AG91 • Porsche Cayman (981) GT4 '15

Thomas DROUART      7 Août 2015       Porsche 6 cylindres Allemandes Années '10

AG91 • Porsche Cayman (981) GT4 '15

Toujours en quête d'excellence, Porsche offre une quatrième version à son Cayman. La recette est explosive et a pour ambition primaire de briller sur piste et de faire trembler la concurrence. Mais quel est donc le secret du Cayman GT4 ? A-t-il suffisamment d'atout pour séduire de sensations fortes ?

 

Fiche technique
 Modèle Porsche Cayman GT4
 Moteur 3.8 6 cylindres à plat 385 chevaux
 Dimensions 4,43 x 1,82 x 1,27 mètre
 Masse 1 340 kg
 Commercialisation 2015          2 000 exemplaires
 Prix du neuf 88 310 €
 0 à 100 km/h 4"4
 Vitesse max 295 km/h
 Consommation 10,3 l/100 km
 Date et lieu 13 juin 2015, Le Mans
AG91 • Porsche Cayman (981) GT4 '15

Gamme au complet. Chez Porsche, tout commence par un regard. Le Cayman n'y déroge pas. Malgré l'image de "911 au rabais" qui l'a suivi les premières années de sa commercialisation, le reptile ne manque pas de piquant et s'est forgé une image solide. Après une sage version d'appel simplement nommée Cayman, la gamme s'est enrichie de la traditionnelle S puis d'une GTS, arborant une carrosserie plus racée et un moteur plus pêchu. Mais toujours trop sage pour une utilisation plus intensive. Parallèlement, la version coupé du Boxster a pu profiter des expériences réalisées sur la 911 et plus précisément la GT3. L'ambition du Cayman, c'est réellement de brûler la gomme sur piste. Nous le verrons, la recette n'a rien d'hasardeux.

AG91 • Porsche Cayman (981) GT4 '15

Revenons en arrière. Apparu en 2005, peu après la sortie de la cinquième 911 (la 997 ndlr), le Cayman a attendu sa deuxième génération (la 981) pour s'offrir une gamme plus vaste. La première (987) se contentait d'une ligne plutôt sage, revue en 2009 grâce à un restylage destiné à réhausser les motorisations mais aussi rendre le design plus agressif. Le Cayman 2 (981) ne se contente pas d'améliorer le travail déjà effectué, Porsche est reparti de zéro pour offrir un modèle abouti et orienté plaisir, sans faire d'ombre à la sacrosainte 911. Dès lors, cette version GT4 veut séduire et s'offrir comme alternative à d'autres modèles sportifs déclinés pour la piste. On pense notamment à Aston Martin et dans une moindre mesure à Ferrari.

AG91 • Porsche Cayman (981) GT4 '15

Séducteur en jogging. Le Cayman GT4 veut donc redéfinir les objectifs de la marque en offrant un modèle apte à la piste pour un coût inférieur à la 911 GT3, qui rappelons-le, exige près de 140 000 €. Affiché à moins de 90 000 €, le GT4 n'a pourtant rien d'une Porsche au rabais. Du premier coup d'œil, on apprécie le travail réalisé par la marque de Stuttgart pour radicaliser sa nouvelle sportive. Copieuses jantes, kit carrosserie spécifique et aileron inspiré de la compétition surmontant un spoiler de malle sont de la partie. Plus bas, plus racé, Porsche n'a rien laissé au hasard pour proposer un modèle de premier choix, s'apparentant à une savante alchimie entre un Cayman R et une 911 GT3.

AG91 • Porsche Cayman (981) GT4 '15

Légèrement aseptisée. Le Cayman GT4 n'est cependant pas si radin puisqu'il intègre un intérieur bien fini comportement deux baquets en cuir et alcantara. Il reçoit aussi un volant et un tableau de bord d'une qualité similaire aux autres Cayman avec des surpiqures jaunes ou rouges. Quant à l'équipement, il demeure assez complet et fait presque oublier qu'il s'agit d'un modèle destiné au circuit. Mais les détails pour le rappeler sont partout : à commencer par une unique boîte de vitesse manuelle à 6 rapports et un Flat-6 particulièrement sonore qui ne demande qu'à laisser s'exprimer 385 canassons pas des plus sages. Ce bloc d'une cylindrée de 3,8 litres a directement été emprunté à la 911 Carrera S. Mais afin de ne pas emprunter ses plates-bandes, la puissance a été légèrement redescendue. Cette quinzaine de chevaux symbolique qui évite la concurrence en interne.

