AA88 • Audi RS4 (B7) berline '07

Thomas DROUART      29 Décembre 2014       Audi V8 Allemandes Berline sportive Années '00

AA88 • Audi RS4 (B7) berline '07

À l'aube des années 2000, les motorisations puissantes ne sont plus réservées à des coupés sportifs, ils s'imposent progressivement dans des berlines et des breaks. Quel meilleur exemple que l'Audi RS4 pour illustrer cela ? Star du segment, elle s'impose depuis près de quinze ans comme un compromis passion/raison presque irréprochable.

 

Fiche technique

Modèle Audi RS4 berline
Moteur 4.2 V8 420 chevaux
Dimensions 4,59 x 1,93 x 1,42 mètre
Commercialisation 2006 - 2008
Côte moyenne 40 000 €
0 à 100 km/h 4"8
Vitesse max 250 km/h (bridée)
Consommation 13,4 l/100 km
Date et lieu 15 juin 2014, Le Mans
AA88 • Audi RS4 (B7) berline '07

La première génération d'Audi RS4 voit le jour en 2000. Elle se calque sur la base de la S4, elle-même basée sur l'A4. Cette première mouture correspond à la cinquième génération d'A4 (si on inclut les Audi 80) et prend comme nom de code interne B5. Uniquement proposée en break, elle affiche 380 chevaux et gagne de nouveaux pare-chocs, un brin plus sportifs pour un résultat assez sobre ! Ce break allemand survitaminé s'éteint en 2001. La génération B6 de l'Audi A4 prend la relève mais n'intégrera pas de version RS4 à sa gamme.

AA88 • Audi RS4 (B7) berline '07

C'est donc la génération B7 qui renoue en grande pompe avec le RennSport. Présentée en 2006, cette seconde génération d'Audi RS4 est déclinée en berline, break ou cabriolet. Le V6 de la B5 est troqué pour un 4.2 litres V8 atmosphérique de 420 chevaux. Moteur que l'on retrouvera sous le capot de la R8 dès l'année suivante. Nous nous intéresserons ici à la RS4 berline, une première dans l'histoire de la firme d'Ingolstadt. Cette fois, plus question de soucier de la discrétion, la belle exhibe ses courbes et ne cache aucunement ses prétentions sportives. Une dévoreuse de bitume qui ravit les passionnés de la marque.

AA88 • Audi RS4 (B7) berline '07

C'est pour cela qu'Audi n'a pas cédé à la suralimentation. Plus puissante que la S4 (344 chevaux), cette RS4 B7 (420 chevaux) creuse l'écart en performance pure, avec un couple disponible très tôt et jusqu'à 7800 tr/m. Le V8 chante merveilleusement bien et l'on en oublie presque que nous sommes à bord d'une berline. Le 0 à 100 km/h est gobé en moins de cinq secondes, tandis que la vitesse de pointe se heurte à une bride à 250 km/h. Bien en deçà des possibilités de cette belle aux anneaux !

AA88 • Audi RS4 (B7) berline '07

Esthétiquement, la RS4 de 2006 reçoit de nouveaux pare-chocs bien plus ouverts, avec deux fines aérations sur les côtés. Les ailes sont élargies pour accueillir des jantes de 19 pouces dont l'esthétique à sept double-branches sera reprise sur de nombreux modèles de la marque. La ligne reste toutefois fidèle à l'A4, avec la nouvelle calandre "Single Frame" et de nouveaux phares, plus effilés, qui modernisent fortement la ligne et indique les nouveaux codes stylistiques de la marque. Transmission intégrale oblige, le couple est réparti uniformément sur les quatre roues et témoigne d'un grip impressionnant. Le comportement assez sous-vireur des précédents modèles S et RS ne semble qu'un lointain souvenir...

AA88 • Audi RS4 (B7) berline '07

La concurrence se nomme BMW M3 (343 chevaux) et Mercedes C55 AMG (367 chevaux). La RS4 joue donc dans une catégorie à part mais sera assez vite rejointe dès 2007 par la M3 (E90) de 420 chevaux et la C63 AMG de 457 chevaux en 2008. La berline aux anneaux a le mérite d'avoir initié de nouveaux standards dans la catégorie. Le concept a rapidement plu, permettant aux pères de famille de concilier familiale et sport auto. Une autre cible s'est rapidement intéressée aux RS4, ce sont les go-fasts, fatalement qui voient en elle un véhicule suffisamment discret et puissant pour convoyer leurs substances.

AA88 • Audi RS4 (B7) berline '07

Le système Quattro permet de faire face à tout type de situation. L'Audi RS4 s'apprécie pour sa polyvalence et ses performances. Elle pourra convenir tant pour un usage du quotidien que pour une utilisation sur circuit, où on la retrouve fréquemment. Malgré cela, le comportement du modèle conjugué à près de 1,7 tonne n'en font pas un modèle très joueur comme le serait la R8 ou une 911, mais elle offre un panel de sensations suffisamment convaincant. Surtout pour une berline !

AA88 • Audi RS4 (B7) berline '07

La configuration de cet exemplaire est unique. De série, les RS4 B7 étaient majoritairement vendus en gris (Light Silver Metallic), bleu (Blue Pearl Effect), noir (Brilliant Black) ou même rouge (Brilliant Red) bien que d'autres coloris étaient proposés. Le orange emprunté au TTS de 2008 a été appliqué ultérieurement. L'habitacle est sobre et épuré et dispose de sami-baquets à l'avant et faire part belle au carbone, à l'aluminium et au cuir. Cet exemplaire a eu le droit à un intérieur orange/noir du plus bel effet !

AA88 • Audi RS4 (B7) berline '07

À l'arrière on découvre un diffuseur qui encercle quatre sorties d'échappement. Pas d'aileron pour dénaturer la ligne. Sous cet angle, on perçoit mieux les courbes et les ailes élargies de cette RS4. L'offre est conséquente et a amené la majorité des exemplaires à une décôte assez importante qui semble épargner les berlines et encore moins les cabriolets. L'entretien doit impérativement être à jour sous peine de frais ultérieurs. Comptez environ 40 000 € pour une RS4 berline en bon état. Fuyez les exemplaires insuffisamment entretenus. Rappelons que la belle est un modèle sportif qui impose un entretien à la hauteur de ses performances, bien qu'il ne soit pas hors de prix.

AA88 • Audi RS4 (B7) berline '07

Dénicher une RS4 n'est pas une tâche compliquée. Elle l'est en revanche plus pour trouver la combinaison de couleurs souhaitée et avec un entretien suffisant. La consommation moyenne tutoie les 13 litres aux 100 kilomètres et la révision (tous les 15 000 km) vous coûtera près de 800 €, sans compter la carte grise. Les formalités passées, la RS4 est une berline capable de fournir des sensations assez inédites et n'a rien d'une berline aux faux-airs de sportive : c'est une sportive.
 

Référence article : AA88 • Version 3.0


Commentaires