Peut-on supprimer son malus d'assurance auto ?

Peut-on supprimer son malus d'assurance auto ?

Voilà une question récurrente... Un malus, sur un contrat d'assurance auto, cela coûte cher. Très cher. Alors, il peut être tentant de vouloir le supprimer afin de faire des économies. Nous avons enquêté : est-ce vraiment possible ? Les assurances ont-elles une marge de tolérance ? La réponse dans notre article.
 

Le malus

Lorsqu'un conducteur commet un accident responsable, il écope traditionnellement d'un malus. Ce dernier est une sanction de 25% par rapport au précédent coefficient d'assurance auto. Autant dire que la note peut rapidement s'alourdir.

Alors, il peut être tentant de vouloir supprimer ce coûteux malus. Certains semblent avoir trouvé des astuces pour faire disparaître cette surprime. Mais est-ce légal ? Existe-t-il des combines pour se débarrasser définitivement de son malus d'assurance voiture ?


Légalement : est-ce possible ?

Non, ce n'est pas possible d'un point de vue légal.

Pourquoi ?

Parce que le malus s'applique à un conducteur, et non à son véhicule. Même en changeant d'assurance ou de véhicule, votre malus vous suivra. Il n'existe aucune solution pour supprimer votre surprime.

Il existe cependant des astuces pour réduire le coût de votre assurance auto.

Heureusement, au bout de deux ans sans sinistre responsable, votre coefficient d'assurance auto reviendra systématiquement à 1. Cela s'appelle la descente rapide.


Peut-on frauder ?

Le malus, c'est un peu comme cette énorme caravane...

Une fois le malus validé par votre assureur, il peut être tentant de changer d'assurance et de ne pas déclarer votre précédent sinistre, afin que vous perdiez votre malus.

Sur le papier, ce plan machiavélique semble parfait. Dans les faits, si votre nouvel assureur ne s'aperçoit pas sur le coup de la supercherie, il la découvrira quelques mois plus tard. Vous risquez alors des pénalités et d'être listé sur le tableau noir des assureurs.

Et cela, c'est encore pire qu'un malus...

Les assureurs peuvent échanger des informations entre eux, ils le font régulièrement. Passer entre les mailles du filet s'apparente à gagner au loto du premier coup. Le code des assurances ne laisse rien passer.

Malus assurance auto : bon à savoir !

• Si vous n'êtes plus assuré(e), vous ne cotisez ni bonus, ni malus. Vous resterez au seuil précédent. Votre malus vous suivra jusqu'à échéance des deux années d'assurance...

• Au bout de deux ans sans accident responsable, votre malus s'effacera de lui-même. Vous reviendrez automatiquement au coefficient 1.

• Il n'existe aucune méthode légale pour supprimer votre malus.

• Mieux vaut payer un malus que d'être inscrit sur le fichier noir des assureurs...

• Vous souhaitez payer moins cher ? Optez pour un véhicule moins puissant/plus ancien.

Partager cet article

Repost 0

Qu'en dîtes-vous ?