AE23 • Audi RS4 (B5) Avant '00

Thomas DROUART      21 Août 2014       Audi V6 Allemandes Break Années '00

AE23 • Audi RS4 (B5) Avant '00

Forte d'une expérience emplie de succès, Audi a décidé à l'aube du nouveau millénaire de proposer une version sportive de son break A4. Système quattro de série, inspiration de la feu RS2 et puissance proche de celle de la Ferrari 360 Modena ; les ingrédients sont là. Mais que vaut réellement cette première mouture de celle qui s'imposera au fil des générations comme l'une des références dans le domaine des breaks sportifs ?

 

Fiche technique

Modèle Audi RS4 (B5) Avant
Moteur 2.7 V6 380 chevaux
Dimensions 4,53 x 1,80 x 1,39 mètre
Commercialisation 2000 - 2001
Côte moyenne 20 000 €
0 à 100 km/h 5"0
Vitesse max 250 km/h (bridée)
Consommation 14,0 l/100 km
Date et lieu 12 juin 2014, Le Mans
AE23 • Audi RS4 (B5) Avant '00

Après une RS2 développée en collaboration avec Porsche au succès assez inespéré, il est évident pour Audi qu'un nouveau marché se dessine. C'est en 2000 qu'est commercialisée la RS4, première du nom. Basée sur un chassis et reprenant la carrosserie de l'A4 de l'époque (la cinquième génération, la B5), la firme aux anneaux met tout son savoir-faire en avant, avec notamment le système Quattro (4 roues motrices) qui a fait des miracles en rallye. Mais aussi en refaisant appel à Porsche, notamment pour les trains roulants et le système de freinage.

AE23 • Audi RS4 (B5) Avant '00

Bien qu'il existe déjà une version sportive de l'A4, la S4, la RS4 devait se démarquer tant sur le plan esthétique que sur celui des performances. Place donc à une carrosserie élargie, des teintes assez vives, avec notamment le Jaune, qui est choisie fréquemment et des jantes de 18 pouces. L'aluminium est utilisé massivement, ce qui n'empêche pas un poids total de plus de 1,6 tonne malgré la transmission intégrale et bon nombre d'équipements de sécurité !

AE23 • Audi RS4 (B5) Avant '00

À l'avant, on retrouve le logo RS4 dans la calandre, à la manière de la RS2. De cette dernière, la forme du pare-choc avant est également inspirée. Mais les ressemblances s'arrêtent là. La RS4 passe à un V6 biturbo de 380 chevaux. Une puissance impressionnante et jamais vue sur un break de série. Pour l'anecdote, la Ferrari 360 Modena n'en développait que 20 de plus tandis que la Porsche 911 (996) 3.4 litres accusait même 20 dixièmes de plus au 0 à 100 km/h.

AE23 • Audi RS4 (B5) Avant '00

Le chassis sport est livré de série et garantit une bonne tenue de route, qui était l'un des défaut majeur de l'A4 de série. Les jantes de 18 pouces ont en revanche tendance à pénaliser le confort au profit d'une plastique avantageuse. Les quatres disques ventilés pincés par des étriers Brembo et assemblés par Porsche offrent un freinage puissant en endurant.

AE23 • Audi RS4 (B5) Avant '00

Dans l'habitacle, les sièges baquets signalement le mariage du break et de la sportive. Les accélérations le confirment. Le 0 à 100 km/h est avalé en seulement 5 secondes dans une sonorité envoûtante, avec des reprises très bonnes et une vitesse de pointe bridée à 250 km/h. Le système Quattro permet une vitesse de passage en courbe édifiante. Parfait pour une balade en famille.

AE23 • Audi RS4 (B5) Avant '00

Constituant aussi le haut de la gamme du modèle A4, Audi a doté a fait de la RS4 un modèle "tout option". Le poids en hausse s'explique ainsi par quatre air-bags, la climatisation automatique, les rétroviseurs et vitres électriques, l'alarme, les pare-chocs spécifiques avec antibrouillards ou encore les phares bi-xénons.
Les sièges bacquets Recaro en cuir sont fournis de série.

AE23 • Audi RS4 (B5) Avant '00

Affichée l'équivalent de 70 000 € en 2000, la RS4 n'était pas spécialement bon marché et imposait en plus un entretien assez coûteux. Tant sur le plan du carburant que sur celui des pneus, qui, en 18 pouces et avec le système Quattro ne sont pas des plus endurants. La courroie de distribution est à changer tous les 70 000 km et se déniche difficilement à moins de 2 000 €...

AE23 • Audi RS4 (B5) Avant '00

L'Audi RS4, c'est le meilleur des deux mondes. Pour 20 000 € environ, vous bénéficiez d'un break habitable et accueillant pour la famille mais aussi d'une sportive aboutie, fiable, performante et sécurisante, grâce au système Quattro notamment. Certes, le coût de l'entretien peut-être assez onéreux sur cette B5 qui affiche près de 15 ans, mais elle demeure l'un des premiers breaks sportifs et deviendra à coup sûr un collector.
 

Référence article : AE23 • Version 3.0


Commentaires