Ford Fiesta ST200 : esprit GTI

Ford Fiesta ST200 : esprit GTI

C'est au volant de notre second road-trip que nous avons pu tester, l'espace de cinq jours, la Ford Fiesta ST200. Après de longues recherches, sur le papier, ce modèle avait tout pour nous plaire : un moteur plein de caractères, un poids correct, une belle gueule, une boîte manuelle. Qu'en avons-nous pensé réellement ? Pour cela, nous avons commencé par tester sa concurrente principale : la Clio 4 RS Trophy.


Ford Fiesta ST200 : fiche technique

2015 - 2017
200 exemplaires
  Dimensions3,98 x 1,71 x 1,46 mètre
  Poids1 163 kg
  Boîte de vitesseManuelle, 6 rapports
  TransmissionTraction
1.6 litre turbo
4 cylindres en ligne

200/215 ch.
290/320 Nm
11 CV
  0 à 100 km/h6"7
  Vitesse max.230 km/h
  Consommation6,1 L / 100 km
  Prix du neuf27 450 €
Ford Fiesta ST200 : esprit GTI

Qu'apporte la ST200 ?

Commercialisée depuis 2008, la sixième génération de Ford Fiesta s’apprête à tirer sa révérence courant 2016. Il existait déjà une version sportive, au catalogue - la ST - qui offre tout de même 182 chevaux et même 197 avec l’overboost. Et bien Ford a décidé de faire encore mieux en créant une version plus cossue : la ST200. Comme son nom l’indique, elle offre 200 chevaux (et 215 avec l’overboost) et inclut une dotation spécifique. Mais qu’apporte-t-elle de plus ? Avec 182 chevaux, la Ford Fiesta ST était un peu à la peine dans une catégorie où 200 chevaux sont devenus un standard.

La ST200 reprend la base de la ST « classique », mais se reconnaît au premier coup d’œil à sa teinte gris Storm. Une couleur qui varie pas mal suivant l’éclairage et qui offre de beaux reflets. On notera aussi les jantes de 17 pouces peintes en bitons et les étriers de frein rouges désormais proposés de série. Tout le reste, comme les pare-chocs, le spoiler, les écopes ou encore les bas de caisse sont repris de la Fiesta ST de 182 chevaux. Autre signe distinctif : le logo ST200, qui prend place à l’arrière, sur le coffre. Sa signification est double : il affiche à la fois la puissance de cette bombinette et le nombre d’exemplaires. Car oui, seules 200 Fiesta ST200 seront produites. Un futur collector d’ici quelques décennies. Les modifications les plus significatives se trouvent donc sous le capot...

Ford Fiesta ST200 : esprit GTIFord Fiesta ST200 : esprit GTI

L’assise est un point important dans une voiture typée GTI. Les sièges baquets sont signés Recaro et composés de tissu et de cuir. Ils sont même surpiqués en blanc et le ST se trouve brodé au niveau des appuis-tête. Non seulement c’est très classe, mais le maintien est juste bluffant. On ne bouge pas du tout, on s’y sent juste parfaitement bien. La position de conduite m’apparaît idéale et le confort bien suffisant. Sur les 1 400 kilomètres que nous avons effectués à bord de la Fiesta ST200, nous n’avons pas eu mal au dos, ce qui est un bon point. Nous sommes donc séduits. L’espace à bord est suffisant, même à l’arrière où les passagers ne seront pas nécessairement des enfants. La console centrale, quant à elle, accueille beaucoup de boutons. Vraiment beaucoup. Si la voiture est dans le coup sur de nombreux points, c’est là où elle accuse quelques années de retard dans sa conception, notamment pour la navigation, assez laborieuse. Pour nous, ce n’est pas rédhibitoire, car nous accordons davantage d’importance au châssis et au moteur, mais cela peut rebuter les accros aux nouvelles technologies. Quant au volume du coffre, il offre 290 litres, ce qui est dans la moyenne.

 

Ford Fiesta ST200 : esprit GTI

Bien équipée

Au niveau des équipements, la Fiesta ST200 est assez bien équipée. On notera les baquets Recaro de série en cuir/tissu, la banquette rabattable, les ceintures de sécurité avec liseret gris, le lecteur de carte, l’ordinateur de bord ou encore les sièges chauffants. Ces derniers chauffent d’ailleurs très fortement, même au niveau le plus bas. Vous découvrirez dans les bonus que nous avons même tenté de réchauffer une pizza grâce à cet équipement.

