AG67 • Maybach 62 '08

Thomas DROUART      12 Mai 2014       Maybach V12 Allemandes Années '00

AG67 • Maybach 62 '08

Le monopole de la voiture de luxe, on le donnerait volontiers à Rolls Royce et Bentley. Et pourtant, il y a un "petit" troisième qui mérite tout autant sa place dans la catégorie. Il s'agit de Maybach, filiale allemande intimement liée à Daimler et Mercedes, fondée en 1909... et en 2002 ! Nous nous intéresserons au fleuron de la gamme : la 62 ; une routière surprenante sur bien des points.

 

Fiche technique

Modèle Maybach 62
Moteur 5.5 V12 550 chevaux
Dimensions 6,20 x 1,98 x 1,57 mètre
Commercialisation 2002 - 2013
Côte moyenne 300 000 €
0 à 100 km/h 5"4
Vitesse max 250 km/h
Consommation 16,9 l/100 km
Date et lieu 5 mai 2014, Paris
AG67 • Maybach 62 '08

L'histoire de Maybach (prononcez Maybar) débute en 1909 par la fabrication de moteurs Daimler jusqu'en 1906. Dès l'année suivante, Wilhelm Maybach s'associe à Von Zeppelin pour l'élaboration de moteurs de dirigeables. Le tournant vers l'automobile a lieu en 1921 avec la présentation de la W1, puis de la W3 à moteur 6 cylindres. La W5 suivra quelques années plus tard. La production atteint alors 1 800 exemplaires en 1941.

AG67 • Maybach 62 '08

Durant ces mêmes années, Maybach s'intéresse aux chars. Dans un premier temps, la firme produira des moteurs qui équipèrent des chars de marque Panzer, Elefant ou encore Tigre avant de développer ses propres engins. Mais la capitulation de mai 1945 fait cesser les projets. Rebaptisée MTU Friedrichshafen, Maybach s'éteindra lentement.

On pourrait croire que l'histoire de Maybach s'arrête à l'après-guerre... Et bien non !

AG67 • Maybach 62 '08

En 2002, le groupe Daimler AG ressuscite Maybach. Deux modèles sont alors créés, sur une base de Mercedes Classe S. La 57 est une routière très haut de gamme, que l'on pourrait qualifier de limousine, car avec 5,70 mètres en longueur, elle dépasse de 70 centimètres la Mercedes Classe S dont elle dérive.

Son style est plutôt sage, avec des lignes sobres mais tant fluides qu'élegantes. À l'intérieur, le raffinement et le luxe sont poussés dans leurs derniers retranchements...

Mais là encore, Maybach a rallongé la 57 de 50 centimètres supplémentaires pour ainsi obtenir la Maybach 62, qui clotûre sa gamme.

AG67 • Maybach 62 '08

La diffusion des Maybach reste toutefois très confidentielle. En 11 ans de commercialisation, seules 15 Maybach ont été vendues en France. Les Rolls Royce et Bentley, plus connues, ont des chiffres nettement supérieurs. Mais il faut rappeler que ces deux constructeurs proposent une gamme plus large avec des prix plus accessibles en "entrée de gamme". Maybach a choisi de ne produire que des modèles très luxueux, dont le prix de départ, hors option débute à 274 000 € pour une 57 et culmine à 1 400 000 € pour la 62 Landaulet. Un autre monde...

AG67 • Maybach 62 '08

17 coloris extérieurs sont proposés, en version uni ou bicolore. 6 coloris intérieurs et 3 boiseries sont également à définir pour l'habitacle. La personnalisation continue avec deux modèles de jantes, à 7 ou 10 branches.

Quant à l'équipement, il est des plus riches : GPS à reconnaissance vocale, air climatisé à quatre zones, démarrage du moteur à distance, sièges massants, chauffants, réfrigérants et réglables pour l'ajustement lombaire, sellerie cuir, toit ouvrant électrique, caméra de recul, chargeur 8 CD, volant et porte-gobelets chauffants...

À cela, la Maybach 62 y ajoute les sièges arrières et porte-gobelets réfrigérants, le contrôle GPS depuis le volant et le lecteur DVD avec écrans sur les sièges avant !

AG67 • Maybach 62 '08

On pourrait penser qu'une Maybach s'apprécie davantage aux places arrière qu'à l'avant... Et non. Le conducteur bénéficie d'un certain confort lui aussi.

À commencer par le puissant V12 5,5 litres de 550 chevaux qui équipe les Maybach 57 et 62. Malgré un poids avoisinant les 3 tonnes, la 62 conserve des performances d'un bon niveau avec le 0 à 100 km/h en 5"4 et une vitesse de pointe plafonnée à 250 km/h.

En 2008, des versions S sont ajoutées au catalogue. Elles affichent des performances en nette hausse avec la puissance du V12 portée successivement à 612 puis 630 chevaux...

AG67 • Maybach 62 '08

Boiseries précieuses et cuir d'une grande qualité sont l'apanage des Maybach. Affichée hors option à 314 000 €, la Maybach 62 a été élue comme la voiture la plus luxueuse au monde, devant Rolls Royce et Bentley par le Luxury en 2008.

Mais la Maybach la plus onéreuse de la gamme fut la Landaulet de 2007, équipée d'un immense toit ouvrant permettant de profiter chevaux au vent. Une vitre sépare le conducteur des passagers, dont l'opacité est réglable au pupitre. Prix de la belle : 1 400 000 €.

AG67 • Maybach 62 '08

En 2008, seules 3 Maybach ont été vendues en France, dont l'exemplaire ici illustré. Avec ses 6,20 mètres, la 62 se destine avant tout aux chauffeurs souhaitant proposé à leur client un véhicule de premier choix plutôt qu'à une famille.

En occasion, on peut trouver des 62 aux alentours de 300 000 €. Mieux vaut ne pas être exigeant sur les coloris et équipements car l'offre est réduite. Maybach a disparu en 2013, cessant définitivement la production des limousines 57 et 62.
 

Référence article : AG67 • Version 3.0


Commentaires