Comment se séparer de sa voiture ?

Comment se séparer de sa voiture ?

Article partenaire

Quand on veut changer de voiture, il n'est jamais simple de se séparer de l'ancienne. On en veut souvent une belle somme d'argent, on ne veut pas d'embrouilles avec l'acheteur, et on veut la vendre vite. Tout concilier n'est pas facile. Voici quatre solutions qui pourraient convenir pour se séparer de votre vieille voiture. Mais laquelle choisir ?


La revendre à un particulier

Comment se séparer de sa voiture ?

L'option la plus souvent choisie par les particuliers pour se séparer de leur voiture, c'est la méthode qu'utilisaient déjà leurs parents. Et leurs grands-parents. C'est-à-dire qu'ils vont vendre leur voiture à un particulier. Pour cela, il y a les puristes, qui se contenteront de l'affichette sur la vitre arrière, et les autres, qui iront sur un célèbre site de petites annonces. Faut-il le citer ?

Cela a bien sûr des avantages. En général, si le véhicule est sain et affiché au bon prix, on trouve assez vite des acheteurs. Et surtout, on vend sa voiture à bon prix, fréquemment au prix de la cote en vigueur, en fonction de l'état et du kilométrage.

Mais cela a un inconvénient majeur : le risque de tomber sur ceux que l'on appelle plus communément les emmerdeurs. Eux, ce sont des acheteurs pas forcément très honnêtes qui dès l'achat, vont s'atteler à trouver tous les vices cachés à votre voiture avec un but : vous faire cracher un maximum d'argent.

Heureusement, ce n'est pas systématique, mais le risque est bien là. De nos jours, revendre une voiture à un particulier est une méthode assez efficace, mais qui peut demander du temps, puisqu'il faudra rencontrer l'acheteur, potentiel, faire un essai, contrôler le moyen de paiement... C'est vite fastidieux... Surtout quand on a peu de temps.


Opter pour une reprise en concession

Comment se séparer de sa voiture ?

Quand on achète une voiture en concession, qu'elle soit neuve ou d'occasion, il y a fréquemment la possibilité de faire reprendre son ancienne voiture. Pour beaucoup, c'est la solution miracle puisque vous n'avez pas à gérer la vente.

Et en effet, de prime abord, c'est le bon plan : les reprises sont parfois supérieures à la cote Argus. Pas de paperasse ni d'ennuis derrière. Vous avez l'impression de faire l'affaire du siècle. Pensez donc ! Sauf qu'en y regardant de plus près, il y a quelques points noirs...

Les concessionnaires ne sont pas le père Noël... Si votre ancienne voiture est reprise à bon prix, c'est tout simplement que vous n'aurez pas (ou très peu...) de remise sur votre nouveau véhicule. Il y a bien souvent équilibre : le concessionnaire a sa marge, qu'il va fortement restreindre pour vous offrir une reprise avantageuse.

C'est un bon moyen pour vous inciter à l'achat. Sauf qu'au final, vous ne faites pas forcément une si bonne affaire. Oui, vous aurez l'impression d'avoir vendu votre voiture plus chère que sa valeur sur le marché. Mais en contrepartie, vous n'aurez pas les remises auxquelles vous auriez eu le droit avec votre voiture neuve seule.

Dernier aspect : tous les véhicules n'intéressent pas les constructeurs. Seuls ceux pour lesquels il y a une demande derrière seront repris.


La mettre à la casse

Comment se séparer de sa voiture ?

Mettre une voiture à la casse peut être une solution, que nous vous conseillons qu'en dernier recours. Il faut savoir que la plupart des casseurs agréés pourront reprendre gratuitement votre voiture, à la seule condition qu'elle dispose d'une carte grise en règle.

Cela pourrait même vous rapporter un peu d'argent en fonction du prix de la tôle, mais n'espérez pas plus de 150 €, c'est vraiment un maximum.

Cette solution n'est donc à envisager qu'en cas exceptionnel. Mais si vous avez par exemple une Peugeot 106 surkilométrée, dont la carrosserie est autant corrodée qu'embossée, que le joint de culasse est mort, que l'embrayage est lisse et que les disques de frein sont fêlés, alors cela peut valoir le coup puisque votre voiture n'aura plus aucune valeur.

Astuce : si vous avez un Fiat Multipla, ne le mettez pas forcément en casse. Tous les goûts sont dans la nature, une personne pourrait être intéressée pour vous le racheter si l'état est correct !


Passer par un prestataire externe

Comment se séparer de sa voiture ?

Enfin, il y a une autre solution, tout à fait recevable, c'est celle de passer par un prestataire externe. Comment ça marche ?

C'est simple, il vous suffit de vous rendre sur Allovendu.com. Ce spécialiste du rachat automobile vous proposera d'estimer le prix de votre voiture. De là, votre auto sera examinée et une proposition d'achat finale vous sera présentée.

De là, vous n'aurez qu'à l'accepter et remettre les clés de votre véhicule 48 heures après. Le paiement est sécurisé et vous n'avez même pas le contrôle technique à repasser puisque la vente est faîte à un professionnel.

Si vous avez peu de temps face à vous et que l'administratif vous ennuie, c'est une solution à envisager très sérieusement. L'estimation est gratuite, profitez-en !


Partager cet article

Repost 0

Qu'en dîtes-vous ?