AG91 • Porsche Cayman (981) GT4 '15

Chères options. Une chose est sûre, le Cayman GT4 n'est pas là (que) pour la figuration. Monté d'origine avec des disques de frein en acier (on les reconnaît notamment à la couleur rouge des étriers), ils peuvent être substitués par des modèles en céramique (PCCB), faisant virer au jaune les étriers. Moyennant 7 380 €, cela permet de bénéficier de disques deux fois plus légers, réduisant le poids des masses non suspendues, ce qui permet de gagner en adhérence au sol, améliore le confort et la tenue de route sur les revêtements irréguliers. Le freinage est aussi plus endurant. Les jantes sont en 20 pouces. Ce modèle spécifiquement dessiné pour le Cayman GT4 est de couleur anthracite de série mais peut passé en argent ou en noir. Racé, il convient bien à la philosophie de ce Cayman devergondé.

AG91 • Porsche Cayman (981) GT4 '15

Optimisé. De nombreux optimisations ont été réalisées dans le but d'améliorer le comportement du Cayman GT4, comme la suspension dynamique de la boîte de vitesse manuelle qui réduit les vibrations et permet ainsi de gagner en précision. Sur le plan des performances, la belle se caractérise par de très bons résultats, dont le 0 à 100 km/h en 4,4 secondes, soit une seconde de plus que la consœur 911 GT3. L'accélération est brusque et la sonorité envoûte ; c'est bien une Porsche. Avec une masse de 1,3 tonne, la GT4 se mouvoit sans peine et fait oublier ses quelques kilos en trop. Pour les plus sportifs, il est possible d'alléger ce Cayman au moment même de passer la commande, afin de profiter d'une agilité encore meilleure et d'accélérations encore plus franches, même si cela se compte en centièmes de seconde.

AG91 • Porsche Cayman (981) GT4 '15

Robe vintage. À l'arrière, en plus de l'aileron de compétition et du spoiler, le Cayman GT4 s'habille d'un diffuseur plus proéminent et d'une double sortie d'échappement centrale. Le style général est donc plutôt sportif malgré qu'il demeure utilisable sur circuit comme sur route ouverte dans un confort optimal. Plus polyvalent qu'une 911 GT3, le Cayman GT4 cultive les anecdotes en omettant volontairement la poignée de porte intéireure au profit d'une simple sangle à tirer. Bien sûr, cet appendice est davantage là pour rappeler le passé et notamment les 911 Carrera RS de '73 que pour réellement perdre du poids. Au final, on s'aperçoit que la base du Cayman GTS est bien là, tout juste agrémentée de pièces sportives ici et là.

AG91 • Porsche Cayman (981) GT4 '15

Tirage limité. Le Cayman GT4 reçoit de nombreuses pièces issues de la 911 GT3 et réalise un très bon 7 minutes et 40 secondes sur le Nürburgring, un temps similaire à celui d'une 911 (997) GT3. On ne peut qu'attendre une éventuelle version GT4 RS qui miserait sur un allègement optimal en délaissant un peu plus l'équipement à bord. Tiré à 2 000 exemplaires, les Cayman GT4 ont déjà presque tous trouvé preneur.

AG91 • Porsche Cayman (981) GT4 '15

Sportif dans l'âme. Ce Cayman GT4 ouvre une nouvelle voie à Porsche : celles des modèles radicaux et disposés à la piste à prix plus souples. Rien ne manque vraiment à ce modèle tant agile sur circuit que sur route et dont l'équipement à bord est toujours aussi appréciable. Bien optimisé, il incite toutefois à passer par la case options pour améliorer son efficacité sur piste.

AG91 • Porsche Cayman (981) GT4 '15
Faut-il acheter un Porsche Cayman GT4 ?

Vendu près de 90 000 €, le Cayman GT4 n'est pas un mauvais choix. Il conjugue l'équipement riche du GTS à la fougue d'une 911 GT3. Un mélange qui promet un beau plaisir à son volant et touche un public assez large séduit par sa plastique aguichante. Bien née et reprenant le Flat-6 de la 911 Carrera, ce Cayman GT4 a tout pour plaire. À commencer par un prix d'appel moins agressif qu'une 911 pour un plaisir de conduite similaire. En attendant une éventuelle GT4 RS...
 

3 arguments
3 contre-arguments
Exclusivité
Équipement riche
Ligne réussie
Options coûteuses
Équipement lourd
Pas assez radical


Référence article : AG91 • Version 3.1


Commentaires