ApostropheOn fait peau neuve ! Découvrez notre nouveau site PDLV.frApostrophe
Home
Home

Voiture de collection : comment bien la protéger ?

Voiture de collection : comment bien la protéger ?

Avoir une voiture de collection, c'est le rêve de tout passionné de voiture. Seulement, cela n'est pas sans contrainte. Outre l'investissement important que peut représenter une voiture ancienne, il faut prendre en compte les à-côtés. Dans ce court article, j'aborderai des astuces pour protéger au mieux votre vieille voiture et ainsi lui garantir le meilleur vieillissement possible. Contrairement aux idées reçues, tout n'est pas payant, c'est surtout du bon sens !

L'assurance : le plus important ?

Votre voiture de collection, vous l'aimez et il est nécessaire qu'elle soit correctement assurée. Comme souvent, il s'agit certainement de votre voiture du week-end, que vous ne sortez que pour les grandes occasions. Vous avez également des exigences quant à la valeur de remboursement en cas de sinistre, et c'est légitime. En effet, votre assureur doit tenir compte de la valeur réelle du marché, de l'état et de l'entretien. Avoir un assureur spécialisé dans la voiture de collection n'est pas un impératif, mais cela présente malgré tout de beaux avantages. Outre des garanties spécialement adaptées, les tarifs sont souvent très attractifs bien qu'il soit souvent nécessaire de disposer d'un véhicule principal pour tous les jours.

Opter pour une assurance auto spécifique aux voitures de collection

Je vous invite par ailleurs à découvrir les conseils de la MAIF pour assurer sa voiture de collection qui peuvent se révéler utile dans votre choix entre souscrire une assurance auto classique (au tiers, intermédiaire, ou tous risques) ou une assurance spécifique aux voitures de collection. Les tarifs de ces dernières seront certainement plus avantageux puisque les assurances tiennent compte du fait que le risque d'accident et de sinistre est moindre compte-tenu du fait que votre véhicule ne sera pas amené à rouler souvent. De même, il est acquis pour les compagnies que l'entretien sur une voiture de collection est mené de façon rigoureuse et minutieuse, ce qui diminue le risque de se voir confronté à une panne quelconque.

Voiture de collection : comment bien la protéger ?

N'hésitez d'ailleurs pas à fournir à votre assureur une expertise, que vous aurez commandée, si cela n'est pas proposé d'office. C'est un bon moyen d'attester de la valeur réelle de votre voiture en cas de problème. Les franchises, qui correspondent à la somme que vous débourserez en cas de déclaration de dommage, peuvent varier du simple au triple. N'hésitez pas à discuter avec votre futur assureur à ce sujet. Mais rassurez-vous sur un point, les assureurs spécialisés dans les voitures de collection sont généralement des passionnés et de très bon conseil pour vous aider à prendre les bonnes décisions pour votre voiture.

Le garage : vivement conseillé !

Les voitures de collection ont déjà quelques années derrière elles et fatalement, elles peuvent montrer des signes d'usure. Ainsi, elles ont besoin d'être davantage chouchoutées. Puisqu'elles sont souvent plus sujettes à la rouille, aux infiltrations d'eau à cause des joints, il est hautement conseillé de faire dormir sa voiture ancienne dans un garage. Les changements de température seront nettement plus doux et votre voiture ne s'en portera que mieux. S'il s'agit d'un cabriolet, l'usure de la capote sera bien moindre. En prime, vous dormirez certainement mieux, car il n'est jamais simple de faire dormir dehors une voiture à laquelle nous sommes très attachés.

Pour toutes ces raisons, un garage ou un box est vivement conseillé. Dans le cas où cela n'est malheureusement pas possible, vous avez toujours la solution de louer une place de parking dans un sous-terrain par exemple. Votre voiture sera ainsi protégée de la poussière et moins susceptible d'avoir des dégradations.

Si vous êtes malheureusement contraints de laisser votre voiture en extérieur, une bâche peut être utile. Optez pour un modèle respirant afin que l'intérieur de votre belle ancienne ne moisisse pas. Par ailleurs, certaines voitures ont le tableau de bord qui peut se fissurer avec le temps et l'exposition répétée à la chaleur, comme celui des Porsche 924. Une bonne protection est garante d'un bon vieillissement. Même si la location d'un garage peut être onéreuse dans certaines grandes villes, c'est une dépense que je vous conseille chaudement.

La promenade hebdomadaire

À tort, nous avons tendance à penser qu'une voiture qui ne roule pas ne s'use pas. C'est malheureusement faux. Les durites peuvent s'assécher ce qui peut causer des pannes. De même, les pneus peuvent avoir un plat au bout de quelques semaines d'immobilisation. Pour que votre ancienne vieillisse bien, pensez à la faire rouler dans l'idéal, une fois par semaine. Sinon, une sortie toutes les deux semaines peut tout à fait faire l'affaire. Pour éviter le plat des pneumatiques, il existe des revêtements en plastique qui vont épouser la forme des pneus dès que vous roulez dessus. Un bon moyen de limiter leur usure.

L'entretien soigné de la carrosserie

Voiture de collection : comment bien la protéger ?

Ensuite, pour que votre voiture de collection garde son éclat, il est nécessaire d'entretenir la carrosserie et l'intérieur de votre voiture. Si des micro-rayures sont présentes, par exemple, il est nécessaire de les retirer en réalisant un lavage complet, une décontamination de la carrosserie puis du polish. Une protection céramique ou l'application d'une cire peut aussi permettre de limiter la récurrence des prochains lavages tout en offrant un brillant optimal. Une carrosserie nettoyée régulièrement et maintenue en bon état peut vous permettre d'identifier très rapidement des points de rouille avant qu'ils ne deviennent perforants. Un examen attentif de votre belle ancienne est d'ailleurs vivement recommandé. C'est l'occasion de l'admirer sous tous les angles.

Au fil du temps, les chromes et vitres peuvent être piqués. Il faut alors utiliser des produits professionnels afin de leur restaurer leur éclat d'origine. C'est une opération assez fastidieuse, mais nécessaire pour une belle homogénéité d'ensemble. Même si les petits défauts d'une voiture ancienne apportent de l'authenticité, ils ne doivent pas nuire à la vision que vous avez de votre auto. Ainsi, il convient de trouver un bon équilibre entre le fait d'être maniaque... tout en acceptant certains petits défauts malheureusement inévitables sur une voiture de vingt, trente ou quarante ans !

Le nettoyage des soubassements

Enfin, le châssis des voitures anciennes peut être plus sensible que celui des véhicules actuels. Là encore, tout est question d'équilibre. Une fine couche de rouille, tant qu'elle reste superficielle, ne pose pas de réel problème à moyen et long terme. À l'inverse, une rouille perforante doit être traitée rapidement sous peine de porter atteinte à la coque de votre voiture. Et là, les réparations peuvent être très coûteuses. Si vous habitez en montagne ou au bord de la mer, le sel présent sur la route peut accélérer cette corrosion. Lorsque vous lavez votre voiture au jet, pensez à projeter de l'eau au niveau des soubassements. Vous retirerez ainsi le sel présent sur les organes mécaniques et le châssis. Les risques de corrosion seront donc bien atténués !

Partager cet article

Suivez-nous !

Facebook TwitterInstagram Youtube
Fiat Panda 100HP PDLV
 

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a bien prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 Type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Découvrez la team PDLV

 
Thomas Drouart

Partager cet article