a déjà plus d’une soixantaine, ce qui représente un travail considérable quand on sait qu’une réalisation peut nécessiter jusqu’à 4 mois de travail !
 

Une 2CV Sahara, réalisé grâce à de véritables pièces d'une originale, envoyée en kit chez Christophe !

Une 2CV Sahara, réalisé grâce à de véritables pièces d'une originale, envoyée en kit chez Christophe !

Le long du mur, les voitures dorment dans d’immenses caisses en bois en attendant de prochaines expositions. Elles sont très demandées et il est possible de les apercevoir dans de nombreuses expositions partout en France. Impliqué, passionné et rigoureux, Christophe Goujon nous a fait voyager le temps de deux trop courtes heures. Un univers qu’il partage avec grand plaisir et avec une belle ouverture d’esprit.

Nous apprenons également par son biais l’existence d’Hobbycar, une firme française disparue trop tôt dans laquelle Christophe officia quelques années. Des modèles très prometteurs comme le monospace Passport, en 1993, à quatre portes coulissantes, auraient probablement connu un beau succès quelques années plus tard. Dans son atelier toujours, différents cadres soigneusement rangés et alignés dans des cartons présentent des photographies de ses 2CV mises en scène aux côtés du modèle à l’échelle 1.

Un spectacle saisissant qui permet d’apprécier le degré de fidélité des reproductions. Les moindres détails sont retranscrits avec rigueur. Il faut bien avouer que l’atelier de Christophe renferme des trésors, comme des moules correspondants à chacune des pièces de ses réalisations. C’est très impressionnant ! On ne sait plus où donner du regard et c’est un inlassable spectacle pour les pupilles. On se sent comme un enfant dans un magasin de jouets !


Et pour la suite ?

L'entrée de l'atelier de Christophe annonce la couleur !

L'entrée de l'atelier de Christophe annonce la couleur !

Véritable passionné, Christophe ne compte pas ses heures, nous l’avons vite compris ! Dans son atelier toujours, nous percevons un moule d’Alpine A110 (il était dur de le manquer, je vous le concède), mais qui n’aura pas de suite pour le moment ainsi qu’un second, accroché au mur, présentant une GT40.

Les projets ne manquent pas cependant puisque les commandes viennent du monde entier. Avoir une réplique de plus d’un mètre de long, c’est la consécration pour de nombreux propriétaires de 2CV ou de 4L. Sur l’établi ce jeudi, trônait une voiture à pédale unique, elle aussi. Une antique Saab qui sera relookée en une rutilante Dodge Charger, là aussi, entièrement confectionnée à la main.

EDIT : Malheureusement, c’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de Christophe, une semaine après notre passage. Nous avons donc été parmi les derniers, si ce  n’est les derniers à avoir eu le privilège non seulement de l’interviewer, mais surtout de faire sa rencontre. Malgré une rencontre relativement courte, nous retiendrons de lui un homme  passionné et captivant, toujours prêt à partager sa passion et fort d’un talent incroyable. Encore merci à lui pour l’accueil chaleureux qu’il nous a réservé. Il fait partie des rencontres marquantes, de ces personnes que l’on n’oublie pas. Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille et ses amis.

Partager cet article

Repost 0

Qu'en dîtes-vous ?