Nissan Micra 2017 : les 3 moteurs à l'essai... et des résultats surprenants !

Nissan Micra 2017 : les 3 moteurs à l'essai... et des résultats surprenants !

Sur cette nouvelle Micra, Nissan a décidé de changer complètement de philosophie. Adieu la petite citadine un peu vieillotte fabriquée en Inde et bonjour à un nouveau modèle plus grand, plus qualitatif et surtout, fabriqué en France et exclusivement destiné au marché européen. En effet, vous avez bien lu, le constructeur nippon s’appuie pleinement sur son partenariat avec Renault pour concevoir une citadine parfaitement adaptée à nos besoins. Mais alors, que vaut-elle vraiment face aux reines du segment ? La Nissan Micra saura-t-elle faire le poids avec la concurrence ?


Made in France

Quelques éléments rappellent la Clio 4, comme le système de poignées à l'arrière

Quelques éléments rappellent la Clio 4, comme le système de poignées à l'arrière

Malgré ce que l’on pourrait penser, elle n’est pas la première voiture japonaise à être fabriquée en France. En effet, sa cousine éloignée Toyota Yaris est d’ores et déjà assemblée dans l’hexagone depuis 2001. En revanche, c’est une première pour Nissan qui décidé de confier la fabrication de sa dernière citadine à l’usine Renault située à Flins, dans les Yvelines (78).

La citadine est ainsi produite sur les mêmes chaînes de fabrication que les Renault Clio et autres Zoe, un gage de qualité pour certains, une excuse pour justifier un surcoût pour d’autres. La réalité est néanmoins différente, puisque les sites britanniques et indiens sont pleins, et ne suffisaient pas pour répondre au cahier des charges en terme de qualité.


La demi-sœur de la Clio

Les signatures lumineuses respirent la fraîcheur et le dynamismeLes signatures lumineuses respirent la fraîcheur et le dynamisme

Les signatures lumineuses respirent la fraîcheur et le dynamisme

Foncièrement, Nissan profite à fond de son partenariat avec le constructeur français puisque la Micra repose sur la plateforme de l’ancienne génération de Clio et partage les mêmes motorisations. Au programme, deux moteurs essence oscillants de 73 à 90 chevaux et une motorisation Diesel de 90 chevaux et ça tombe bien, nous les avons tous essayés ! Sous certains angles, cette Nissan Micra nous rappelle tant bien que mal la Clio 4 bien qu’elle mesure tout de même 7 centimètres de moins que sa cousine française, cependant, aucun doute, ce n’est pas une Clio ! Ce design tonitrué demande cependant quelques instants à l’œil pour s’habituer.

Bien qu’elle partage bon nombres d’éléments avec la Clio, nous sommes loin de la discrétion d’une citadine française… Et c’est tant mieux ! Bien que la plateforme sur laquelle repose cette Nissan Micra ai quelques années au compteur, cette petite citadine n'en reste pas moins agréable et ludique à conduire. Sa tenue de route est à la hauteur des standards actuels, et son amortissement amorti parfaitement les aspérités de la route.
 

Une vague de jeunesse et d'originalité

Apparemment, cette Micra donne la banane

Apparemment, cette Micra donne la banane

Lorsque Nissan décide de revoir la philosophie d’un modèle, ils ne le font pas à moitié. S’inspirant de celle du petit crossover Juke, la Micra arbore un faciès plus extravagant qui s’accorde parfaitement aux possibilités de personnalisation de cette dernière.

En effet, Nissan propose à ses clients de choisir parmi plus de 100 combinaisons possibles pour créer la Micra qui leur conviendra au mieux. A l’image des autres citadines du moment, elle propose un vaste catalogue de coloris extérieurs et intérieurs, de jantes mais aussi de stickers. Un bon point si on ne souhaite pas avoir la même voiture que son voisin !
 

