AG65 • Mercedes (C123) 230 CE '80

Thomas DROUART      24 Avril 2014       Mercedes 4 cylindres Allemandes Années '80

AG65 • Mercedes (C123) 230 CE '80

La Mercedes-Benz W123 fut commercialisée de 1975 à 1986 à plus de 2 600 000 exemplaires, tant en berline, que break ou coupé. Malgré les quarante ans qu'elle tutoie, elle demeure un exemple de fiabilité, au point même d'hériter du doux superlatif de la voiture la plus fiable. On la retrouve notamment en Amérique du Nord, en Europe et au Maroc où certains exemplaires frôlent le million de kilomètre sans avarie majeure. Revue de la version coupé de 136 chevaux.

 

Fiche technique

Modèle Mercedes 230 CE
Moteur 2.3 4 cylindres en ligne 136 chevaux
Dimensions 4,72 x 1,78 x 1,44 mètre
Commercialisation 1980 - 1985
Côte moyenne 4 000 €
0 à 100 km/h NC
Vitesse max 180 km/h
Consommation NC l/100 km
Date et lieu 19 avril 2014, Laval
AG65 • Mercedes (C123) 230 CE '80

Nous sommes en 1975. Est alors commercialisée une nouvelle génération de Mercedes : la W123. Elle succède aux W114/5, accusant une petite dizaine d'année. Ce nouveau modèle revisite les codes stylistiques de la firme à l'étoile en les modernisant. Désormais, les phares sont rectangulaires et à l'horizontale. Dans un premier temps, seule une version essence était proposée, en version carburateur ou injection. Cette dernière est bien vite rejointe par de nombreuses versions essence et diesel.

AG65 • Mercedes (C123) 230 CE '80

Alors que l'essence est sujette à contreverse, notamment à cause du plomb, Mercedes mise beaucoup sur le diesel pour doper les ventes de la W123. Les arguments avancés séduisent : la fiabilité est mise en avant, qui induit une meilleure longévité. Le couple supérieur à un moteur essence ainsi que l'agrément de conduite sont aussi développés. L'aspect davantage écologique n'est pas négligeable non plus, malgré la contreverse actuelle.

AG65 • Mercedes (C123) 230 CE '80

Si la W123 a évolué tant sur le plan esthétique que des choix de motorisation, d'autres innovations ont été apportées concernant la sécurité. C'est le cas des airbags, qui protègent les occupants en cas de choc, la structure du toit a également été renforcée et la colonne de direction ne peut plus reculer dans l'habitacle en cas de choc avant. Les ceintures arborent un prétensionneur, révolutionnaire pour l'époque.

Malgré l'ancienneté du modèle, la W123 n'est pas considérée comme une voiture de collection en raison du grand nombre d'exemplaires encore en circulation.

AG65 • Mercedes (C123) 230 CE '80

Revenons en au Coupé ici illustré. Il dérive directement de la berline, avec néanmoins un empattement réduit de 8,5 centimètres et d'une garde au toit abaissée. Les vitres sont sans montants, à l'instar de modèles américains de la décennie précédente. En France, il n'est disponible qu'en deux motorisations essence : 230 ou 280 à carburateur ou injection. De 1977 à 1980, ils développent respectivement 109 et 177 chevaux, avant d'être upgradés à 136 et 185 chevaux.
Nous avons ainsi affaire à un splendide coupé 230 CE de 136 chevaux. Malgré ce type de carrosserie, les performances ne sont pas meilleures que celle de la berline pareillement motorisée en raison des renforts de carrosserie, particulièrement lourds.

AG65 • Mercedes (C123) 230 CE '80

Hormis la différence de puissance, il n'y aucune différence entre esthétique suivant que l'on opte pour le 230 ou le 280 CE. Affichée à partir de 91 000 FF (soit moins de 14 000 €), le prix du Coupé pouvait être doublé en cumulant certaines options, comme les jantes alliage, le régulateur de vitesse (et oui, déjà), le correcteur d'assiette ou encore la climatisation ou le toit ouvrant électrique.

Plus encore que les performances, Mercedes a voulu produire un modèle moderne, une sorte de vitrine technologique accessible. Un bel essai.

AG65 • Mercedes (C123) 230 CE '80

Pour en revenir au Coupé ici illustré, il arbore une teinte marronnée du plus bel effet. Il est compliqué de définir un prix moyen en occasion pour un modèle de ce type. La majorité a dépassé les 200 000 kilomètres sans sourciller, un bon quart les a allègrement franchis. Cependant, résistantes et fiables, un gros kilométrage ne doit pas être un frein. Pas considérées comme des modèles de collection car trop répandues, les W123 demeurent d'excellentes routières et familiales.
 

Référence article : AG65 • Version 3.0


Commentaires