L'Automobile Expliquée #5 : Les freins à tambour

L'Automobile Expliquée #5 : Les freins à tambour

Excusez-moi la couverture kitschissime, mais à sujet d'un autre temps, couverture d'un autre temps. Puisque figurez-vous qu'il y a encore 50 ans, les freins à disque n'étaient pas aussi communs qu'aujourd'hui et les voitures arboraient donc fièrement des freins à tambour aux quatre coins. De nos jours ils se font de plus en plus rare, et c'est tant mieux ! Mais au fait, vous savez comment ils fonctionnent ?

Avant toute chose, je me dois de vous expliquer ce qu'est un frein. Non non mais attendez, lisez et puis après vous pourrez critiquer. Si vous ne vous souvenez pas de vos cours de sciences de collège, vous trouverez cette explication sans doute tirée par les cheveux, mais qu'importe. Le dispositif de freinage va tout simplement transformer un type d'énergie (mécanique) et un autre type d'énergie (thermique) pour stopper le véhicule (oui c'est bizarre). En gros, l'énergie cinétique de votre voiture est transformée en chaleur à cause du frottement des freins, ainsi, le véhicule aura de moins en moins d'énergie cinétique et finira par s'arrêter.

Source : souslecapot.fr

Source : souslecapot.fr

Comment ça marche ?

Passons maintenant à une explication moins tirée par les cheveux pour faire place à du concret. Un frein à tambour s'apparente finalement, d'une certaine manière, à un frein à disque dans son fonctionnement car c'est encore une fois le principe de la friction qui est utilisé.

Un frein à tambour est constitué d'un ensemble piston/cylindre (étrier pour des freins à disque) qui servira à pousser les garnitures (plaquettes) vers l'extérieur du tambour (disque). De cette manière, la pression exercée sur l'extérieur du tambour permettra à l'auto de freiner, puis de s'arrêter.

L'Automobile Expliquée #5 : Les freins à tambour

Avantages et inconvénients

Bien que ce système ai été utilisé pendant de nombreuses années sur de très nombreux véhicules, il ne possède que bien peu d'avantages par rapport à son homologue à disque. En effet, sa seule particularité que le frein à disque n'a pas est sans étanchéité. Grâce à celle-ci, aucun gravier ne pourra rentrer à l'intérieur du système et le détériorer, cependant cet avantage est aussi un gros inconvénient.

Je m'explique : un frein à disque est à l'air libre ce qui lui permet d'être refroidi de manière très efficace, lui permettant ainsi d'encaisser de très grosses températures. Vu que le tambour est étanche, la chaleur ne s'évacue que très peu, et il est ainsi très peu endurant.

Tandis qu'un système de freins à disque est très progressif, on ne peut pas en dire autant pour le système à tambour. Dès que l'on actionne la pédale de frein, les pistons présents dans le système ont tendance à s'enfoncer totalement, ce qui a pour effet de bloquer les freins très rapidement, faisant perdre le contrôle du véhicule à son conducteur.

Bien évidemment, son principal avantage est son coût de fabrication réduit par rapport à un frein à disque, ce qui explique pourquoi on le retrouve toujours sur les petites voitures et autres autos low-cost. Ceci dit, il est également bon de préciser que les freins à tambour sont excellents en ce qui concerne le frein à main. En effet, la surface en contact avec l'extérieur du tambour est bien plus grande que celle occupée par les plaquettes sur le disque, ils sont donc parfaits pour épater les copains sur les parkings vides de votre ville.

Oui, c'est bien moi au volant de ce bolide

Oui, c'est bien moi au volant de ce bolide

Partager cet article

Qu'en dîtes-vous ?