Ford Fiesta ST200 : esprit GTIFord Fiesta ST200 : esprit GTI

Un châssis aux petits oignons

Au niveau du châssis, Renault est souvent citée comme étant la référence absolue. Ayant testé la dernière née, nous ne pouvons pas dire le contraire. Nous n’avons pas non plus emmené la Fiesta ST200 sur circuit. Pour autant, le comportement des deux voitures est vraiment excellent. Elles virent à plat, sont très équilibrées, ludiques et freinent fort. La Ford dispose de quatre freins à disque, ventilés à l’avant. À la clé, du mordant et l’endurance. Quant aux virages en épingle, ils peuvent être pris à bon rythme sans se faire de frayeurs. Les suspensions raffermies dégradent le confort, mais sans aller dans la caricature. Pour encaisser la puissance supplémentaire, les suspensions ont été reréglées, le centre de gravité baissé de 1,5 centimètre tandis qu’une nouvelle assistance de direction a pris place. Cette voiture reste parfaitement vivable au quotidien. Par contre, chaque dos-d’âne est un supplice...

Ford Fiesta ST200 : esprit GTI

200 ou 215 chevaux ?

Venons-en à la question qui tue : elle sort 200 ou 215 chevaux cette Fiesta ST200 ? Commençons par le début. Chez Ford, certains modèles sont équipés d’un overboost. Ce système permet de faire grimper la puissance pendant 20 secondes. Passé ce temps, il suffit de relâcher brièvement l’accélérateur ou de freiner pour retrouver les 15 chevaux supplémentaires. Reprenons. La Fiesta ST200 dispose d’un 4-cylindres Ecoboost de 1.6 litre développant 200 chevaux, grâce à un turbo notamment ! Mais il peut grimper à 215 chevaux grâce à l’overboost. Dans ce cas de figure, le 0 à 100 km/h se fait en 6,7 secondes tandis que le couple grimpe de 290 à 320 Nm. Le must ? Tout cela est disponible dès 2 500 tr/m. Dès le démarrage, un petit vrombissement rauque se fait entendre. Il est d’autant plus présent en mode sport. Captivant au début, mais rapidement fatiguant au bout de quelques heures de route. En revanche, dans les tunnels, ça fait son petit effet ! Au niveau des performances pures, ce n’est pas une sportive, mais bien un modèle dans le pur esprit GTI. Une bonne agilité, un format compact, des perfs sympas et une sonorité qui donne le sourire.

Ford Fiesta ST200 : esprit GTIFord Fiesta ST200 : esprit GTI

À conduire

On prend du plaisir ! Très facile à conduire, la Fiesta ST200 est une voiture simple et agréable à vivre. Bien que raide sur les dos d’âne, rien ne lui fait peur. C’est sur les petites routes de campagne que l’on savoure le plus le potentiel de l’auto. Les reprises sont d’un bon niveau même s’il ne faut pas hésiter à tomber un (ou deux !) rapport pour encore plus de plaisir. En revanche, dans ses conditions, le confort en pâtit. Mais ce n’est pas une Audi A4, donc on lui pardonne tout à fait. La ST200 est bien dotée au niveau des équipements surtout que les aides à la conduite sont là pour calmer les excès d’optimisme. Et lorsque les conditions sont plus sages, la belle sait se montrer très docile et silencieuse. Une auto agréable. En revanche, heureusement qu’il y a le radar de recul, car les angles morts sont assez difficiles à contrôler... D’une manière générale, le bilan est très satisfaisant, cette Fiesta a du caractère et on adore ça. Il est de plus possible de désactiver l’ESP pour s’amuser davantage. Mais mieux vaut rester prudents sur route ouverte à la circulation.

