ApostropheOn fait peau neuve ! Découvrez notre nouveau site PDLV.frApostrophe
Home
Home

Passer son Code de la route en candidat libre : comment ça se déroule ?

Avant de passer l'examen pratique du permis de conduire, il faut passer le Code de la route. C'est une étape redoutée par de nombreux apprentis automobilistes. Une question qui est posée de manière régulière concerne le permis en candidat libre. En effet, vous êtes nombreux à préférer étudier cela de votre côté. Mais comment cela se passe-t-il concrètement ? Dans ce court article, nous verrons où s'inscrire et comment préparer sérieusement cet examen qui est loin d'être insurmontable.

Comment s'inscrire au Code de la route en candidat libre ?

Dans un premier temps, vous devrez vous inscrire sur le site du centre d'examen. Mais avant cela, vous devez disposer d'un numéro de candidat, nommé plus communément numéro NPEH. Ce dernier est unique pour chaque candidat et s'avère nécessaire lorsque vous passez un examen du Code de la route n'importe où en France. Ce code peut être obtenu sur le site de l'ANTS (agence nationale des titres sécurisés). Les demandes sont traitées rapidement mais nous vous conseillons de vous y prendre à l'avance. Durant certaines périodes de rush, il n'est pas rare de patienter une semaine voire deux avant d'être en mesure de passer l'examen qui vous permettra enfin de conduire votre véhicule.

Ensuite, lorsque vous procéderez à votre inscription dans le centre de votre choix, vous devrez choisir le créneau qui vous intéresse, aussi bien le jour que la date. Une somme forfaitaire de 30 € vous sera demandée. Elle couvre les frais de préparation et n'est demandée qu'une seule fois. Votre convocation vous sera alors envoyée par mail rapidement. Le jour de l'examen, rendez-vous au centre choisi et vous pourrez prendre place dans la salle.

Mais avant d'en arriver là, je souhaitais revenir sur les centres de passage du Code de la route. Les demandes étant de plus en plus nombreuses, le gouvernement a pris des mesures assez originales.

Passer son Code de la route en candidat libre : comment ça se déroule ?

Où passer l'examen ?

En 2016, le passage du Code de la route a évolué de manière significative. Désormais, les préfectures ne s'attellent plus au passage de l'examen. Ce sont des centres privés qui reprennent le flambeau. Ces plateformes peuvent vous orienter vers le centre le plus proche de chez vous. Aussi insolite que cela puisse paraître, La Poste propose aussi ce type de prestation dans ses établissements. Il est donc assez facile de trouver un centre près de votre domicile. Cela a permis d'alléger considérablement les délais d'attente.

Passer l'examen du Code de la route peut s'avérer être un parcours du combattant dans certains cas. Ces délais allégés permettent donc de repasser rapidement l'examen après un échec et donc d'accélérer l'obtention du précieux sésame qu'est le permis de conduire tant qu'il n'y a pas de voiture autonome fonctionnelle.

Le Code de la route se passe depuis une tablette numérique conjuguée à un casque auditif. C'est sur ce support que vous devrez répondre aux questions. N'ayez aucune crainte si la maîtrise du numérique n'est pas votre fort : tout a été optimisé afin de rendre l'utilisation la plus intuitive possible. La durée de l'examen est de 25 minutes durant lesquelles vous devrez répondre à quarante questions, dans un temps limité. Seules 5 erreurs sont tolérées… Pas une de plus !

Comment bien se préparer pour le Code de la route ?

Le Code de la route est souvent perçu comme le pire cauchemar des automobilistes. Pourtant, c'est loin d'être si terrible… Nous vous conseillons d'éviter à tout prix l'apprentissage par cœur. Ça ne sert à rien. L'examen est avant tout logique. Prenez le temps de lire chaque question à deux reprises afin de n'omettre aucun élément important dans l'intitulé. À partir de là, regardez l'image et repérez un élément perturbateur. Je vous conseille de toujours regarder dans les rétroviseurs car on peut souvent y voir une moto ou un élément qui pourrait vous orienter vers une réponse plutôt qu'une autre.

Ne vous mettez pas la pression et restez concentré. Si une réponse ne vous vient pas, ce n'est pas très grave. Passez à la suivante. Vous avez le droit à cinq erreurs, il n'est donc pas éliminatoire d'en zapper une. Vos chances de réussite n'en seront pas affectées si cela ne concerne que l'une des quarante questions au programme de votre session.

Passer son Code de la route en candidat libre : comment ça se déroule ?

Retenez l'essentiel : les panneaux, la priorité à droite

La connaissance des panneaux est essentielle bien que les questions portent surtout sur une analyse générale. N'oubliez pas vos classiques comme les règles de priorité à droite, la présence d'un policier sur un carrefour qui supplante toute autre indication ou bien même le franchissement de ligne continu qui n'est autorisé que dans de rares cas. Sur internet, vous pourrez trouver des moyens de vous entraîner au Code à petit prix. Je ne peux que vous conseiller cela pour progresser encore plus vite et maximiser vos chances de réussir du premier coup l'épreuve.

Organiser ses révisions

Il convient aussi de réviser de manière cohérente. Les questions portent sur 10 thèmes : la circulation routière, le conducteur, la route, les autres usagers, les notions diverses, les premiers secours, prendre et quitter son véhicule, la mécanique et les équipements, la sécurité du passager et du véhicule, ainsi que l'environnement.

Cela prend en compte certaines choses qui étaient ignorées jusque là, comme les aides au freinage, le fonctionnement d'une boîte de vitesse automatique ainsi que les gestes de premiers secours. Ces trois derniers points sont donc à connaître pour ne pas être pris au dépourvu le jour de l'examen. Multipliez vos pratiques et exercices sur internet pour augmenter vos chances de réussite pour cet examen important qui est la voie vers la mobilité.

Préparez-vous et restez détendu

Le jour de l'examen, n'oubliez surtout pas votre pièce d'identité. Sans elle, il vous sera impossible de passer votre Code de la route et il faudra fixer une date ultérieure. Détendez-vous au maximum, d'autant plus que votre vie n'en dépend pas. En cas d'échec, il sera possible de le repasser. Cela vous coûtera un petit peu de temps et d'argent mais l'échec n'est qu'un contretemps.

Pour pallier cela, une bonne préparation vous met dans une bonne optique. Ne vous mettez pas une pression inutile et restez concentré jusqu'au bout. Utilisez le temps imparti pour prendre le temps de bien répondre. La précipitation peut facilement vous conduire à l'erreur et vous le regretteriez rapidement !

Partager cet article

Suivez-nous !

Facebook TwitterInstagram Youtube
Fiat Panda 100HP PDLV
 

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a bien prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 Type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Découvrez la team PDLV

 
Thomas Drouart

Partager cet article