ApostropheOn fait peau neuve ! Découvrez notre nouveau site PDLV.frApostrophe
Home
Home

J'ai crevé, que faire ?

J'ai crevé, que faire ?

Il n'est malheureusement pas rare de subir une crevaison de pneu. Souvent, c'est quand on s'y attend le moins... Dans ce cas, il faut réagir et trouver une solution pour rapidement retrouver une voiture opérationnelle. Car rouler avec un pneu à plat peut s'avérer très dangereux. Dans cet article, nous verrons comment réagir quand vous découvrez que l'un de vos pneus à plat. Rassurez-vous, ce n'est pas une fatalité, des solutions existent !


La bombe anti-crevaison

De nos jours, les voitures neuves sont rarement équipées de roue de secours. Pour pallier cela, les bombes anti-crevaisons se sont généralisées. Elles peuvent équiper tout type de voiture et constituent une bonne alternative.

D'ailleurs, le fonctionnement est relativement simple. Lorsque l'on constate un pneu crevé, il faut localiser la source du problème. S'il s'agit d'un clou, par exemple, il faut le retirer. Un simple tournevis peut faire l'affaire. S'il s'agit d'une déchirure complète, il vous faudra trouver une autre solution car les bombes anti-crevaison ne peuvent être utilisées que si le dommage est localisée sur la bande de roulement, et non sur le flanc du pneu.

Dans un premier temps, il vous faudra dégonfler intégralement le pneu, en dévissant le capuchon. Agitez l'aérosol et localisez le trou. Là, avancez ou reculez votre voiture de façon à ce que la valve, permettant de gonfler le pneu, soit à l'horizontale. Vissez l'embout de l'aérosol sur cette valve et videz l'intégralité de la bombe.

Là, roulez une quinzaine de kilomètres à vitesse modérée (jamais plus de 80 km/h) et faîtes regonfler le pneu au besoin.

La bombe anti-crevaison est donc une solution assez simple à mettre en œuvre. Mais elle ne vous portera secours que dans certains cas... Pour plus de sécurité, la roue de secours demeure un incontournable !


La roue de secours

La roue de secours, quant à elle, s'apparente à la solution idéale. Placée généralement dans le coffre, sous le plancher du coffre ou bien sous la voiture, elle permet de changer la roue entière lors d'une crevaison, qu'elle qu'en soit la cause.

Pour utiliser une roue de secours, il faudra vous garer dans un endroit sécurisant, et lever la roue dont le pneu est crevé à l'aide d'un cric. Il est nécessaire que le terrain soit parfaitement plat, sans quoi vous risqueriez de vous blesser.

Dévissez les goujons de roue et ôtez la roue pour la remplacer pour la roue de secours. Sur le papier, c'est la solution idéale. En condition de stress, surtout si c'est votre premier remplacement de roue, ce n'est pas toujours simple ! Mieux vaut donc s'entrainer avant d'effectuer l'opération en condition de crevaison.

L'important, c'est donc de prendre son temps et d'assurer sa sécurité. Il faut bien revisser les goujons et vérifier que la roue est parfaitement bien placée. Beaucoup de personnes oublient de vérifier la pression de cette cinquième roue. Il y a donc de bonnes chances qu'elle soit également à plat. Si vous n'avez pas la possibilité de la regonfler sur place, roulez très doucement jusqu'au premier garage venu.

Notons que la roue de secours porte bien son nom : elle ne remplace une roue que temporairement. En effet, il est impératif de toujours avoir des pneus de marque similaire et disposant du même état d'usure sur un même train.

Contrairement à la bombe anti-crevaison, la roue de secours est plus polyvalente et peut même resservir plusieurs fois, dans le cas où vous seriez plutôt poissard. Toutefois, la durée de vie d'un pneu est de 5 ans, pensez donc à la remplacer régulièrement.


La galette

 Il s'agit d'une roue de secours plus étroite, généralement posée sur une jante en acier de couleur rouge. Ceci est une solution à utiliser encore plus temporairement qu'une roue de secours car la galette ne peut pas assurer la même sécurité qu'une roue traditionnelle.

Il ne faut donc l'utiliser qu'à la vitesse maximale inscrite sur la jante (généralement : 80 km/h maximum) et faire réparer le pneu crevé au plus vite. La galette perd donc de l'intérêt car elle est tout aussi complexe à installer qu'une roue de secours traditionnelle, tout en offrant un confort d'utilisation très limité.

Notre conseil, c'est de privilégier la bombe anti-crevaison à la galette...


Peut-on éviter la crevaison ?

Oui ! Même si la crevaison peut survenir un peu n'importe quand, il y a des astuces à connaître qui pourraient vous permettre d'éviter la crevaison.

Ne roulez jamais avec les pneus sous-gonflés : cela engendre une surconsommation et surtout, le risque d'éclatement d'un pneu est démultiplié.

Évitez les chemins avec caillasses : il suffit que vous tombiez sur un caillou plus pointu que les autres et il y a risque de crevaison.

Évitez les pneus premier prix : souvent de piètre qualité, ils sont plus sensibles et sujets aux crevaisons.

Faîtes équilibrer vos roues : c'est le meilleur moyen d'absorber correctement les chocs et donc d'éviter une usure irrégulière de vos pneus, ce qui pourrait les fragiliser et les rendre plus vulnérables.

Partager cet article

Suivez-nous !

Facebook TwitterInstagram Youtube
Fiat Panda 100HP PDLV
 

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a bien prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 Type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Découvrez la team PDLV

 
Thomas Drouart

Partager cet article