Les nouveautés 2012 du bonus/malus

Thomas      30 Juillet 2012       Actualité

Le bonus/malus refait parler de lui en cette fin de juillet 2012.

Rappelons brièvement le concept du bonus/malus
C'est en 2007 que le gouvernement, dont Jean-Louis Borloo instaure le bonus-malus. Cette mesure vise à récompenser les acheteurs de voitures peu polluantes et sanctionner ceux qui achètent des voitures polluantes.
Révisé régulièrement, il s'adapte et se durcit dans le but de baisser les émissions de CO2 automobiles. Il concerne uniquement les véhicules neufs et la somme est déduite ou additionnée sur le bon de commande.
Le 25 juillet 2012, les taux changent...


seuil-co2-2012.JPG

Emissions de CO2/km Bonus ou Malus
Exemples 
- 50 g voiture électrique
Bonus 7 000 €
(10% max du prix d'achat)
-
- 50 g voiture hybrique
Bonus 5 000 €
(10% max du prix d'achat) 
-
-
51 à 60 g
Bonus 3 500 €  -
-
61 à 90 g
Bonus 550 €  Honda Insight 1.3 i-VTEC
Renault Twingo 1.5 dCi 75 eco2
91 à 105 g
Bonus 200 €  Peugeot 107 1.0e 68
Toyota Auris Hybride 136
106 à 140 g
Ni bonus ni malus  Ford Fiesta 1200
Renault Twingo 1.2 LEV 75
141 à 150 g
Malus 200 €  Hyundai Veloster 1.6 GDI
Kia Sportage 1.6 GDI
151 à 155 g
Malus 500 €  Chevrolet Cruze 1.8 141
Fiat 500 Abarth 135
156 à 180 g
Malus 750 €  Audi A4 1.8 TFSI 120
Opel Astra Twintop 1.8
181 à 190 g
Malus 1 300 € + 160 € par an Mercedes Classe C 300 CDi
Nissan Qashqai 2.0
191 à 230 g  Malus 2 300 € + 160 € par an BMW 335i Cabriolet
Opel Antara 2.4 4x2
231 g et plus
Malus 3 600 € + 160 € par an Chevrolet Camaro Coupé V8
BMW M3 Cabriolet


Les limites du bonus-malus écologique
S'il se veut écologique, il est avant tout économique. Le concept est intéressant mais la mise en place assez peu crédible. Les moteurs essence rejettent davantage de CO2 qu'un moteur diesel (10% de plus environ)... Mais un moteur diesel rejette bien plus de particules fines qu'un moteur essence. Et ce n'est pas les filtres à particules qui changent la donne.Le bonus-malus se basant uniquement sur les rejets de CO2, il est difficile de considérer cet indice comme fiable.

Le bonus-malus responsable de la diéselisation ?
Pire que cela, il a même fait basculer une très grosse majorité de français du côté du pistolet jaune. La pollution due à ces particules n'a jamais été aussi forte. 40 000 morts par an seraient imputés à la diéselisation du parc automobile français. Cela a également permis aux contructeurs d'écouler bien plus de modèles diesel que d'équivalents essence. Le bilan est plutôt positif de leur côté, sachant qu'une voiture diesel coûte 1 800 à 3 000 € plus chère que son homologue essence.

Le cas des hybrides et électriques.
Néanmoins, le bonus-malus incite fortement l'achat de voitures propres, fonctionnant aux énergies renouvelables. Le bonus de 7 000 € permet d'afficher bon nombre d'hybrides à peine plus cher que les essence/diesel. Cependant, la remise de 7 000 € ne sera attribuée que si elle intervient à hauteur de 10% maximum du prix du véhicule neuf. Une voiture à 70 000 € donc. Pour un véhicule à 20 000 €, elle n'excèdera pas 2 000 €.

Et après ?
Le bonus-malus sera de nouveau révisé en 2013. On entend parler d'un doublement du malus pour les voitures émettant plus de 180 grammes de CO2 par kilomètre. Affaire à suivre.


Commentaires