ApostropheOn fait peau neuve ! Découvrez notre nouveau site PDLV.frApostrophe
Home
Home

Pneus neige obligatoires en 2021 : tout ce qu'il faut savoir

Pneus neige obligatoires en 2021 : tout ce qu'il faut savoir

Le décret vient de paraître : les pneus hiver ou les chaînes seront obligatoires dès le 1er novembre 2021 dans 48 départements montagneux français. Alors forcément, une telle mesure interroge d'autant plus que les petites lignes du décret n°2020-1264 paru au Journal Officiel du 18 octobre 2020 ne sont pas toutes connues. Dans cet article, nous verrons les solutions qui s'offriront à vous afin de respecter le caractère obligatoire de cette mesure qui vise à améliorer la sécurité routière. Mais vous le verrez, de nombreuses zones d'ombre sont encore à éclaircir...

Quel équipement est nécessaire ?

D'ici la mise en application de cette loi Montagne, les préfets pourront déterminer quelles sont les routes qui nécessiteront la mise en place d'un équipement spécifique. Les automobilistes qui résident dans les Pyrénées, les Alpes, le Massif central, vosgien, jurassien ou en Corse, devront donc se conformer. Bien sûr, les pneus neige sont recommandés sur au minimum deux roues... Cela représente néanmoins un budget et pour les rouleurs occasionnels ou les vacanciers, un tel équipement n'est pas nécessaire rentable. Il y a aussi les chaînes, particulièrement contraignantes et qui ne s'adaptent pas forcément à tous les véhicules. Encore plus économique, il y a les chaussettes à neige, qui prennent la forme de surcouches antiglisse. Découvrez les sur-pneus Musher : entre chaussettes à neige et chaînes qui permettent de monter un équipement en quelques minutes seulement. En plus, des gants, un manchon et un tapis de pose sont fournis en plus d'un sac étanche. C'est la vraie bonne idée pour ne pas s'encombrer d'un équipement coûteux et volumineux. En plus, ces sur-pneus peuvent rouler jusqu'à 30 kilomètres sur un bitume sec sans se déchirer.

Quelles routes seront concernées ?

Le gouvernement a tranché : certaines routes de montagne nécessiteront impérativement un dispositif permettant d'équiper les pneus pour évoluer en conditions difficiles. Les 48 départements concernés par ces mesures sont : Ain (01), Allier (03), Alpes-de-Haute-Provence (04), Hautes-Alpes (05), Alpes-Maritimes (06), Ardèche (07), Ariège (09), Aude (11), Aveyron (12), Cantal (15), Côte-d'Or (21), Creuse (23), Doubs (25), Drôme (26), Eure-et-Loir (28), Gard (30), Haute-Garonne (31), Hérault (34), Isère (38), Jura (39), Loire (42), Haute-Loire (43), Lot (46), Lozère (48), Meurthe-et-Moselle (54), Moselle (57), Nièvre (58), Puy-de-Dôme (63), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Pyrénées-Orientales (66), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Rhône (69), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Tarn (81), Tarn-et-Garonne (82), Var (83), Vaucluse (84), Haute-Vienne (87), Vosges (88), Yonne (89), Territoire de Belfort (90), Corse du Sud (2A) et Haute-Corse (2B).

Du 1er novembre au 31 mars, il faudra donc disposer d'un équipement adéquat dans les communes concernées. Notons par ailleurs que tous les types de véhicules sont visés mais les véhicules légers (M1 et N1) pourront se contenter de dispositifs plus légers, comme les chaînes ou les chaussettes à neige.

Qu'apportent vraiment ces équipements ?

Les pneus été traditionnels sont très efficaces mais leur revêtement plus dur s'acclimate assez mal aux températures basses. Dès lors que le thermomètre passe sous les 7° C, les pneus hiver se montrent plus efficace. Si la tenue de route est légèrement meilleure, c'est surtout les distances de freinage qui sont considérablement réduites. Contrairement au pneu été, le modèle hivernal ne durcit pas en cas de faible température. Il conserve une adhérence supérieure et permet d'affronter la neige et le verglas plus sereinement. Lorsque la pluie est importante, le risque d'aquaplaning est également diminué. Toutefois, il est important de préciser qu'un pneu hiver est efficace lorsqu'il est monté sur les quatre roues. Simplement monté sur les roues motrice, il ne permet pas de sécuriser totalement le comportement. Tout comme le pneu été, le modèle hiver a une durée de vie de 5 ans. Au-delà, il perd de son efficacité et peut avoir tendance à s'assécher avec le temps, ce qui lui enlève toute son efficacité. De même, il est soumis à usure et dès que le témoin est atteint, il convient de le remplacer. Plus souple que le pneu été, il s'use plus rapidement sur terrain sec.

Quelle est la solution la plus économique ?

Dans l'idéal, il est conseillé d'opter pour quatre pneus hivers sur vos véhicules. Cependant, cela n'est pas toujours rentable surtout si la neige est occasionnelle sur vos trajets du quotidien, en hiver. À l'inverse, si vous évoluez régulièrement sur terrain difficile, cet équipement sécuritaire s'avère indispensable. Si votre usage automobile le permet, les chaînes, les chaussettes ou les sur-pneus Musher antiglisse seront des alternatives plus économiques et tout aussi efficaces. Bien qu'il faille les installer et les retirer régulièrement, l'agrément offert demeure très bon et surtout, les économies sont bien réelles. Néanmoins, c'est votre usage qui doit avant tout dicter le choix d'un équipement. La sécurité n'a pas de prix et il convient donc de bien identifier les besoins avant de choisir les moyens.

Partager cet article

Suivez-nous !

Facebook TwitterInstagram Youtube
Fiat Panda 100HP PDLV
 

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a bien prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 Type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Découvrez la team PDLV

 
Thomas Drouart

Partager cet article