'92 Lancia Delta HF Integrale

Thomas Drouart      14 Juillet 2016       Lancia 4 cylindres Italiennes Années '90

'92 Lancia Delta HF Integrale

La Reine des Neiges, c'est elle, la Lancia Delta HF Integrale. Mais pas que, elle aussi la reine de l'asphalte et du bitume. Concrètement, cette belle italienne est un monstre d'efficacité et de puissance. Tirée à moins de 10 000 exemplaires en version HF Integrale, elle est aujourd'hui un modèle plutôt rare, réservé à un public de connaisseurs. Craquerez-vous pour cette belle italienne ?
 

Fiche technique
Lancia Delta
HF Integrale

1987 - 1993
9 841 exemplaires
  Dimensions 3,90 x 1,70 x 1,38 mètre
  Poids 1 215 kg
  Boîte de vitesse Manuelle, 5 rapports
  Transmission Intégrale
2.0 litres turbo
4 cylindres en ligne

185 chevaux
304 Nm
9CV
  0 à 100 km/h 6"6
  Vitesse max. 212 km/h
  Consommation mixte 9,6 L / 100 km
  Côte moyenne 30 000 €
'92 Lancia Delta HF Integrale

Une longue lignée

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'histoire de la Lancia Delta ne commence pas en 1979. Une première génération exista en 1911. Il s'agissait d'un modèle polyvalent tirée à 303 exemplaires mais qui fait laissé sans descendance jusqu'à cette fameuse années 1979. C'est Giugiaro qui signe la ligne de cette deuxième génération. À l'origine, il s'agit d'une sage berline, cinq portes au style cubique typique du début des années '80. Bien dessinée, il s'agit d'une traction à moteur transversal dont les moteurs essence développent jusqu'à 85 chevaux. Rien de bien sportif donc mais ce n'est pas la vocation de la Lancia Delta à ce moment. Elle est élue voiture européenne de l'année en 1980, ce qui permet de lancer sa carrière à grande pompe. Mais très rapidement chez Lancia, on se rend compte que cette brave compacte pourrait bien prendre de la puissance : c'est un modèle équilibré fort d'un beau potentiel. Alors une première version à transmission intégrale voit le jour, avec 105 chevaux. Le début d'une longue lignée ! Car dès 1986, la Delta HF arrive en compétition, avec à ses côtés la sulfureuse version S4, entièrement remaniée pouvant atteindre jusqu'à 500 chevaux.

'92 Lancia Delta HF Integrale'92 Lancia Delta HF Integrale

High Fidelity

La Delta HF (pour High Fidelity) dispose de série d'une transmission intégrale et a permis d'homologuer cette Lancia en Groupe S (resté à l'état de projet). Elle est d'abord proposée avec un 2.0 litres suralimenté de 165 chevaux avant d'évoluer significativement en 1987 avec la version Integrale. Le turbo dispose d'une plus grande turbine, le couple maximal est relevé tandis que le système de freinage est renforcé. Les suspensions disposent de nouveaux ressorts, la boîte de vitesse est plus courte et conserve ses cinq rapports tandis que le design évolue : il est plus agressif et démonstratif. L'exemplaire que nous avons ici est justement une Lancia Delta HF Integrale. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le style est musclé. On notera des ailes copieusement élargies, des aérations de capot, des pare-chocs plus proéminents et diverses prises d'air. L'ensemble est cohérent et redonne un coup de jeune à la Lancia qui malgré la griffe de Giugiaro, commençait à prendre de l'âge. Les succès en compétition s'additionnent à un rythme effréné. La Delta HF est un modèle parfaitement équilibré avec un couple réparti à 56% sur l'avant. Elle est plus efficace que jamais et s'avère toujours plus incisive sur piste.

'92 Lancia Delta HF Integrale

Garrett au rapport

Stricte 5-portes, la Lancia Delta offre un confort d'un excellent niveau, avec une finition parmi les références de l'époque. Dès lors, les ventes décollent surtout que le prix de vente initial, dès 157 900 F, soit l'équivalent actuel de 55 000 €. Un tarif élevé pour l'époque mais accessible pour de nombreux pilotes. En 1988 et 1989, Lancia remporte avec sa Delta HF Integrale les championnants du Monde des rallyes. Sous le capot, c'est un 4-cylindres de 2.0 litres que nous découvrons, aidé par un turbo Garrett permettant d'atteindre 185 chevaux. Cette belle italienne n'est pas spécialement légère, avec plus de 1,2 tonne sur la balance, mais la transmission intégrale contribue à un dynamisme surprenant. Le 0 à 100 km/h, par exemple, ne demande que 6,6 secondes pour une vitesse de pointe de 210 km/h. Pour les plus aguerris et bricoleurs, il est même possible d'aller au delà de 185 chevaux. Mais la Delta en offre déjà largement pour son argent. Notre exemplaire néerlandais a reçu une modification : les jantes en 16 pouces de la Delta Evolution II. Cela reste discret puisque d'origine, les Integrale sont montées en 15 pouces.