Un cockpit accueillant

Toutes les parties claires peuvent être personnalisées avec les coloris de votre choix

Toutes les parties claires peuvent être personnalisées avec les coloris de votre choix

Dès que vous montez à bord, vous ressentez immédiatement l'envie de bien faire. L'intérieur est personnalisable en terme de coloris, et les plastiques moussés sont omniprésents. Ce n'est pas un point qui nous est cher, mais c'est tout de même appréciable et renforce l'aspect "cosy" d'une auto. Je dois admettre que l'on s'y sent bien. Un pack cuir est proposé et permet de rendre l'auto encore plus accueillante et chaleureuse, cependant, ce pack n'est proposé que sur la finition haute et fera grimper l'addition à près de 21 000 €.

De plus, vu qu'il est impossible se faire appeler journaliste automobile sans parler du volume de coffre, je dois dire qu'il m'a paru tout à fait correct. Il propose un volume d'environ 300 litres, soit l'équivalent de ce que propose la Citroën C3 ou la Renault Clio. Malheureusement, cette citadine ne permettra pas de moduler les places arrières pour proposer un plancher plat.


Ergonomie en hausse

Le volant en cuir présent sur notre modèle 1.5 dCi est une vraie merveille

Le volant en cuir présent sur notre modèle 1.5 dCi est une vraie merveille

Nissan propose pas moins de 5 niveaux de finitions à ses clients, permettant ainsi à la Micra de demander un tarif de 13 590€ pour l’entrée de gamme Visia. Malheureusement, l’équipement proposé avec cette finition est plutôt spartiate et l’habitacle peut paraître austère. Pour 1 000 € de plus, vous aurez la possibilité d’obtenir une climatisation manuelle et un système audio Bluetooth. Pour avoir un ordre d’idée, nous sommes au même tarif que pour sa concurrente Clio avec les mêmes équipements.

Cependant, la Micra frappe fort en ce qui concerne les équipements de sécurité. En effet, elle propose dès l’entrée de gamme un système de freinage d’urgence intelligent de série. Au delà, la finition Acenta propose l’Apple CarPlay, ce qui prouve que la Micra veut se faire un nom auprès des jeunes. La version haut de gamme Tekna apporte quelques équipements supplémentaires, tels qu’un excellent système audio Bose, une caméra de recul et un système de prévention de franchissement de ligne. La finition Tekna culmine cependant à 19 390 € pour le moteur essence de 90 ch et demandera 21 590 € pour le 1.5 dCi de 90 chevaux.

 

Les trois moteurs à l'essai

Nous avons eu le privilège de pouvoir essayer la dernière Micra dans ses trois motorisations, afin de vous donner notre ressenti sur chacun d'entre eux.

Nissan Micra 1.0L 71 essence

Nissan Micra 1.0L 71

3 cyl. atmosphérique

71 chevaux

0 à 100 km/h en 16,4"

4,6 L aux 100 km

Dès 13 590 €

 

Le moteur

Proposé sur la version d'entrée de gamme, ce petit trois cylindres atmosphérique fait parfaitement le boulot à condition de ne pas être trop demandeur de performances. Sa consommation en carburant est relativement faible et il se montre ainsi économique à l'utilisation.

À conduire

Bien qu'il ne développe que 71 chevaux, ce moteur m'a surpris par sa souplesse et son onctuosité. En utilisation urbaine, il est parfait car économique et relativement silencieux. En revanche, dès que nous franchissons les portes de la ville pour rejoindre la campagne et les voies rapides, il montre rapidement ses limites. Difficile d'accepter le fait de rétrograder pour maintenir une vitesse constante en montée...

Faut-il choisir ce moteur ?

Vous vivez en ville ou parcourez beaucoup de petites distances ? Ne cherchez pas forcément plus loin. Ce petit moteur saura parfaitement effectuer les trajets du quotidien, à condition de ne pas trop le brusquer. En revanche, si vous parcourez de longues distances ou avez l'habitude de prendre l'autoroute, c'est le moteur à éviter.

 

Nissan Micra IG-T 90 essence

Nissan Micra 0.9 IG-T 90

3 cyl. turbo

90 chevaux

0 à 100 km/h en 12,1"

4,4 L aux 100 km

Dès 15 490 €

 

Le moteur

Proposé à partir de la finition Visia Pack, ce petit trois cylindres turbo représente le haut du panier en terme de motorisation essence. Issu du partenariat Renault, il s'agit en fait du 0.9 TCe également présent sur la Clio, par exemple. Étant déjà présent sur le marché depuis quelques années, je peux m'avancer à son propos et affirmer qu'il s'agit là d'un moteur fiable.

