AE86 • Renault Super 5 GT Turbo '88

Thomas DROUART      28 Janvier 2015       Renault 4 cylindres Françaises Youngtimers Années '80

AE86 • Renault Super 5 GT Turbo '88

Pour donner une image plus neuve à leur marque, les constructeurs développent des versions sportives dérivées de leur modèle phare. Pour Renault, cela a lieu dès 1985 avec la Super 5 GT Turbo, un modèle dont la côte explose et suit celle instaurée par la 205. Mais la Super 5 a-t-elle les arguments pour lutter ?

 

Fiche technique

Modèle Renault Super 5 GT Turbo
Moteur 2.0 4 cylindres en ligne 120 chevaux
Dimensions 3,59 x 1,58 x 1,39 mètre
Commercialisation 1988 - 1991
Côte moyenne 5 000 €
0 à 100 km/h 8"4
Vitesse max 204 km/h
Consommation 7,3 l/100 km
Date et lieu 20 décembre 2014, Le Mans
AE86 • Renault Super 5 GT Turbo '88

La Renault 5, première du nom est arrivée en 1972. La petite compacte était une rivale directe de la Peugeot 205 dont la ligne générale était assez semblable. Pour Renault, ce modèle de grande série est l'occasion de développer ses ventes mais aussi son savoir-faire. C'est pour cela que les évolutions seront nombreuses et que plusieurs carrosseries verront le jour. C'est le cas des sulfureuses versions Turbo aux ailes copieusement élargies. Des préparateurs travailleront également cette base, c'est le cas de la version Léotard, à 6 roues ! Renault y voit donc l'interêt de rapidement faire évoluer ce modèle, pour concurrencer non seulement la sochalienne au lion, mais aussi la Golf, dont la côte de popularité est croissante.

AE86 • Renault Super 5 GT Turbo '88

Alors rapidement, la 5 cède sa place à une seconde 5. Cela a lieu en 1984 et la nouvelle venue porte Super 5 comme nom officiel. Elle reprend les codes stylistiques de la génération précédente tout en se modernisant, grâce notamment à une sécurité accrue et a un design soigneusement toiletté. La Supercinq a pour mission de continuer le travail effectué. Pour Renault, cela passe par un développement au sein de la gamme, avec une version fourgonnette (Express), Cabriolet (assez rare...) en complément de la carrosserie traditionnelle à trois ou cinq portes. En complément, elle se dote désormais de moteurs diesel qui permettent de toucher une clientèle plus large et soucieuse du prix au litre.

AE86 • Renault Super 5 GT Turbo '88

Pour succéder aux versions Alpine et Turbo qui ont fait l'apogée de la Renault 5, la Supercinq hérite à son tour d'une version au tempérament sportif ; c'est la GT Turbo. Celle-ci délivre 115 chevaux dans un premier temps grâce à son 4-cylindres 1,4 litres suralimenté. La phase 1 sera produite de 1985 à 1987. Elle permet de lutter efficacement contre la 205 GTI dont la commercialisation a débuté quelques mois auparavant. Par rapport à cette dernière, elle affiche dix chevaux supplémentaires et des performances d'un bon niveau, grâce son turbo. Elle évolue en 1987 en passant à la phase 2, qui redessine légèrement la carrosserie au niveau des pare-chocs. La GT Turbo voit sa puissance passer de 115 à 120 chevaux, laissant l'avantage de la course aux chevaux à sa concurrente française qui en affiche désormais 130 avec son nouveau bloc 1,9 litres.

AE86 • Renault Super 5 GT Turbo '88

Chez Volkswagen, l'offensive s'appelle Golf II GTI 16S et affiche 139 chevaux. Quant à la Super 5 GT Turbo phase 2 que nous voyons ici, elle s'affiche aussi bien en bleu, en rouge, en blanc ou en gris et conserve une ligne assez proche de la version de "base" bien que de multiples détails permettent d'identifier cette version. À commencer par les extensions d'ailes ou encore les boucliers. Sur la route, elle délivre de vrais sensations, dues en partie à un centre de gravité bas et de faibles dimensions. Les accélérations et reprises sont franches et nécessitent une grande prudence au quotidien. Le freinage est endurant, grâce à l'installation de quatre freins à disques.

AE86 • Renault Super 5 GT Turbo '88

La phase 2 gagne de nouvelles jantes au design plus moderne à cinq branches. Toutefois, leur diamètre reste à 13 pouces, une dimension raisonnable qui permet de ne pas brimer le poste de dépense des consommables. Si l'équipement de série à partir de 1987 est correct et suffisant, des options peuvent l'enrichir, telles que le toit ouvrant à entrebâillement, des tapis de protection, un témoin pour le niveau du lave-glace et même un ordinateur de bord, mais réservé aux modèles d'export, permettant de connaître sa consommation, la distance et l'autonomie.

AE86 • Renault Super 5 GT Turbo '88

À l'arrière, on retrouve le badge Renault 5 GT Turbo qui termine une ligne assez sobre. Diffusée à près de 10 000 exemplaires par an, son tirage est presque confidentiel par rapport à celui de la 205 GTI. De plus, les exemplaires engagés en compétition sont à éviter à cause d'une fiabilité discutable de certains composants. Le turbo est assez fragile et impose d'éviter d'être brusqué à froid ou ayant fait principalement de la ville. Sous le capot, des problèmes électriques peuvent survenir en raison d'un bloc moteur et de ses composants assez compressés. Mais l'achat d'une Super 5 GT Turbo nécessite aussi une attention toute particulière au niveau de la carrosserie. Mieux vaut disposer d'ailes et de boucliers en bon état car leur coût sur le marché de l'occasion est prohibitif.

AE86 • Renault Super 5 GT Turbo '88

En revanche, cette version offre un rapport prix/performances excellent. Sa masse n'excède pas les 850 kg et si sur le papier le 0 à 100 km/h en 8,4 secondes peut laisser indifférent, elle compense par des bonnes sensations à bord et l'impression d'être au volant d'un kart. Jusqu'à la fin de sa commercialisation, la GT Turbo n'évoluera plus. La version Alain Oreille, hommage au pilote du même nom, cloturera une carrière de six courtes années, laissant libre cours à la Clio 16S.

AE86 • Renault Super 5 GT Turbo '88

De nos jours, il n'est pas simple de dénicher une Super 5 GT Turbo en bon état. Mais la tâche n'est pas impossible. L'offre est importante et permet de dénicher un exemplaire sain dès 5 000 € et en état concours aux alentours de 7 à 10 000 €. Malgré quelques défauts, la GT Turbo est une machine à sensation attachante et pas avare en sensations pourvu qu'elle reçoive l'entretien qui lui est dù.
 

Référence article : AE86 • Version 3.0


Commentaires