Citroën DS5 LS : une française pour la Chine

Thomas DROUART      29 Mars 2014       Actualité Citroën

Citroën DS5 LS : une française pour la Chine

Une nouveauté française est toujours un événement particulier. Cette fois, il s'agit d'un modèle de la gamme DS de Citroën. Autant dire un modèle typé haut de gamme.

 

Cette fois, après la citadine DS3 et la compacte DS4, c'est de nouveau la DS5 qui revient sur le devant de la scène. Restylage prématuré ? Nouvelle version ou déclinaison ?

Que nenni, c'est un tout nouveau modèle que Citroën nous propose, répondant au nom de DS5 LS.

 

Il s'agit d'une berline routière, aux lignes acérées, à la calandre béante et badgée exclusivement DS et non plus Citroën, hormis à l'arrière. On pourrait se dire que ce modèle complètera admirablement la gamme DS en ajoutant ce qui manquait à cette gamme récente... Et bien non, cette DS5 LS est réservée à la Chine et sa commercialisation en Europe n'est aucunement annoncée.

Citroën DS5 LS : une française pour la Chine

Pourtant, force est de constater que ce modèle long de 4,72 mètres aurait pu trouver son public et devenir une alternative intéressante aux allemandes qui se partagent le monopole de la routière de luxe.

 

Les modèles Citroën spécifiques à la Chine, ce n'est pas une nouveauté. Des versions particulières ont déjà été adaptées à ce marché, comme la Citroën C2, qui est une Peugeot 206 portant les chevrons, ou encore la C-Élysée, Citroën ZX modernisée avec une malle...

 

Massive, la DS5 LS impose par sa calandre et sa grande gueule. Ses phares étirés et sa ligne de caisse fluide lui donnent un beau compromis entre élégance et agressivité. Le chrome demeure présent mais reste toutefois subtil. On notera la ligne du haut des vitres latérales qui se prolonge jusqu'au coffre. Les innovations stylistiques donnent une idée des futurs modèles de la gamme DS.

 

Sur le plan de la motorisation, l'offre est des plus alléchantes : un unique moteur essence 1.6 THP décliné en 160 ou 200 chevaux, uniquement combiné à une boîte automatique à six vitesses.

 

Ce modèle soigne ses détails et son apparence... Premier modèle DS exporté en Chine, il se doit de donner une image valorisante et forte de la firme pour d'éventuelles exportations du reste de la gamme. Un pari audacieux.

 

A t-on une chance de la voir débarquer en France ? Les paris sont lancés mais rien n'est moins sûr...


Commentaires