AF34 • Peugeot 106 Rallye 1.6 '97

Thomas DROUART      9 Mai 2016       Peugeot 4 cylindres Françaises Années '90

AF34 • Peugeot 106 Rallye 1.6 '97

La Peugeot 106 a été lancée en 1991. Elle connut rapidement un fort succès grâce à sa ligne dans l'ère du temps, en trois comme en cinq portes et grâce à ses nombreuses motorisations essence comme diesel. La gamme est coiffée par la XSI et une version plus allégée : la Rallye. Mais est-elle suffisante pour offrir du plaisir à son conducteur ?
 

Fiche technique
Peugeot 106
Rallye 1.6

1996 - 1998
  Dimensions 3,67 x 1,61 x 1,36 mètre
  Poids 890 kg
  Boîte de vitesse Manuelle, 5 rapports
  Transmission Traction
1.6 litre
4 cylindres en ligne

103 chevaux
132 Nm
  0 à 100 km/h 9"4
  Vitesse max. 197 km/h
  Consommation 8,4 L / 100 km
  Côte moyenne 4 500 €
AF34 • Peugeot 106 Rallye 1.6 '97

Mission Groupe N

Une Peugeot 106, rien de bien attrayant au premier abord, même s'il s'agit d'une citadine intéressante sur bien des points. Dans un format très compact, elle offre une bonne habitabilité et une ligne qui vieillit relativement bien, surtout en phase 2. La gamme est coiffée, dès 1993, par la version XSI, avec un moteur de 1.3 litres délivrant 100 chevaux. Une puissance tout à fait correcte ramenée à 95 chevaux dès l'année suivante pour des raisons de pollution. C'est un modèle qui plaît, délivré exclusivement en trois portes pour entretenir l'image de la sportive. Si elle s'avère dynamique, elle est encore trop lourde. C'est pour cela que Peugeot eut une idée tout à fait louable : offrir une version Rallye à la 106, comme en bénéficia la 205 quelques années auparavant. Le gain de poids est considérable puisque l'habitacle a été dépuillé. La ligne a été adaptée en conséquence. L'objectif de la marque au lion est clair : séduire les pilotes amateurs et professionnels désirant pratiquer en Groupe N sur des modèles à prix tout doux.

AF34 • Peugeot 106 Rallye 1.6 '97AF34 • Peugeot 106 Rallye 1.6 '97

103 chevaux

La Peugeot 106 Rallye phase 1 est vendue de 1993 à 1996. À partir de cette date, le modèle est restylé et la Rallye est abandonnée brièvement au profit de la 106 S16. Cette fois, le 4-cylindres passe de 1.3 litres à 1.6 litre et grimpe à 120 chevaux. Une augmentation de puissance qui se justifie par une prise de poids d'environ une quarantaine de kilo par rapport à la phase 1. Les normes de sécurité se durcissant, Peugeot a du s'adapter. Mais impossible pour autant d'esquiver la version Rallye, qui revient de nouveau. L'exemplaire que nous avons ici en est la parfaite illustration. On retrouve une carrosserie modernisée, avec de nouveaux phares et feux, des pare-chocs un peu plus volumineux (la voiture a pris dix centimètres en longueur sur la phase 2) et des élargisseurs d'ailes qui dynamisent la silhouette et lui donnent un côté plus trapu. L'objectif est clair : un retour à l'essence des bombinettes. Un poids léger, un moteur d'une centaine de cheveux et le minimum vital à bord. Rien de plus. Enfin, pas pour tout le monde. Car ceux qui le souhaitent pouvait gratuitement opter pour un pack Confort qui donne à la 106 Rallye quelques éléments de confort.

AF34 • Peugeot 106 Rallye 1.6 '97

Chichement efficace

À l'image de la phase 1, la Peugeot 106 Rallye phase 2 reprend la recette initiale. L'esthétique demeure similaire avec une teinte blanche de série et des jantes en tôle blanches. Mais deux autres teintes sont possibles, à l'image du noir (déjà proposé sur la phase 1) et du bleu Santorin. On notera également quelques stickers colorés qui rappellent les couleurs de Peugeot Talbot Sport, une référence chère dans le cœur des passionnés. En revanche, pas d'anti-brouillards ni même de becquet, le but est clairement de limiter au strict minimum la prise de poids. Par rapport à la phase 1, l'équipement est similaire, c'est à dire presque inexistant. Deux sièges semi-baquets aux couleurs de Talbot, pas d'isolant accoustique, pas de contre-portes ni même de vitres électriques. Notons toutefois que l'essuie-glace est préservé sur la phase 2 alors qu'il ne l'était pas sur la phase 1. L'équipement est donc très chiche et permet de maintenir le poids total à 890 kilo, ce qui est très raisonnable. Le bloc moteur est pour une bonne part responsable de la prise de poids en gagnant en cylindrée pour afficher 1.6 litres.