Ford Fiesta ST200 : esprit GTIFord Fiesta ST200 : esprit GTI

Les petits tracas

Aucune voiture n’est parfaite, la Fiesta ST200 n’y échappe pas. Notre plus grande déception concerne sans aucun doute l’écran central. Olivier, du parc presse, nous avait prévenu : « Il est un peu daté... ». S’il remplit ses fonctions, le maniement est obsolète et certaines fonctionnalités compliquées à obtenir, comme y connecter un smartphone en Bluetooth. Hormis cela, il y a les ceintures de sécurité. Placées loin en arrière, elles sont compliquées à attraper. Il faut alors les laisser sur le montant du baquet pour éviter ça. Autre aspect sujet à polémique, la consommation qui est aux alentours de 9 litres aux 100 kilomètres en cycle mixte. En mettant le pied au plancher de temps à autre (lorsque la mécanique est chaude bien sûr), on peut aller bien au-delà. En chipotant, on pourrait aussi reprocher certains plastiques, comme les vide-poches, qui sont fragiles. Et puis, il y a deux détails gênants : les épais montants de porte (ainsi qu’à l’arrière) et l’absence de poignées de maintien au dessus des portes. Un détail pourtant assez pratique. Tant pis !

Ford Fiesta ST200 : esprit GTI

Et le plaisir de conduite ?

Quand nous cherchons une voiture pour un road-trip, le plaisir de conduite est un aspect primordial. Nous nous sommes accordés à dire que notre mission a été accomplie. Certes, il existe des voitures bien plus efficaces, plus pratique et mieux finie, mais la Fiesta ST200 a son propre caractère et s’avère être un bon compromis à nos yeux. Il y a bien deux ou trois points qui nous chagrinent, mais rien de vraiment trop dérangeant. Cette petite puce dispose d’une puissance suffisante pour savourer les kilomètres à son bord.

Passons maintenant à la caisse. Pour s’offrir la Fiesta ST200, il faut débourser 27 450 €. Une somme assez raisonnable face à la concurrence, mais un surcoût de 2 500 € par rapport à la Fiesta ST de 182 chevaux qui offre des performances assez similaires. Quelques options peuvent être ajoutées à la ST200, comme le régulateur/limiteur de vitesse, qui s’avère indispensable. Un aspect rentre toutefois en ligne de compte, c’est le côté collector de cette édition spéciale limitée à seulement 200 exemplaires, qui pourrait bien faire la différence.

Ford Fiesta ST200 : esprit GTIFord Fiesta ST200 : esprit GTI
Ford Fiesta ST200 : esprit GTI

L'heure du bilan en 5 questions


À qui s'adresse la Fiesta ST200 ?

À ceux qui apprécient l'esprit GTI, car c'est exactement ce que nous a inspiré ce modèle. Une vraie voiture plaisir, suffisamment puissante, suffisamment confortable. Cependant, voyager à l'arrière devient vite compliqué en l'absence de portes arrière. On ne peut pas tout avoir.
 

Et face à la Clio RS Trophy ?

L'une a 3 portes, l'autre en a 5. L'une est en boîte manuelle, l'autre en boîte séquentielle. Pour notre part, pas de réelle concurrence entre les deux. Elles ont chacun un tempérament bien marqué, un excellent châssis et des performances assez similaires (légèrement supérieures pour la française, cependant).
 

Vaut-elle son prix ?

À moins de 28 000 €, le tarif est raisonnable. Seul signe des années qui passent : l'écran central à la navigation dépassée. On pardonne volontiers cet écart.
 

Se fait-on remarquer à son bord ?

Non ! La belle passe relativement inaperçue ! Il faut dire qu'elle demeure assez discrète, dans sa robe grise, pour les passants.
 

Un regret ?

Hormis les points cités, nous aurions aimé une couleur un peu plus osée pour davantage la mettre en valeur, même si le gris Storm est très élégant.

Ford Fiesta ST200 : esprit GTI

Vous l’aurez compris, notre bilan à l’égard de cette Ford Fiesta ST200 est très positif. Nous avons fortement apprécié cette citadine dans le pur esprit GTI. Les 1 400 kilomètres effectués à son bord nous ont permis de cerner ses qualités comme ses défauts. Au final, le bilan nous satisfait. Et comme dans de trop nombreux cas, notre road-trip s’est achevé sur le sempiternel : « J’en veux une »...

Ford Fiesta ST200 - 215 chevaux - 27 450 €
  Design  +
Agréable au quotidien
Performances
Habitacle élégant
  Agrément de conduite 
  Performances 
  Consommation  -
Assourdissante
Écran central dépassé
Consommation plus haute qu'annoncée

 
  Autonomie 
  Aspects pratiques 
Découvrez notre sélection cadeau passionnés de voiture

Partager cet article

Qu'en dîtes-vous ?