ApostropheOn fait peau neuve ! Découvrez notre nouveau site PDLV.frApostrophe
Home
Home

Nouveaux noms des carburants : comment s'y repérer ?

Nouveaux noms des carburants : comment s'y repérer ?

Chez PDLV, nous avons pour but de vous informer des nouveautés automobiles. Mais pourquoi ne pas se pencher un peu sur la vie pratique. A partir du 12 Octobre, les étiquettes au dessus des pistolets des stations service vont être remplacées. Un système européen, donc plus harmonieux, entre en place, avec son lot de nouveautés. Mais alors, que mettre dans sa voiture ?


Qu'elle tourne à l'essence, au diesel, ou à n'importe quel type de gaz, chaque automobile est concernée par ce changement. Nous avions déjà connu, en 2009 en France (et 2017 en Belgique), l'arrivée de l'essence 95 E10, contenant 10% d'agroéthanol. Elle n'a pas encore remplacé l'ancienne Super 95, mais est devenue moins chère en tout cas. Hé bien, à partir de ce Vendredi 12 Octobre, on fait la même, mais avec le diesel !

Nouveaux noms des carburants : comment s'y repérer ?

Dénomination des carburants : ce qui change

En gros, c'est donc l'harmonisation des signaux au-dessus des pistolets distributeurs de carburant. Auparavant, nous nous repérions grâce à la couleur : vert pour l'essence, jaune pour le diesel. La forme spéciale du pistolet LPG vous forçait à ne pas remplir votre réservoir de gaz. Mais, maintenant, il vous faudra redoubler de prudence. En quand pas tripler ! L'étiquette va varier de forme. Elle sera ronde pour désigner les essences, carrée pour désigner les diesels, et en forme de carré sur pointe pour les différents gazs. Vous avez pu noter que j'ai employé le pluriel pour toutes les sortes, mais le détail va suivre ! En plus des formes, il existe un nouveau code, via des lettres.

Je roule en essence : quelle pompe choisir ?

Chers friands du sans plomb, je vous annonce que vous n'êtes pas plus embêtés qu'avant. Excepté, comme il a été dit plus haut, le changement d'appellation et de forme, tout reste pareil. Comme vous pouvez le voir sur la liste ci-dessous, il y aura 1 icône remplies avec 3 écritures différentes : la E5, la E10 et la E85. Chaque nombre équivaut à la teneur en éthanol. La E5 équivaut donc à la Super 98, la E10 à la Super 95, et la E85 au Superéthanol-85.

Mais avec lequel dois-je remplir mon bolide ?

Vous le savez peut-être, la 95 E10 a provoqué, parfois, quelques problèmes à beaucoup de voitures, alors qu'elles étaient censées tenir le coup. La trop haute quantité d'éthanol dans cette essence pouvait carrément ronger les tuyauteries des anciennes voitures ! Donc, beaucoup y ont dit adieu, se tournant vers la Super 98. Notez que la E85 est un carburant spécial. Il existe des voitures de série montées pour accueillir tout types d'essences, et qu'il est possible de rendre son véhicule essence compatible à ce carburant très économique.

Notre réponse

En mettant donc de côté la E85 (pas encore un succès), nous vous conseillons, quelque soit votre moteur, d'y mettre de la Super 98, donc, la E5. Pourquoi ? Tout simplement parce que, selon nos relevés, la 98 consommait en moyenne 1 litre en moins par tranche de 100 km (et il n'y a aucune raison pour que l'E5 déroge à cette règle par rapport à l'E10), et que, même s'il est compatible E10, le moteur forcera moins tout au long de sa vie avec de l'E5, et durera plus longtemps ! Mais, de toutes manières, dès que vous retrouvez ce genre d'étiquette quand vous ouvrez votre trappe à carburant, vous pouvez y mettre ce qu'il est inscrit !

Nouveaux noms des carburants : comment s'y repérer ?

Je roule au diesel, que faire ?

Pleurer. Sérieusement, il faut d'abord faire très attention à ne pas se tromper entre les différents pistolets. Il est à savoir qu'il est possible de remplir son réservoir de diesel avec de l'essence, mais pas le contraire ! Et une erreur est vite arrivée. Soit, une fois que le pas est sauté, vous allez devoir choisir entre pas moins de 6 SORTES de diesels ! Evidemment, elles ne seront pas toutes adoptées par chaque station service, mais cela vaut la peine de les connaître. Dans ces différentes sortes, 5 d'entres elles commenceront par un B (pour Biodiesel) suivit d'un numéro, correspondant à l'indice d'huile végétale). Seule une sorte ne contient pas de B : elle s'appelle XTL et est, en fait, un diesel purement synthétique.