AF34 • Peugeot 106 Rallye 1.6 '97AF34 • Peugeot 106 Rallye 1.6 '97

Une 106 équilibrée

Parlons plus en détail de ce bloc moteur. Si Peugeot a choisi de remplacer le précédent 4-cylindres de 1.3 litres, c'est pour deux raisons. D'une part parce qu'il devenait ancien et qu'il devenait difficile d'en améliorer le rendement et d'une autre pour répondre aux normes écologiques en vigueur. De même, la 106 S16 bénéficiant d'un récent 1.6 16V, il était tout à fait intéressant de rependre ce bloc moteur. Mais la puissance est ramenée de 120 à 103 chevaux. Rassurez-vous, c'est largement suffisant pour prendre du plaisir et ressentir de vraies sensations. Bien loin des modèles aseptisés actuels, la 106 Rallye joue la carte de l'authenticité et cela paie. En soit, son moteur n'a rien d'exceptionnel, mais disposé dans une caisse légère, il offre un réel potentiel. La 106 Rallye phase 2 est équilibrée et se conduit sportivement, surtout dans les montées en régime où les 103 chevaux sont bien là. Mais n'attendez pas une sonorité hors norme, bien au contraire. Ce 1.6 litres n'est pas vraiment mélodieux. Le tout s'accorde avec un châssis d'un très bon niveau et désormais équipé de série de quatre freins à disque, de quoi offrir un bien meilleur mordant, surtout pour les utilisations sur piste. La boîte de vitesse a elle aussi été revue, avec des rapports plus courts pour plus d'efficacité.

AF34 • Peugeot 106 Rallye 1.6 '97

Sage mais pas trop

Sur le papier, les performances n'ont rien d'extraordinaire. Le 0 à 100 km/h en 9,4 secondes est une performance qu'une Mégane 3 dCi 130 est également capable de faire. Mais c'est les sensations à bord qui font le charme de ce petit bolide de moins de 900 kilo. Un beau témoignage d'une époque qui malheureusement s'efface au profit de modèles certes beaucoup plus puissants, mais aussi beaucoup plus lourds, à l'image de la Peugeot 208 GTI, qui affiche le double de chevaux mais avec 200 kilo de plus au minimum. Il s'agit d'un modèle plébiscité par les puristes, surtout dans la version Standard et non la Confort. En tant que petite sportive, la Peugeot 106 Rallye a aussi l'avantage de ne pas demander un entretien trop coûteux. Par rapport à la phase 1, elle s'est fiabilisée et ne souffre plus désormais d'un joint de culasse fragile. Quant à la consommation, elle se maintient aux alentours de 8 litres en cycle mixte, ce qui demeure raisonnable pour un 4-cylindres atmosphérique. La vitesse de pointe est légèrement inférieure à 200 km/h. De toute manière, ce modèle se savoure davantage sur les petites routes de campagne ou de montagne...

AF34 • Peugeot 106 Rallye 1.6 '97AF34 • Peugeot 106 Rallye 1.6 '97

Futur collector

La carrière de la Peugeot 106 Rallye phase 2 fut de courte durée. Débutée en 1996, elle s'est achevée dès 1998. Comme beaucoup de petites sportives, certaines ont été malmenées, il convient donc d'être attentif au moment de l'achat. À l'image des 206 et 306, la 106 Rallye peut souffrir de problèmes au niveau du train arrière, il convient de l'examiner avant l'achat. Des roues arrières inclinées doivent vous alarmer. Pour le reste, c'est du plaisir avant tout. Les phases 1 sont davantage recherchées que les phases 2. Mais la cote de ces dernières ne fait que croître ces dernières années. Et il s'agit sans nul doute d'un futur modèle collector, qui, s'il n'atteindra pas les prix stratosphériques d'une 205 GTI, pourrait bien dépasser 8 000 € dans quelques années pour les beaux exemplaires. Actuellement, il faut compter 4 500 € our une Peugeot 106 Rallye phase 2 en bon état. Évitez les forts kilométrages et fuyez les exemplaires ayant fait de la piste, qui vieillissent relativement mal.

AF34 • Peugeot 106 Rallye 1.6 '97

Faut-il acheter une Peugeot 106 Rallye ?

Sportive authentique, la Peugeot 106 Rallye conjugue l'utile à l'agréable en offrant de bonnes performances et des reprises éclair à un budget relativement faible. 103 chevaux, cela peut paraître peu mais avec un poids total inférieur à 900 kg, c'est tout à fait correct. Facile à entretenir et peu chère en carburant, elle s'avère une bonne alternative pour qui cherche une citadine amusante, tonique et avec une ligne sportive mais sans fioriture. Avec 4 500 €, vous accéderez à un exemplaire sain et en bon état. Mais n'hésitez pas à en voir plusieurs avant de choisir un exemplaire plutôt qu'un autre. Si les 106 Rallye blanches sont les plus répandues, le bleu Santorin, spécifique aux phases 2, pourrait très bien être collector avant l'heure...

 

3 arguments 3 contre-arguments
Comportement
Ligne sobre et efficace
Budget entretien
Cote élevée
Train arrière fragile
Sonorité sans charme

Référence article : AF34 • Version 3.2


Commentaires