'92 Lancia Delta HF Integrale'92 Lancia Delta HF Integrale

La belle polyvalente

Il faut bien l'avouer, la Delta HF Integrale est aussi un modèle coup de cœur. Son design plait réellement, celui d'une compacte dopée à la testostérone. Et si de nombreux exemplaires ont fait du circuit ou bien se sont essayés au rallye, il en subsiste un certain nombre qui demeurent soigneusement entretenus par leur propriétaire. C'est le cas de ce bel exemplaire rouge de 1992 que nous avons ici. Pour ces derniers, la cote peut très vite grimper. Car il faut bien l'avouer, c'est un modèle qui demande un entretien irréprochable. La distribution notamment, est relativement fragile, mieux vaut donc respecter les échéances concernant son remplacement. La consommation est elle aussi assez élevée, avec une moyenne proche des 10 litres aux 100 kilomètres. Mais comme l'affirme l'adage, on n'a rien sans rien ! Et concernant l'efficacité, il semble difficile de dénicher une voiture exploitant aussi bien ses 185 chevaux. Le rendement est juste purement excellent. La concurrence se compose principalement de la Toyota Celica, nettement plus lourde et de l'Audi 90 Quattro, nettement plus onéreuse. La Delta s'affiche ainsi comme un bon compromis. Spacieuse et habitable, elle convient pour une voiture de tous les jours.

'92 Lancia Delta HF Integrale

Un turbo fragile...

Le style musclé de la Delta HF Integrale s'éteindra définitivement en 1993. Elle laissera derrière elle diverses versions, comme une déclinaison à 16V affichant 200 chevaux et des Evolution I et II, se présentant sous la forme de séries spéciales très limitées. Les HF Integrale telles que celle ici illustrée ne sont pas les plus recherchées malgré un tirage limité à moins de 10 000 exemplaires. Mais elle conserve une cote haute, à partir de 25 000 € pour un bel exemplaire. Mais comme pour tout achat, l'entretien doit primer. La Delta est une voiture fragile, surtout son turbo qui ne doit pas siffler anormalement ni fournir d'accoups lors de l'accélération. Il faut dire que la pièce en elle-même est déjà sensible à la base, avec parfois un remplacement nécessaire au bout de cinq ans. Le respect des temps de chauffe et déchauffe est alors indispensable. De même, attention à la distribution et à la rouille. Car malheureusement, la corrosion touche les premières Delta. D'années en années, les traitements se sont améliorés à tel point que les modèles d'après 1990 n'en souffrent généralement pas, même dans les endroits sensibles comme les passages de roue et les montants de pare-brise. Dans tous les cas, un essai avant achat est indispensable.

'92 Lancia Delta HF Integrale'92 Lancia Delta HF Integrale

Indescriptible

À côté de cela, la Lancia Delta HF Integrale fait partie de ces voitures qui ne laissent pas indifférent. Les heureux propriétaires en parlent avec une passion indescriptible et ne la remplacerait pour rien au monde. Quel est donc le pouvoir de cette Delta ? Et bien c'est un savant cocktail, dosé à la perfection. Prenez un modèle qui à la base n'a rien de vraiment sportif, greffez-lui un turbo, assaisonnez la mécanique et sauproudrez la carrosserie d'un kit large. Beaucoup de constructeurs s'y sont essayé sans jamais atteindre un résultat aussi cohérent. Un tel palmarès en rallye demeure un record. Si vous aussi vous craquez pour une Lancia Delta, succombez mais restez vigilant : tous les exemplaires ne se valent pas et contrairement à la fable de La Fontaine, plumage sans ramage, ça ne vaut pas le coup ! Dernier point : pour un bon investissement, mieux vaut opter pour un exemplaire parfaitement d'origine. Ceux-là ont une valeur plus importante sur le marché, se revendent nettement mieux et sont les plus recherchés.

'92 Lancia Delta HF Integrale

Faut-il acheter une Lancia Delta HF Integrale ?

Une Lancia Delta HF Integrale, ce n'est pas un achat si déraisonnable que cela. Bien sûr, on pourra lui reprocher son turbo fragile ou encore sa consommation un peu haute. Mais à côté de cela, il s'agit d'une véritable sportive, au design extraverti, capable d'arsouiller sur circuit, évoluer sur la neige... Ou bien emmener les enfants à l'école ! Habile sur tous les terrains, c'est un modèle d'une extrême polyvalence. Cela a un coût, c'est certain. Mais la belle en vaut clairement la chandelle. Comptez 30 000 € pour un très bel exemplaire et sûrement quelques petits mois de recherche si nécessaire. Ne pas se précipiter est la clé de la réussite.

 

3 arguments 3 contre-arguments
Style unique
Performances
Confort
Consommation élevée
Rares en bon état
Turbo fragile

Référence article : AC43 • Version 3.2


Commentaires