À conduire

Étant un fan des moteurs essence, je dois avouer que j'ai été déçu par le test routier de ce dernier. Mes attentes n'ont pas été assouvies en terme d'agrément. Plutôt creux à bas régime, il faudra monter aux alentours des 4.000 tr/min pour sentir un petit quelque chose sous son pied droit. En dehors de ça, il n'en est pas moins un très bon petit moteur, parfait pour faire de la ville et relativement bon en dehors.

Faut-il choisir ce moteur ?

Si vous souhaitez un moteur essence et que vous avez pour habitude de rouler en dehors des villes, vous devrez opter pour ce moteur. Malgré tout assez coupleux, il sera amplement suffisant pour faire de longs trajets de temps à autre.

 

Nissan Micra DCi 90 diesel

Nissan Micra dCi 90

4 cyl. turbo

90 chevaux

0 à 100 km/h en 11,9"

3,2 L aux 100 km

Dès 17 690 €

 

Le moteur

Moteur très largement éprouvé, le 1.5 dCi 90 est malgré tout robuste et relativement fiable. Bien que n'appréciant normalement pas les moteurs diesel, je dois avouer que c'est ce dernier qui m'a paru être le plus cohérant (pour mon usage en tout cas). Très coupleux à bas régime, il permet des reprises correctes sans avoir à tomber un rapport.

À conduire

C'est un diesel. Il en a ainsi toutes les qualités mais aussi tout les défauts. Il est bruyant comparé aux deux autres moteurs, que ce soit au ralenti ou en phase d'accélération. Sinon, il est très économe en carburant mais aussi très souple.

Faut-il choisir ce moteur ?

Si vous faites de la ville, non. Si en revanche vous parcourez beaucoup de kilomètres à l'année, pourquoi pas. La faible différence en terme de consommation avec son cousin le TCe 90 ne justifie pas, selon moi, une préférence pour le dCi. De plus, il faudra débourser pas moins de 2 000 € de plus pour acquérir ce moteur diesel. Pensez au nombre de pleins d'essence que vous pourrez faire avec cette somme. 😉

 
Le rétroviseur se trouve parfaitement dans le champ de vision, pas pratique en ville !

Le rétroviseur se trouve parfaitement dans le champ de vision, pas pratique en ville !

La consommation de notre Micra 1.0 atmosphérique était de 6,1L/100 km durant notre essai, correct

La consommation de notre Micra 1.0 atmosphérique était de 6,1L/100 km durant notre essai, correct

Le système Bose Personal est assez impressionnant, on en a pour son argent

Le système Bose Personal est assez impressionnant, on en a pour son argent

L'assise de cette Micra est plutôt confortable et permet d'avaler les kilomètres facilement

L'assise de cette Micra est plutôt confortable et permet d'avaler les kilomètres facilement

Conclusion

Cette Nissan Micra met la barre très haut dans le segment des citadines. La qualité perçue est très nettement en hausse par rapport à la précédente génération et le public visé évolue également. Bien que le prix d'appel soit assez tentant, il faudra cependant débourser pas moins de 20 000 € pour une auto bien équipée et personnalisée.

Merci à Kévin L. de la concession Nissan Espace 3 à Laval, pour le prêt de ces trois Nissan Micra.

Nissan Micra 2017 : les 3 moteurs à l'essai... et des résultats surprenants !
Nissan Micra 2017 : les 3 moteurs à l'essai... et des résultats surprenants !Nissan Micra 2017 : les 3 moteurs à l'essai... et des résultats surprenants !
 Vous comptez vous séparer de votre vieille voiture car elle est rincée et n'a plus de valeur ? Alors optez pour un enlèvement d'épave gratuit. Cela ne vous coûtera rien et vous n'aurez pas le risque qu'une personne mal intentionnée fasse un mauvais usage de votre vieille voiture. Un épaviste gratuit viendra directement chez vous récupérer votre antiquité et se chargera de la partie administive. Pour cela, une seule condition, qu'il s'agisse d'un épaviste agréé VHU Paris ! 

Partager cet article

Qu'en dîtes-vous ?