AG78 • Mercedes CLS (W218) 63 AMG '11

Thomas DROUART      23 Août 2014       Mercedes AMG V8 Allemandes Berline sportive Années '10

AG78 • Mercedes CLS (W218) 63 AMG '11

Dévoilée en 2004, la ligne du CLS n'a pas pris une ride. Instigratrice de la mode des coupés 4 portes, elle affiche un profil étonnant et devient une alternative aux berlines "classiques". Restylé en 2011, que vaut le CLS phase 2 dans sa version la plus radicale ; la 63 AMG ?

 

Fiche technique

Modèle Mercedes CLS 63 AMG
Moteur 5.5 V8 525 chevaux
Dimensions 4,92 x 1,88 x 1,43 mètre
Commercialisation 2011
Prix du neuf 131 100 €
0 à 100 km/h 4"4
Vitesse max 250 km/h (bridée)
Consommation 9,9 l/100 km
Date et lieu 15 juin 2014, Le Mans
AG78 • Mercedes CLS (W218) 63 AMG '11

Créer un nouveau segment automobile : voilà une idée que pas mal de constructeurs ont essayé sans forcément un succès à la clé. Pour Mercedes, l'idée fut en 2004 de mélanger les genres. Ainsi, on y découvre une élégante routière de près de 5 mètres, à la ligne parfaitement fluide et au profil d'un coupé. Coupé 4 portes : c'est fait !

Malgré une dénomination commerciale parfois jugée trompeuse, il faut constater que le segment intéresse. La Volkswagen Passat CC naîtra en 2008, tandis que la BMW Série 6 GranCoupé attendra 2012.

AG78 • Mercedes CLS (W218) 63 AMG '11

La ligne fluide et peu agressive est alors habillée par AMG qui coiffe la gamme avec la sulfureuse CLS 63 AMG qui fournit 514 chevaux et une esthétique travaillée pour davantage d'agressivité. La CLS bénéficie d'un profond restylage en 2011, c'est l'occasion de changer la dénomination en interne du modèle (W216 puis W218 pour la restylée). Les phares et la calandre arborent une nouvelle coupe plus fidèle aux nouveaux standards esthétiques de la firme à l'étoile.

AG78 • Mercedes CLS (W218) 63 AMG '11

Le profil, pièce maîtresse de la CLS est préservé, avec une ligne de fuite incroyablement fluide. Le nouvel avant remodelé brise cette ligne au profit d'un museau plus moderne et plus agressif. Agressivité : c'est le mot pour qualifier la version 63 AMG, reconduite sur la CLS restylée. La cylindrée descend de 6,2 à 5,5 litres mais compense par deux turbos qui accueillent désormais 525 canassons, ou même 557 si on opte pour le pack performance.

Inévitablement, le fait que la CLS perde son avant caractéristique et son moteur atmosphérique a déçu les puristes.

AG78 • Mercedes CLS (W218) 63 AMG '11

Malgré un poids avoisinant les 1,9 tonnes, la CLS fait preuve d'une belle vigueur. Elle colle au siège avec un 0 à 100 km/h en 4,4 secondes et une puissance disponible très tôt, turbos aidant. La boîte automatique 7 vitesses, nommée Speedshift MCT AMG permet un passage éclair des vitesses, avec un temps de réaction plus réduit qu'en boîte manuelle. Plusieurs modes de conduite permettent d'adapter la belle allemande à la route - ou au circuit - qu'elle emprunte. Notons que l'emploi de turbos a permis une réduction drastique de la consommation : moins de 10 litres aux 100 kilomètres selon Mercedes.

AG78 • Mercedes CLS (W218) 63 AMG '11

Les jantes sont en 19 pouces et revêtent l'esthétique AMG. Les freins à disques sont tous ventilés, permettant un freinage performant et endurant, surtout sur circuit.

Pour les plus sportifs, le Pack performance qui permet de passer de 525 à 557 chevaux fait descendre le 0 à 100 km/h de 4"4 à 3"7, non négligeable pour une utilisation sur circuit. Même s'il va de soit qu'avec 525 chevaux, on reprochera difficilement à cette CLS un manque de puissance.

AG78 • Mercedes CLS (W218) 63 AMG '11

Rouler différent, voilà l'argument premier qui pourrait vous pousser à rouler en CLS. C'est d'autant plus vrai avec cette version AMG qui brutalise un peu la sage berline - ou plutôt coupé - au profit de performances plus trop dans la norme. L'habitabilité reste bonne malgré une garde au toit plus réduite, notamment à l'arrière.

AG78 • Mercedes CLS (W218) 63 AMG '11

Emmener la famille en vacances ou narguer des Porsche sur circuit, voilà deux choses possibles avec la CLS 63 AMG. Bien que différente car d'une catégorie jusque là nouvelle, on regrettera ce restylage, qui à notre goût, n'aurait pas du imposer les turbos, downsizing oblige ni même le changement assez radical de l'avant qui s'éloigne de l'esprit originel. Pour le reste, la CLS 63 AMG reste un "coupé" impressionnant, accueillant et doté d'une vraie personnalité, et ça, on adore.
 

Référence article : AG78 • Version 3.0


Commentaires