1er Tour de manivelle au pays du pommeau

1er Tour de manivelle au pays du pommeau

1er Tour de manivelle au pays du Pommeau... Derrière ce nom à rallonge se cache la première édition d'un rallye mayennais. Une trentaine de modèles d'avant-guerre ont pris la route à la découverte de châteaux, avant d'arriver sur les quais de la Mayenne, dans la ville de Mayenne, dans le département de la Mayenne.
 

Le 1er Tour de manivelle

1er Tour de manivelle au pays du pommeau
1er Tour de manivelle au pays du pommeau1er Tour de manivelle au pays du pommeau1er Tour de manivelle au pays du pommeau
1er Tour de manivelle au pays du pommeau1er Tour de manivelle au pays du pommeau

Le Club des Teuf Teuf s'est associé aux Amateurs Mayennais de Véhicules Anciens afin d'organiser un rallye touristique à travers le bocage mayennais, du 14 au 16 juillet 2017. Voilà un programme plutôt attrayant qui m'a amené à immortaliser les véhicules sur leur dernière étape.

Une dernière étape qui a mis cette trentaine de voitures d'avant-guerre, à rude épreuve : une grande montée. Les premiers modèles se sont élancés sans difficulté. Une voiture a calé, puis est repartie.

C'est l'occasion d'immortaliser l'arrivée dans la ville de Mayenne, juste avant d'arborer la redoutable rue Ambroise de Loré.

L'ambiance est au beau fixe, les passionnés sont réunis, armés, comme moi, de leur appareil photo afin de capturer l'instant, que ce soit en photo ou en vidéo.


Un plateau d'avant-guerre

1er Tour de manivelle au pays du pommeau1er Tour de manivelle au pays du pommeau
1er Tour de manivelle au pays du pommeau
1er Tour de manivelle au pays du pommeau1er Tour de manivelle au pays du pommeau

Unic, Delage, Grégoire, De Dion-Bouton, Amilcar, Hispano-Suiza ou encore Darracq... Ces noms ne vous disent peut-être rien mais il s'agit pourtant de constructeurs automobiles d'antan.

Car la particularité de ce rallye, c'est que seules les voitures d'avant 1914 étaient admises.

Une trentaine de passionné(e)s et heureux propriétaires ont tourné la manivelle pour partir à la découverte de la Mayenne, de ses châteaux mais aussi de son Pommeau, un apéritif mêlant poire et pomme (et alcool bien sûr !).

Ces voitures, assemblées il y a plus d'un siècle, ont toutes profité de restaurations, respectueuses, laissant les égratignures du passé tout en redonnant de l'éclat à ces belles dames, aujourd'hui massivement disparues !


Saveurs d'antan

1er Tour de manivelle au pays du pommeau
1er Tour de manivelle au pays du pommeau1er Tour de manivelle au pays du pommeau
1er Tour de manivelle au pays du pommeau1er Tour de manivelle au pays du pommeau1er Tour de manivelle au pays du pommeau

Gratifiantes à conduire et à vivre, ces voitures ne laissent que peu de répit au conducteur et à ses passagers. Pas de clignotants, il faut tendre le bras pour signaler sa direction. Il pleut ? Soit vous savourez votre conduite intérieure, soit vous abusez d'huile de coude pour déployer la capote manuelle.

Le passage des vitesses semble également être une épreuve à part entière. On tire un levier, on le synchronise avec un autre, on ajuste le ralenti... C'est toute une épreuve.

Mais ces autos datant du début du siècle dernier tournent rond. Certains sont venus de très loin pour participer, en témoignent les plaques d'immatriculation (dont aucune n'est d'origine, forcément !) indiquent des départements très divers : de la région parisienne à la Dordogne en passant par la Bourgogne.


Aléas d'anciennes

1er Tour de manivelle au pays du pommeau1er Tour de manivelle au pays du pommeau
1er Tour de manivelle au pays du pommeau
1er Tour de manivelle au pays du pommeau1er Tour de manivelle au pays du pommeau

Ce que j'apprécie tout particulièrement avec les vieilles voitures, c'est que tous les sens sont en éveil.

Il y a le toucher, avec une profusion de matières : des pneus en caoutchouc, des jantes en bois, des calandres en acier, du métal, du cuir, du sky...

L'odorat est lui aussi réveillé par un mélange d'huile et d'essence. Cette odeur que seule une vieille voiture peut dégager. Cela donne un cachet dingue...

On en prend bien sûr plein les oreilles également, pour notre plus grand plaisir et les yeux. Tout le long du trajet, petits et grands, jeunes et vieux semblent ravis du spectacle.

Parlons des petits aléas, car il y en avec ce type de véhicule. Il faut composer avec une conduite à l'ancienne, avec un minimum de confort.

Le long du trajet, une auto perd de l'huile, un filet s'échappe. Heureusement, nous sommes à la dernière étape, cette belle ancienne aura réussi son pari !

1er Tour de manivelle au pays du pommeau
1er Tour de manivelle au pays du pommeau1er Tour de manivelle au pays du pommeau
1er Tour de manivelle au pays du pommeau1er Tour de manivelle au pays du pommeau1er Tour de manivelle au pays du pommeau

Après trois jours de visite et de roulage dans les campagnes du département 53, les trente voitures d'avant 1914 ont longé les quais de Mayenne avant d'entamer l'ultime étape du périple, un rassemblement.

Pour l'occasion, d'autres voitures anciennes - mais plus récentes - se sont invitées : 4CV, Cadillac et autres Triumph ont rapidement envahi un espace qui était réservé aux spectateurs.

Des spectateurs, par ailleurs, il y en avait... Beaucoup !


Non ! Non et non !

1er Tour de manivelle au pays du pommeau
1er Tour de manivelle au pays du pommeau1er Tour de manivelle au pays du pommeau

Organiser un rallye est une chose complexe, j'en conviens. À la vue des retours obtenus, les participants semblent enchantés. Pour une première édition, c'est un véritable succès.

Un succès qui s'est malheureusement achevé de la pire manière possible : un rassemblement dans un espace très exigu, rapidement envahi de monde. Des barrières, disposées autour des voitures peu après le stationnement, ont achevé l'espoir de ceux qui voulaient réaliser quelques clichés sympas. Grosse déception de ce point de vue là.

Toutefois, ce 1er Tour de manivelle au pays du Pommeau semble avoir fait l'unanimité et c'est bien là le point le plus important. Il y a de fortes chances qu'il devienne un rendez-vous annuel incontournable pour les possesseurs de ces voitures centenaires. À suivre !


Partager cet article

Repost 0

Qu'en dîtes-vous ?