Un siècle plus tard, voici comment les lois ont défiguré une Ford Model T

Un siècle plus tard, voici comment les lois ont défiguré une Ford Model T

Les voitures sont de plus en plus sécurisantes de nos jours, c'est une bonne nouvelle. Chaque année, les critères de sécurité et d'homologation se durcissent : les voitures gagnent de l'embonpoint pour assurer davantage notre santé. D'ailleurs, je me suis posé une question : à quoi ressemblerait une Ford Model T du début du siècle dernier si elle devait être homologuée en 2017. Les puristes vont hurler...


Notre cobaye

Un siècle plus tard, voici comment les lois ont défiguré une Ford Model T

Voici notre ancienne Ford Model T. Petit à petit, nous allons l'équiper des équipements de sécurité obligatoires en 2017, conformément aux critères imposés par le contrôle technique. Après analyse des 124 points, nous avons déjà de quoi faire. Premier constat : notre belle Ford ne pourrait prétendre qu'à une petite moitié des critères imposés. Alors, nous allons remédier à cela.


1. L'immatriculation

Un siècle plus tard, voici comment les lois ont défiguré une Ford Model T

La plaque d'immatriculation est strictement obligatoire de nos jours pour tout véhicule à moteur. Notre Ford Model T n'y coupera pas. Comme le précise l'administration française, nous devrons opter pour des plaques minéralogiques homologuées et rivetées sur notre belle ancienne. Une à l'avant et une à l'arrière, au format 52 x 11 centimètres. Jusque là, l'esthétique reste correcte. Notons qu'une plaque à noire serait possible à la condition que la T soit en carte grise collection.


2. Le pare-brise

Un siècle plus tard, voici comment les lois ont défiguré une Ford Model T

Tout pare-brise de véhicule motorisé se doit de disposer à l'avant d'au moins un essuie-glace, accompagné d'un système de lave-glace. Notre vaillante Ford Model T n'avait rien de tout cela. Alors nous l'avons équipée de ces deux dispositifs. Exit également le pare-brise rabattable. Ce dernier est désormais fixe. Bon cela, pourrait être pire, n'est-ce pas ? Malheureusement, la belle n'est qu'au début de sa transformation...


3. Les roues

Un siècle plus tard, voici comment les lois ont défiguré une Ford Model T

Les jantes en bois ne sont plus vraiment tolérées, elles doivent donc partir définitivement et céder leurs places à des jantes plus classiques : en alliage (et non en aluminium !) ou bien en tôle. Pour réduire le budget, nous opterons pour la deuxième solution. Pour un look plus coquet, on peut bien sûr rajouter des enjoliveurs des roues. C'est autorisé !


4. Les rétroviseurs

Un siècle plus tard, voici comment les lois ont défiguré une Ford Model T

Tout véhicule à moteur doit être équipé de deux rétroviseurs extérieurs et d'un intérieur. Ces dispositifs, notre Ford Model T n'en avait aucun. Nous avons donc dû lui en fournir. Désormais, plus de risque d'attraper un torticolis pour voir ce qui se passe derrière. En choisissant des rétroviseurs extérieurs au look un peu rétro, le style n'en pâtit pas.


5. L'éclairage

Un siècle plus tard, voici comment les lois ont défiguré une Ford Model T

Pour être homologuée, une voiture doit disposer d'un éclairage complexe. La Ford Model T quittera désormais ses lanternes latérales au profit de clignotants sur les ailes avant. S'ajouteront des phares circulaires de moto, intégrant toutes les ampoules nécessaires. Les feux de jour, obligatoires depuis 2012, ont pris place sur la calandre, juste au dessus de la plaque d'immatriculation. Pas forcément très harmonieux, mais impératif.


6. Les carénages

Un siècle plus tard, voici comment les lois ont défiguré une Ford Model T

Malheureusement, notre vieille Ford Model T n'était pas des plus sécurisantes pour les piétons. Si l'un d'eux était percuté, il avait de bonnes chances d'être happé par une roue et de finir sous la voiture. Nous avons dû installer des passages de roues carénés. L'esthétique est assez différente, je vous l'accorde. Mais c'était indispensable. Elle a rajeuni de 10 ans !

 

7. Les portes

Un siècle plus tard, voici comment les lois ont défiguré une Ford Model T

Vous pensiez avoir tout vu ? Et bien non, notre belle Ford Model T dispose désormais de portières complètes à l'avant comme à l'arrière, avec des vitres et des poignées de portes. Elle est ainsi plus sûre et a davantage de chance d'obtenir son certificat d'homologation si elle sortait en 2017.


8. Quelques améliorations

Un siècle plus tard, voici comment les lois ont défiguré une Ford Model T

Les éléments saillants/tranchants sont interdits, les habillages arrière en métal devront donc être supprimés. Le bouchon de radiateur disparaît tandis que le logo Ford est celui de 2017. Ajoutons également une antenne pour capter la radio et nous avons là une auto nettement plus moderne de conception. Enfin, des poignées de porte plus contemporaines prennent place.


9. Le look

Un siècle plus tard, voici comment les lois ont défiguré une Ford Model T

Notre transformation touche désormais à sa fin. Bien sûr, il faut imaginer un habitacle à la mode 2017, incluant tous les éléments de sécurité que nous serions en droit d'attendre. Pour l'extérieur, ajoutons des enjoliveurs de roues et une peinture plus actuelle, comme un bleu métallisé. Je vous l'accorde, le résultat est assez déroutant. C'est peut-être pour cela que ce type de carrosserie a été définitivement abandonné finalement...

Partager cet article

Qu'en dîtes-vous ?