Non, les constructeurs automobiles ne vendent pas que des voitures !

Non, les constructeurs automobiles ne vendent pas que des voitures !

Vous pensiez qu'un constructeur automobile ne vendait que des voitures. Et bien non. Pour arrondir les fins de mois (si je puis dire...), certains ont développé toute une gamme de produits dérivés. Il y a des vêtements, des montres et des objets carrément insolites. Passons-les en revue dans quatre catégories distinctes : les classiques, les jouets, le haut de gamme et le décalé.


1. Les classiques

À défaut de Porsche, beaucoup possèdent le porte-clé de la marque. Source photo : selectionrs.fr

À défaut de Porsche, beaucoup possèdent le porte-clé de la marque. Source photo : selectionrs.fr







 Nous débuterons cet article par une sélection d'articles classiques. Il s'agit de produits qui ne sont pas liés directement à l'automobile pure, mais qui sont des références que l'on retrouve chez de nombreux constructeurs. Ce sont souvent des produits à prix modique (ou pas).

On y trouve notamment les voitures miniatures, chez beaucoup de constructeurs. Elles sont parfois même vendues directement en concession. L'échelle 1/43 y est très bien représentée, devançant le 1/18 et son choix plus restreint de modèles. Établis sous licence constructeur, ces modèles sont signés AutoArt, Norev ou Kyosho pour n'en citer que trois.

Le porte-clés est aussi un très grand classique ! Porsche et Ferrari notamment, vendent les-leur au prix fort. Ça fait sensation ! Chez Jaguar, on trouve même du parfum, tout comme chez Hummer.

Les vêtements sont eux aussi très prisés par les constructeurs autos, la plupart s'y essaient avec plus ou moins de réussite. Jeep propose par exemple des vestes étanches, Peugeot a des bonnets dans son store et Jaguar propose des tee-shirts au style discutable.

Mais il y a mieux chez Audi. Le constructeur aux anneaux dispose d'une collection intégrale de vêtements, allant du costume aux chaussettes, en passant par les sweats à capuche. Rien ne manque !

Ensuite, le numérique connait un essor croissant, on ne peut pas le nier. Porsche propose dans sa gamme Porsche Design, un disque dur externe. Élégant certes, mais très onéreux.

Pour terminer, l'automobile a élargi son champ d'action : Peugeot Financement en est l'une des illustrations. Les constructeurs disposent de leur propre banque pour accorder des crédits aux clients. Un marché lucratif.

Cette liste est loin d'être exhaustive. L'objectif des constructeurs : que l'image de leur marque nous suive dans notre quotidien, nous transformant parfois en hommes et femmes sandwich !
 




 

2. Les jouets

Avoir la réplique de sa voiture en miniature, inutile donc indispensable.

Avoir la réplique de sa voiture en miniature, inutile donc indispensable.






 Les constructeurs ont bien compris qu'il ne faut pas seulement séduire un acheteur ou une acheteuse : c'est toute la famille qu'il faut convaincre. Alors ils ont mis le paquet sur les enfants.

Dans les centres autos, en concession et même sur internet, on peut acquérir les fameuses 3inches, des voitures miniatures de marque Norev, assez fidèlement reproduites, à prix modique.

Il y a aussi les peluches, qui restent des valeurs sûres. Renault propose par exemple une peluche reprenant les formes de la dernière Renault Twingo. Astucieux, non ?

De grands noms du jouet ont tissé des partenariats avec les constructeurs. Chez Lego, on trouve des modèles Porsche, Maserati et même Ferrari. Chez Playmobil, deux modèles Porsche sont proposés (et elles valent le coup) et même chez Barbie, on l'on retrouve la Fiat 500.

Pour les enfants, on trouve aussi des voitures électriques reprenant directement le design des modèles à l'échelle 1, pratique pour assortir cette voiture électrique à celle des parents ! Beaucoup de constructeurs s'y sont essayés.
 


 

3. Le haut de gamme

La bagagerie assortie au véhicule, un luxe qui se paie au prix fort !

La bagagerie assortie au véhicule, un luxe qui se paie au prix fort !






 Les constructeurs automobiles visent également un marché plus élitiste. Ils ont progressivement intégré à leur gamme des produits clairement orientés haut de gamme.

On y trouve par exemple la fameuse bagagerie, vendue au prix fort, accompagnant souvent de prestigieuses berlines, à coup de cuir rare et boiseries inestimables.

Les boutons de manchette, comme chez Maserati, sont vendus à plus d'une centaine d'euro. Plusieurs constructeurs se sont ainsi essayé à l'exercice avec à la clé des rentrées d'argent intéressantes.

D'autres, sont revenus à de grands classiques du luxe, mais en les revisitant savamment. Peugeot ou Audi ont par exemple créer leur propre modèle de vélo, avec des matériaux nobles, grâce à leur savoir-faire. Chez Bentley, en partenariat avec Breitling, ce sont des montres de prestige qui sont produites.

Il y a aussi le numérique, qui est largement exploité. Chez Lamborghini, on découvre un smartphone vendu à un prix stratosphérique. Chez Bentley de nouveau, on trouve un ordinateur vendu la bagatelle de 13 000 €. Et chez Ferrari, il y a même un Segway.

Toutes les fantaisies sont permises et se vendent, souvent à des prix stratosphériques.
 




 

4. Les produits décalés

Selon le site Slate.fr, Volkswagen vend plus de saucisses que de voitures. Source photo : lexpress.fr

Selon le site Slate.fr, Volkswagen vend plus de saucisses que de voitures. Source photo : lexpress.fr







 Les produits dérivés sont intéressants puisqu'ils sont parfois tout-public, parfois réservés à une élite. Pour faire encore plus fort, les constructeurs surprennent. Voici notre sélection.

Chez Aston Martin, la Cygnet est une Toyota iQ rebadgée et présentée comme un modèle passe-partout. Elle est proposée à plus de 30 000 € exclusivement aux propriétaires de modèles de la marque.

Chez Volkswagen, on ne fait pas que des voitures, on fait aussi des saucisses.

Peugeot reste fidèle à ses traditions et continue à produire des moulins à café. La gamme s'est étoffée à des salières et poivrières.

Seat, en partenariat avec Amazon, a proposé une édition limitée de sa Mii, nommée Mii by Mango, elle était livrée par hélicoptère à ses futurs propriétaires.

Smart propose aussi son propre papier-cadeau, avec des motifs de la marque.

Enfin, on trouve chez Skoda des gants adaptés à l'utilisation d'un smartphone, des balles de golf signées Toyota et même des haltères chez DS.
 




>> Le mot de la fin

Comme vous aurez pu le constater, le panel de produits dérivés offert par nos constructeurs est très vaste, et va souvent bien au-delà des besoins traditionnels. Ce sont de bons moyens d'enregistrer toujours plus de bénéfices mais aussi de développer de nouvelles choses et de nouveaux objets. Et vous, quel est votre coup de cœur ? Vous laisseriez-vous tenté(e) par un objet de cette page ?

Partager cet article

Qu'en dîtes-vous ?