ApostropheOn fait peau neuve ! Découvrez notre nouveau site PDLV.frApostrophe
Home
Home

Quelle voiture acheter en 2018 pour faire un maximum d'économies ?

Quelle voiture acheter en 2018 pour faire un maximum d'économies ?

Malus, supermalus, prix du carburant : les taxes en tout genre ne cessent de venir détruire le pouvoir d'achat des automobilistes. Aux grands maux les grands remèdes, nous avons cherché quelle serait la voiture idéale à acheter en 2018 pour faire un maximum d'économies... Et en redonner le moins possible à l'État ! Ici, nous parlerons fonctionnel avant tout, et non pas plaisir...
 

Les points intéressants

Dans un premier temps, nous allons nous intéresser aux dispositifs mis en place par l'État qui pourrait nous permettre d'acheter une voiture en 2018 au meilleur prix. Vous le verrez, ils sont assez minces et nous pourront pas nécessairement être conjugués. Nous vous expliquerons plus loin dans l'article quelle est la meilleure combinaison à utiliser.

Le bonus écologique : cette vaste fumisterie dont le seul critère d'attribution est les émissions de CO2. Plus votre voiture en rejette, plus vous paierez de malus. Paradoxalement, ce sont les diesel qui en rejettent moins, mais nous ne vous conseillons pas d'acheter un diesel en 2018 ;

Le coût du carburant : nous avions précédemment réalisé une enquête pour savoir quel carburant choisir en 2018. Aux côtés des éternels sans-plomb et diesel, d'autres alternatives existent... Et certaines sont très peu taxées ! ;

La prime à la conversion : il s'agit d'une aide d'État destinée à éliminer les voitures les plus anciennes et polluantes de la circulation. Vous pourrez ainsi toucher jusqu'à 1 ou 2 000 € sur une voiture neuve... ou d'occasion. Mais toutes les voitures ne sont pas éligibles, nous le verrons après ;

La carte grise : pour une voiture de plus de 10 ans, elle est affichée à moitié prix.
 

Malus, taxes et autres joyeusetés

Bien sûr, l'État doit rentrer dans ses frais et les cadeaux cachent toujours des contreparties. Voyons maintenant tous les paramètres à prendre en compte pour limiter les frais au strict minimum. Nous les étendrons également à les postes de dépense courante.

Le malus écologique : tout comme le malus précédemment cité, il affecte les voitures neuves qui émettront plus de 120 g de CO2 par kilomètre. Les voitures d'occasion sont épargnées (pour le moment) d'un malus lié à ces rejets ;

Le malus sur les occasions : les voitures de plus de 10 CV fiscaux achetées d'occasion et ayant moins de 10 ans seront affublées d'un énième malus pouvant aller de 100 € jusqu'à 8 000 €. Ce malus sera réduit de 10% à chaque date d'anniversaire du véhicule ;

L'assurance auto : avant de choisir une voiture économique, veillez à ce que le coût en assurance ne soit pas élevé. Une voiture de 4 à 6 chevaux fiscaux est généralement peu chère à assurer. N'oubliez pas que le montant de votre prime peut être négocié sans trop de difficultés si vous n'avez pas de malus ;

La consommation : c'est très "mazouteux" comme raisonnement, mais plus la consommation basse et plus vous ferez d'économies ;

L'entretien : veillez à privilégier un modèle fiable, n'ayant pas eu de soucis de jeunesse et n'exigeant pas un entretien trop onéreux ni trop régulier.

Quelle voiture acheter en 2018 pour faire un maximum d'économies ?

La voiture idéale pour économiser en 2018

Maintenant que nous avons vu les potentielles aides que nous pourrions toucher, et les principales sources de dépense dont il faut se méfier, nous allons partir à la recherche de la voiture la plus économique. Notre but à peine dissimulé, c'est de redonner le moins d'argent possible à l'État.

Des scrupules ? N'en ayez pas, le système de bonus-malus écologique entre en contradiction avec le système du Crit'Air, prouvant bien les nombreuses non-sens du gouvernement en matière d'automobile et l'appât du gain constant.

Nous chercherons ainsi la voiture la moins chère possible à l'achat, la plus économique pour rouler et celle qui serait potentiellement aidée par un bonus. Nous pourrions vous conseiller une vieille Citroën AX à 300 €, mais nous privilégierons une voiture assez moderne pour pouvoir rouler confortablement tous les jours.

La prime à la conversion, de retour cette année, peut être utile à ce sujet puisqu'elle permet d'acheter tant un véhicule neuf que d'occasion.
 

Notre choix pour un mini budget auto

Parlons de la prime à la conversion si vous avez un vieux véhicule à faire reprendre. En analysant les différents points d'éligibilité pour les voitures d'occasion, on remarque qu'il est nécessaire que le véhicule d'occasion dispose d'une vignette Crit'Air 1 ou 2. Cela signifie concrètement :

• Il s'agit d'une voiture essence datant de 2006 au minimum

• Il s'agit d'une voiture diesel datant de 2011 au minimum

Le montant de cette prime est de 2 000 € si vous êtes exonéré d'impôts et 1 000 € si vous en payez.

Sachant que les voitures de plus de 10 ans disposent d'une carte grise à moitié prix, il peut être intéressant de privilégier une voiture de 2006 ou 2007... À moteur essence donc.

Après recherche, une voiture rentre dans le cahier des charges : la Renault Clio 3 TCE de 100 chevaux. Tablons sur un prix d'achat de 4 200 € pour un exemplaire sain et ayant moins de 120 000 kilomètres. Si vous ne payez pas d'impôts, vous pourrez toucher cette voiture pour un prix net de 2 200 €.

Une voiture assez récente pour une somme correcte.

Quelle voiture acheter en 2018 pour faire un maximum d'économies ?

En contrepartie de cela, il faut mettre à la casse une vieille voiture qui réponde aux exigences suivantes :

• utiliser le gazole comme carburant principal ;
• avoir fait l'objet d'une 1re immatriculation avant le 1er janvier 2006 ;
• appartenir à la catégorie des voitures particulières (VP) ou des camionnettes (CTTE) ;
• appartenir, au vu de l'identité du propriétaire mentionné sur le certificat d'immatriculation, au bénéficiaire de l'aide
• avoir été acquis depuis au moins 1 an
• être immatriculé en France dans une série normale
• ne pas être gagé, ne pas être considéré comme un véhicule endommagé
• être remis pour destruction à un centre "véhicules hors d'usage"(VHU) agrée dans les 6 mois suivant la facturation du véhicule neuf acquis ou loué
• faire l'objet d'un contrat d'assurance en cours de validité à la date de sa remise pour destruction.
 

Les économies au quotidien

Ne négligez pas l'entretien courant. Changez le filtre à air dès encrassement, faîtes vos révisions dans les temps et ne faîtes régulièrement la pression des pneus.

Vous disposez d'un délai d'un mois pour réaliser la carte grise. Cela vous laisse potentiellement le temps d'acquérir un boîtier E85 homologué. Ainsi, votre carte grise sera gratuite.

Comme votre voiture pourra recevoir de l'E85, vous pourrez réaliser des pleins de carburant à un coût très inférieur. Votre voiture consommera davantage mais les économies seront bien réelles. Voici à ce sujet le prix des carburants département par département.

Partager cet article

Suivez-nous !

Facebook TwitterInstagram Youtube
Fiat Panda 100HP PDLV
 

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a bien prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 Type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Découvrez la team PDLV

 
Thomas Drouart

Partager cet article