ApostropheOn fait peau neuve ! Découvrez notre nouveau site PDLV.frApostrophe
Home
Home

J'ai testé un débosseleur AliExpress... et je recherche un nouveau capot

J'ai testé un débosseleur AliExpress... et je recherche un nouveau capot

Habiter en ville, comme j'ai coutume de le dire dans mes articles, c'est une véritable épreuve. Entre le bruit, les loyers, le fait de ne pas trouver de calme et... LES COUPS DE PORTIÈRES ! C'est ça le vrai dilemme des villes pour les passionnés automobile qui vivent en ville... Et bien sûr, si vous êtes comme moi, vous chercherez à toujours avoir une voiture impeccable, mais soyez réalistes, ce n'est pas possible. Et puisqu'un débosselage chez un carrossier coûte presque un bras, j'ai tenté de savoir si je pouvais retirer moi-même les bosses de ma voiture. Et ça a mal tourné, même si l'idée est très bonne !

La promesse : débosseler sa voiture pour moins de 30€

Après être tombé sur ce produit par pur hasard sur un site de vente en ligne chinois bien connu, je me suis rapidement demandé si la promesse pouvait vraiment être honorée. Ce dernier fonctionne un peu comme un tire-clou de carrossier, mais peut-être utilisé sans réelles connaissances ni matériel spécifique. Pas besoin de peinture, ni de soudure, ici, on a juste besoin de colle chaude.

Reçu en à peine quelques semaines (délai normal), j'ai choisis le plus gros pack qui fournit donc l'appareil (en métal, de bonne facture), deux sets de "patins" à coller sur la carrosserie, de différentes tailles et formes et un pistolet à colle chaude. L'idée est pourtant bonne, remplacer la tige soudée à la carrosserie par un patin collé à la carrosserie, puis tiré d'un coup sec par l'appareil.

Question légitime : est-ce que ça fonctionne ?

J'ai utilisé en guise de cobaye le capot de ma 206 CC (en piteux état), dont deux gros enfoncements sont apparents sur le devant de ce dernier. Plusieurs avantages à utiliser cette pièce : simple d'accès pour commencer et les bosses sont "simples", ne nécessitant pas de peinture. En revanche, les années n'ont pas été clémentes avec ce dernier. En effet, son vernis est en très mauvais état et s'en va régulièrement, au gré des intempéries.

Durant le premier test, deux essais ont suffit pour se rendre compte de l'efficacité de cet engin. La première bosse, la plus grosse, a quasiment disparue, ne laissant qu'une légère trace de son passage. Pour dépanner, franchement, c'est très bien.

Pour la seconde bosse, ce fut mieux et pire à la fois : la bosse a COMPLÈTEMENT disparu cette fois-ci, emportant avec elle un bon morceau de vernis. Ma théorie est donc la suivante : si vous avez un vernis en bon état : pas de soucis, c'est toujours une solution d'appoint, en attendant un éventuel passage chez le carrossier (ou pas, en cas de gros coup de chance). En revanche, si comme moi, votre vernis fatigue et a tendance à se faire la malle, oubliez tout de suite cette solution.

Le conseil que je peux éventuellement donner, c'est d'attendre une ou deux secondes avant de poser le patin sur la carrosserie après l'application de la colle sur ce dernier. En effet, plus la colle sera chaude, plus les risques d’endommagement du vernis seront élevés.

Affaire à suivre, donc.

Lien du produit : https://goo.gl/dJLdnW

Partager cet article

Suivez-nous !

Facebook TwitterInstagram Youtube
Peugeot 206 HDI PDLV
 

Mordu de voitures depuis ma plus tendre enfance, j'ai d'abord fondé mon propre blog avant de rejoindre celui-ci en 2016. Grâce à lui, j'ai pu prendre en main quelques unes de mes autos favorites, et grâce à vous, ce n'est pas prêt de s'arrêter. Adepte de la philosophie "light is right", je préfère une 205 Rallye à une Audi A8 Limousine.

Découvrez la team PDLV

 
Anthony Perrier

Partager cet article