Vous aurez donc le choix entre la B7, qui n'est ni plus ni moins que le diesel que nous connaissons à l'heure actuelle. Elle contient donc 7% d'huile d'origines végétales, parce que, oui, le diesel contient de l'huile, ce qui le rend gras. C'est cette huile qui va faire en sorte que tous les composants de précision (pompe à carburant, injecteurs, ...) ne gripperont pas. Ensuite, la B10, venant avec 10% d'huiles végétales, puis la B20, la B30 et la B100, suivant donc le même principe !

Mais avec lequel dois-je remplir mon bolide ?

En fait, nous subissons le même principe que ce que la Super 95 E10 a fait il y a quelques temps, sauf que le diesel d’antan, notifié 10S à l'époque, ne disparaîtra pas, et s'appellera donc B7. Donc, il se peut que certains moteurs n'acceptent pas la B10, ou encore la XTL. Ha, en fait, c'est le cas ! Seuls Peugeot-Citroën-DS et Renault-Dacia se sont exprimés sur ce sujet. Les trois marques du groupe PSA acceptent le B10 pour autant que l'année de fabrication du moteur dépasse l'année 2000. Et chez les franco-roumains, il faut que le moteur dCi soit à la norme Euro 5 au minimum pour pouvoir profiter d'un carburant bio. Et donc, toutes les autres marques ne possédant pas le logo B10 dans les trappes ne peuvent pas accueillir ce carburant, pouvant diluer l'huile moteur (à vidanger donc plus fréquemment), et même jusqu'à bloquer le circuit de carburant et les injecteurs ! Il vaut mieux pas trop y jouer... Et pour le XTL, aucune communication. Ce qui veut dire : PAS TOUCHE !

Notre réponse

Nous la jouerons un peu vieux jeu et, peut-être, un peu à la statistique. Mais, étant donné les relevés faits avec les différentes essences, nous pouvons en déduire la même chose pour le diesel. Étant donné que le B10 contiendra plus de biocarburant que le B7, il consommera plus. Nous ne savons cependant pas ce que cela donnera avec le XTL, qui est un carburant purement synthétique. Pour votre choix, vous pouvez déjà mettre les B20, B30 et B100, sauf si vous êtes en possession d'une flotte dites "captive" (flotte de bus, flotte de camions, ...) recevant des contrôles de réservoirs réguliers. SOIT, nous vous conseillons VIVEMENT le Diesel B7, pour ne pas avoir de risque à prendre, et pour avoir un meilleur rendement. Il sera peut-être un peu plus cher (encore...) que les autres, mais, évidemment, il ira mieux. A vos calculs !

Nouveaux noms des carburants : comment s'y repérer ?

Et le GPL alors (ou LPG) ?

Hé bien il sera renseigné clairement, dans un carré sur pointe, par les lettres GPL/LPG (Gaz de pétrole liquéfié). Cela sera la même règle pour tous les carburants de type gazeux, à l'instar donc de l'hydrogène (notifiée scientifiquement H2), du gaz naturel liquéfie (CNL) et du gaz naturel comprimé (CNG). Nous retrouverons donc, dans la plupart des stations, une pompe à LPG. Pour les autres gazs, il faut être plus veinard pour les trouver. Notez cependant que des voitures montées au LPG/GPL sont disponibles (spécialité Opel), mais aussi en CNG (moteurs TGi chez VAG), mais qu'il est toujours possible de faire un montage au LPG par après.

Partager cet article

Suivez-nous !

Facebook TwitterInstagram Youtube
Peugeot 308 Etienne PDLV
 

De la Smart à la Bentayga, je peux dire que je suis complètement obsédé par le monde de l'automobile. Intégrer l'équipe de PDLV et pouvoir vous donner ma vision des nouveautés chaque jour est quelque chose de génial pour moi. Ma "carrière" de blogueur a débuté il y a quelques années, et ceci, cumulé à mes études en mécanique auto, me permettront de vous proposer un contenu de qualité, tout en gardant le côté décalé cher à PDLV.

Découvrez la team PDLV

 
Etienne Deketele-Kestens

Partager cet article