La Renault Clio 4 en détails

Thomas      8 Décembre 2012       Actualité

clio_4.jpg
Commercialisée depuis octobre, la Clio 4 envahie progressivement nos routes. Que vaut-elle ? Quelle motorisation et finition choisir ? Est-elle intéressante financièrement ? Nous analyserons en détails cette nouvelle Renault.

 

DSCN3107_renault_clio_4.JPG
Après la Twingo restylée, Renault renouvelle sa grande citadine en lui appliquant les nouveaux codes stylistiques instaurés par la firme au losange. Esthétiquement, tout change. Renault a entièrement revu sa copie. Oublié le côté sage de la Clio 3 restylée, la nouvelle mouture se veut plus extravagante, adopte des grands phares, des touches de chrome... Un brin bling-bling mais bien dans l'air du temps, où la personnalité des citadines devient de plus en plus marquée. Un courant instauré par les Mini Cooper, Citroën DS3 et autres Alfa Roméo MiTo.

 

DSCN3109_renault_clio_4.JPG
À l'avant, les imposants phares sont reliés par une calandre noir brillant, se réunissant sur le losange. Cette nouvelle identité visuelle sera appliquée sur toute la gamme au losange... Des bandes de led fleurissent autour des phares, un peu kitsch et trop proche de l'univers tuning...

DSCN3106_renault_clio_4.JPG

 

Le profil en revanche se veut assez sobre. Uniquement disponible en 5 portes, elle cède à la mode des poignées arrière cachées pour simuler et rappeler la silhouette d'un coupé. En revanche, pour une voiture qui se destine à un usage urbain avant tout, l'absence de protection de carrosserie est handicapante. Les baguettes latérales noir brillant et chrome sont esthétiques avant tout... Des jantes avec inserts colorés sont également au catalogue des options...

Finition/moteur Authentique Expression Dynamique Business Eco2 RS
dCi 75ch 16 100 €
17 800 €  18 900 €
18 000 €   
dCi 90ch   18 800 €  19 900 €  19 000 €   
dCi 90ch eco2

19 000 €
  19 200 €   
1.2 16V 75ch 13 700 €
15 700 €
     
TCe 90ch
  16 900 €
18 000 €
   
TCe 90ch eco2
  17 100 €
     
1.6T 200ch
         NC


Motorisations
La palette des motorisations est composée actuellement de 5 motorisations. En essence, le 1.2 16V de 75 chevaux ouvre le bal, fiable et bien né, ce moteur qui constitue le prix d'appel offre des performances correctes. Le TCe et ses 90 chevaux semble plutôt adapté à la Clio 4. Le 1.6 Turbo et ses 200 chevaux sera la plus puissante des motorisations, bien qu'elle perde 3 chevaux par rapport à la Clio 2.0 de génération précédente, le choix d'y intégrer un turbo permet d'accroître les performances, globalement.
En diesel, les dCi de 75 et 90 chevaux consitueront le gros des ventes.

Finitions
La finition Authentique, disponible uniquement sur les plus petites motorisations se contente de l'essentiel, permettant un prix d'appel bas.
La finition Expression ajoute la climatisation manuelle, l'ESP, 3 appuie-têtes arrières.
La finition Dynamique apporte les jantes alliage 16" (illustrée ici) et le volant cuir.
La finition Business Eco correspond à la version Expression...
La finition RS, uniquement motorisée par le 1.6 Turbo se distinguera par des teintes spécifiques, des pare-choc plus englobants et des jantes de plus gros diamètre.

 

DSCN3105_renault_clio_4.JPGSi la Clio 4 évolue sur de nombreux points en s'affichant à des tarifs raisonnés, c'est au détriment de quelques éléments pourtant importants, notamment les freins arrière. Alors que la Clio 3 bénécifiait d'un train arrière à disque sur ses motorisations intermédiaires et hautes, la Clio 4 se contente de freins à tambour sur toutes ses versions hors RS. C'est regrettable.


5 portes uniquement ! Oubliée la Clio 3 portes ! La Clio 4 n'est disponible qu'en 5 portes, il en est de même pour la version RS. Un choix audacieux mais qui n'est pas si étonnant. Les versions 3 portes ont tendance à être délaissées au profit de carrosseries 5 portes, jugées plus pratique... et tout aussi esthétiques ! Il en était de même pour la Peugeot 308 3 portes qui a vu sa carrière écourtée en 2010.
.

clio_4_2.jpgL'intérieur se veut élégant et jeune. Si les plastiques sont d'une qualité moyenne, on appréciera en revanche la présence de la tablette R-link, qui permet d'installer des applications spécialement étudiées par Renault. Audacieux ! Proposé en option à un tarif pour le moment inconnu, ce système n'est pas encore disponible pour les Clio 4 actuelles.


DSCN3104_renault_clio_4.JPG

 

À l'arrière, les feux dynamisent cette face presque trop sobre, le faux diffuseur donne un caractère presque sportif mais totalement illusoire. Là encore, aucune protection de carrosserie.

On apprécie logo_bien.gif On n'est pas convaincu logo_pas_bien.png
• La modernisation de la ligne, le côté jeune et assez fun qui se dégage de cette quatrième génération.

• La console R-link

• Les possibilités de customisation divers : jantes, stickers...

• L'aspect faussement sportif

• Les prix contenus
• L'aspect un peu bling bling et trop tape à l'œil

• Les freins arrière à tambour

• Les plastiques intérieurs

• L'absence de protections de carrosserie



Conclusion
clio_4_bilan.jpg
Malgré quelques défauts et une esthétique affirmée, la Clio 4 s'impose comme une citadine bien dans son époque. Jeune, bien équipée et pas trop chère, elle s'affiche comme une solution cohérente pour qui cherche une voiture branchée.

À voir également

La Peugeot 208 GTI, c'est pour bientôt !
10 astuces pour négocier sa voiture neuve
Bonus-Malus 2013 : La grosse arnaque

Commentaires