AE71 • Porsche 911 (991) Carrera S cabriolet '14

Thomas DROUART      18 Juillet 2015       Porsche 6 cylindres Allemandes Années '10

AE71 • Porsche 911 (991) Carrera S cabriolet '14

19 ans après la version coupé, la 911 cabriolet entre en scène. C'était en 1982. 39 ans plus tard, c'est autour de la septième génération de 911 de rejoindre la gamme. Mais que vaut cette 991, a-t-elle conservé sa philosophie d'antan ? Donne-t-elle toujours autant de plaisir à bord ?

 

Fiche technique
 Modèle Porsche 911 Carrera S cabriolet PDK
 Moteur 3.4 6 cylindres à plat 400 chevaux
 Dimensions 4,49 x 1,81 x 1,29 mètre
 Masse 1 505 kg
 Commercialisation 2011
 Prix du neuf 124 145 €
 0 à 100 km/h 4"5
 Vitesse max 299 km/h
 Consommation 8,9 l/100 km
 Date et lieu 13 juin 2015, Le Mans
AE71 • Porsche 911 (991) Carrera S cabriolet '14

991, c'est le nom de code attribué par Porsche à la septième génération de son modèle phare, en remplacement de la 997. Cette fois encore, le design se veut toujours dans l'ère du temps tout en préservant l'authenticité des modèles d'antan. La ligne reste proche de la première 911 tout en la dôtant de nouveautés pour rester séduisante. Nous nous intéresserons ici à la déclinaison cabriolet, dont la première apparition remonte à 1982, la Type-G recevait pour la première fois l'homologation en Europe d'une version découvrable. Si les normes américaines lui préfèreront la Targa, le cabriolet 911 connaîtra une rapide ascension en Europe. 2011 est l'année de la sortie du cabriolet 991, un modèle qui mise sur la pureté de sa ligne pour séduire un public toujours aussi large et amoureux de la ligne fastback de la 911 originelle...

AE71 • Porsche 911 (991) Carrera S cabriolet '14

Le cabriolet a toujours occupé une place particulière dans le cœur des Porschistes et s'apprécie pour le plaisir qu'il procure. La 911 de type 997 (2005 à 2012) avait déjà montré la voie de l'avantage d'une gamme très large, la 991 fait perdurer la recette en offrant de multiples déclainaisons, dont pas moins de 10 cabriolets différents. Nous verrons ici la version S, une version entre la "sage" Carrera et la truculente Turbo. Une 911 Carrera S joint le meilleur des deux mondes en profitant d'une propulsion un tantinet joueuse mais toujours très sécurisante et avec des accélérations brutales mais aussi une belle docilité en ville. Dans cette élégante robe blanche, notre 911 Carrera S cabriolet d'origine suisse datant de 2014 a fière allure. En piochant savamment dans le catalogue des options, on peut sans difficultés améliorer considérablement le look de sa 911... Mais à quel prix ?

AE71 • Porsche 911 (991) Carrera S cabriolet '14

Chaussée en 20 pouces, cette 911 dispose d'un beau profil. Une monte généreuse qui dissimule quatre disques de frein ventilés pincés par des étriers rouges, marque de fabrique des modèles S. En option, une peinture Exclusive noire peut-être appliquée moyennant 1 380 € (Code 446), une option qui rappelle la version GTS et dynamise la silhouette. Si cette 911, hormis sa philosophie, n'a plus grand chose à voir avec la première 911 de 1963, elle compense par un intérieur d'une qualité parfaite, mariant des matériaux nobles à une finition excellente. La boîte PDK, facturée près de 4 000 € améliore les performances en réduisant le 0 à 100 km/h de deux précieux dixièmes, passant ainsi à seulement 4,5 secondes et même 4,3 si le Pack Sport Chrono Plus est cumulé.

AE71 • Porsche 911 (991) Carrera S cabriolet '14

Le Pack SportDesign, facturé 4 200 € apporte non seulement des boucliers plus larges et mieux aérés, mais aussi et surtout le célèbre aileron bec de canard, dérivant directement de celui monté sur les 911 Carrera RS de 1973. Un clin d'œil très apprécié des Porschiste et une option choisie principalement par les puristes de la marque. Le cœur de la 911, son Flat-6. Un moteur arrivé dès 1963 sous le capot de la première 911 mais qui a su traverser les décennies sans perdre son tempérament. Sous le capot de la 991, il offre une cylindrée de 3,4 litres et une puissance de 400 chevaux, suffisante pour se faire plaisir grâce à un poids à peine supérieur à la tonne et demie. Sa sonorité admirablement bien travaillée y joue pour beaucoup et envoûte immédiatement...

AE71 • Porsche 911 (991) Carrera S cabriolet '14

Efficace et rapide, la 911 Carrera S fait partie de ces modèles qui ne laissent pas indifférents et dont on ne peut difficiler se lasser. Porsche a su faire évoluer son modèle phare sans avoir recours à la suralimentation, même si on se doute que l'on a ici affaire à l'un des derniers modèles atmosphériques... Cela n'a pas empêché la marque de faire de grandes avancées en réduisant drastiquement la consommation mais pas le plaisir. De nombreuses technologies interviennent donc, comme l'injection directe d'essence, dont les conséquences sur le long terme sur la santé peuvent poser question ou encore la lubrification intégrée à carter sec. Les aides à la conduire sont nombreuses, on citera notamment le Pack Chrono Sport pour des départs éclair ou encore le PTV Plus (Porsche Torque Vectoring Plus), qui conjugué à la boîte PDF, renforce la stabilité et améliore le comportement, pas d'erreur possible.

AE71 • Porsche 911 (991) Carrera S cabriolet '14

À l'arrière de la 991, on découvre des feux beaucoup plus profilés que sur la 997. Fini le léger biseau apparu sur la phase 2, la 991 mise sur la finesse. À l'arrière de la version S, deux doubles sorties d'échappement. Comme souvent chez Porsche, la liste des options est longue, très longue. Mieux vaut donc se définir un budget limite dès le début et n'opter que pour le nécessaire. La boîte PDK semble être un atout non négligeable, conciliant performances et consommation réduite, même si la boîte manuelle reste ancrée dans le cœur des porschistes. Une dur alchimie...

AE71 • Porsche 911 (991) Carrera S cabriolet '14
Faut-il acheter une Porsche 911 (991) Carrera S cabriolet ?

Conciliant passion et raison, la 911 Carrera S cab peut autant s'utiliser sur circuit que pour un usage quotidien, faisant preuve d'une belle polyvalence et le tout cheveux au vent. Agréable à conduire et à vivre, ce modèle homogène s'adresse néanmoins à un public assez fortuné puisque la gamme démarre à près de 125 000 € hors option. Pour un exemplaire équipé du Pack SportDesign comme ici, l'addition monte à plus de 140 000 €. Mais comme le dit le dicton, quand on aime, on ne compte pas. Et il semble bien difficile de trouver des reproches à cette 911...
 

3 arguments
3 contre-arguments
Ligne, surtout avec le Pack SportDesign
Performances
Consommation basse
Chère...
Décôte importante à prévoir
Options nombreuses et onéreuses


Référence article : AE71 • Version 3.1


Commentaires