ApostropheOn fait peau neuve ! Découvrez notre nouveau site PDLV.frApostrophe
Home
Home

Comment repasser son permis après avoir perdu tous ses points ?

Comment repasser son permis après avoir perdu tous ses points ?

Les points du permis de conduire peuvent partir nettement plus vite que prévu... Lorsque le solde est nul, vous perdez votre précieux sésame. Mais savez-vous comment repasser son permis de conduire après une invalidation ou une annulation ? Dans cet article, nous verrons la différence entre annulation et invalidation du permis de conduire. Nous verrons ensuite concrètement comment se déroulent les démarches pour récupérer au plus vite ce précieux document. Rassurez-vous, il existe des moyens simples pour récupérer au plus vite votre précieux permis !

Annulation ou invalidation du permis ?

Avant toute chose, il convient de préciser les termes. Avez-vous eu une annulation ou une invalidation de votre permis de conduire ? Bien que la conséquence soit similaire dans les deux, la procédure de récupération des points est différente.

L'annulation est définitive et irrévocable. Vous perdez votre permis de conduire sans aucun moyen de pouvoir le récupérer. Suivant ce qui vous a été précisé, un délai d'interdiction de passer l'examen de 3 à 10 ans (et parfois à vie) peut avoir été prononcé à votre encontre. L'annulation a lieu dans le cas d'une infraction grave (alcool, drogue, accident, forte vitesse), un cas de récidive ou bien si votre santé ne vous permet plus de conduire en toute sécurité. Cela concerne toutes les catégories de permis et pas seulement le type de véhicule concerné. Si vous êtes motard et automobiliste, l'annulation de votre permis vous empêchera de prendre le volant (ou guidon) de tout véhicule à moteur... À l'exception des voitures sans permis et des scooters de 50 cm3. Toutefois, dans certains cas, le juge d'instruction peut également vous interdire de conduire ces petits engins.

L'invalidation est la conséquence d'une succession d'infractions ayant entraîné la perte de la totalité des points du permis de conduire. L'invalidation s'étale sur une période de 6 mois. Dans le cas d'une récidive sur une période de cinq ans, la période d'invalidation atteint un an.

Comment récupérer son permis de conduire ?

Après une annulation du permis de conduire, vous devrez tout d'abord passer une visite médicale obligatoire, ainsi qu'un examen psychologique. Si les résultats sont bons, vous devrez repasser le Code de la route. D'ailleurs, il existe un moyen simple et rapide pour cette épreuve théorique, c'est le code de la route en ligne. La progression est plus rapide et le suivi en ligne permet de bien voir les marges de progression.

Concernant l'épreuve pratique, vous n'aurez pas à la repasser sauf si votre permis à plus de 3 ans à la date d'annulation, si la durée d'annulation est inférieure ou égale à un an et si votre demande de permis intervient dans les trois mois avant la fin de la sanction. Lorsque toutes les démarches sont accomplies correctement, vous retrouverez votre permis de conduire... Mais attention ! Celui-ci ne disposera que de 6 points, puisque vous serez considéré comme jeune conducteur. Vous devrez d'ailleurs observer les limitations de vitesse propres aux jeunes conducteurs et donc apposer le "A" à l'arrière de votre voiture. N'oubliez pas d'avertir votre assureur de la sanction... Votre prime d'assurance augmentera, mais vous serez couvert aux yeux de la Loi en cas d'accident.

Dans le cas d'une invalidation, la procédure est assez proche, mais il y a des subtilités. Si vous étiez jeune conducteur au moment de l'invalidation, alors vous devrez repasser à la fois le Code de la route ainsi que la partie pratique. En revanche, si votre permis de conduire a plus de trois ans, que l'invalidation est d'une durée strictement inférieure à un an et que vous faîtes la demande d'inscription au Code la route moins de 9 mois après le début de l'invalidation, alors vous serez exempté de passer la partie pratique.

Soyez vigilant sur les procédures

Avoir son permis de conduire annulé ou invalidé, c'est grave. Les tribunaux sont habitués à traiter ce genre de cas et ils ne les prennent pas à la légère. Pour récupérer au plus vite votre précieux permis de conduire, vous devrez donc suivre les procédures indiquées ci-dessus. Ne comptez pas sur la clémence du juge si vous avez besoin de conduire pour raison professionnelle.

Ce type d'argument, exposé dans l'immense majorité des cas, aurait dû entraîner une réflexion de votre part avant de commettre les infractions. Vous vous exposez donc à un discours moralisateur si vous dégainez ce type d'argument. Mieux vaut donc faire profil bas, reconnaître vos erreurs et dire ce que vous avez mis en place pour que cela ne se reproduise plus. Si vous avez un problème d'alcool au volant, entamez des soins pour soigner votre potentiel alcoolisme. Toute démarche qui vise à prendre conscience de vos erreurs et surtout à les corriger jouera en votre faveur.

Soyez consciencieux et accomplissez ces différents éléments en temps et en heure. Pour votre Code de la route, le passer en ligne sur une plateforme spécialisée permet de gagner du temps. Cela vous permettra de potasser les règles de circulation depuis chez vous, sans avoir à vous déplacer. D'une manière générale, on se souvient assez bien de la signification des panneaux. Seulement, le Code de la route évolue au fil des années et il est possible d'oublier certains éléments importants. Prenez donc le temps de revoir l'entièreté du document pour maximiser vos chances d'obtenir le Code de la route du premier coup ! Ne partez pas trop confiant ! Certaines questions peuvent réserver des pièges si vous n'êtes pas au fait des dernières règles théoriques relatives à la conduite. Et surtout, même si vous vous considérez bon conducteur... Cela n'est pas suffisant pour décrocher le Code de la route au premier essai. Mieux vaut donc perdre un petit peu de temps en amont pour ne pas avoir à repasser cet examen.

Enfin, profitez de cette annulation pour méditer sur votre comportement. Il va de soi qu'il existe une grande différence entre conduire "bourré" et commettre de petits excès de vitesse de temps à autre. Pour ce second cas, il peut être intéressant d'utiliser davantage le régulateur ou limiteur de vitesse de votre voiture si cette dernière en est équipée.

Partager cet article

Suivez-nous !

Facebook TwitterInstagram Youtube
Fiat Panda 100HP PDLV
 

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a bien prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 Type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Découvrez la team PDLV

 
Thomas Drouart

Partager cet article