AG97 • Porsche Cayman (981) GTS '15

Thomas DROUART      6 Février 2016       Porsche 6 cylindres Allemandes Années '10

AG97 • Porsche Cayman (981) GTS '15

Pour élargir sa gamme, Porsche a coiffé le Boxster d'un toit pour aboutir au Cayman. Un modèle qui s'apparente à une mini-911 avec l'avantage d'un moteur central généreux. La version GTS constitue sur le papier un bon compromis entre les versions routières et celles destinées à la piste. Mais dans les faits, que vaut-elle ?

 

Fiche technique
 Modèle Porsche Cayman GTS
 Moteur 3.4 6 cylindres à plat 340 chevaux
 Dimensions 4,40 x 1,80 x 1,28 mètre
 Masse 1 355 kg
 Commercialisation 2015 - 2016
 Prix du neuf 76 190 €
 0 à 100 km/h 4"6
 Vitesse max 281 km/h
 Consommation 8,2 l/100 km
 Date et lieu 13 juin 2015, Le Mans
AG97 • Porsche Cayman (981) GTS '15

Un peu d'histoire. Un moteur en position centrale arrière nommé Boxer et une carrosserie roadster ont permis d'aboutir au Boxster. Un modèle qui s'apparente à une mini-911 et qui a rapidement eu ses adeptes. Stricte deux-places, le Boxster a évolué jusqu'en 2005 où la seconde génération (987) se voit déclinée dans une seconde carrosserie, celle d'un coupé également à moteur central et reprenant la partie mécanique du Boxster : le Cayman. Ce dernier connaîtra un premier restylage en 2009 avant d'être remplacé, en même temps que le Boxster, par unae seconde génération (981) dont les lignes s'harmonisent avec les codes esthétiques en vigueur chez Porsche en 2013. Visuellement parlant, le Cayman redessiné est plus massif, plus trapu mais également plus agressif. Il veut se détacher de l'image de mini-911 en développant un style propre sans toutefois sacrifier le Flat-6, cher aux passionnés de la marque.

AG97 • Porsche Cayman (981) GTS '15

GTS. Mais la version que nous avons ici est de loin le compromis le plus intéressant au sein de la gamme Cayman : la GTS. La gamme se compose en effet de la version de base Cayman, du Cayman S à la puissance et à l'équipement embellis et d'une version Cayman GT4 qui s'apparente à l'équivalent de la 911 GT3. Il ne manquait à cette gamme qu'une version intérmédiaire entre S et GT4... Et c'est tout naturellement la GTS qui a pointé le bout de sa calandre. Le Cayman GTS, c'est le modèle dont rêvaient les puristes. Une alternative toujours plus puissance et efficace sans sacrifier les éléments de confort, cela va de soit. Esthétiquement, les modèles GTS chez Porsche sont présentés dans une élégante robe Rouge Carmin et des jantes noires à bord couleur alliage de 20 pouces, mais aussi des boucliers redessinés. L'ensemble, avouons-le, n'est pas désagréable à l'œil, bien au contraire. Jamais un Cayman de série n'avait affiché des lignes autant exacerbées.

AG97 • Porsche Cayman (981) GTS '15

Polyvalente. Porsche a fait en sorte de conférer une identité propre à ce Cayman GTS. Cela se ressent tout d'abord à la conduite avec une puissance en légère hausse et toujours sans recourir au turbo. Le Boxster GTS affiche 330 chevaux et le Cayman GTS, 340 chevaux. C'est 15 de plus que la version S et seulement 10 de moins qu'une 911. Autant dire que ce modèle bouscule clairement les conventions et ne cache pas ses ambitions. L'échappement sport offre une sonorité dantesque et permet au Flat-6 de s'exprimer librement. Un concerto inlassable et tellement harmonieux. La poussée est continue et bien représentative d'un bloc atmosphérique aussi noble que le fameux 6-cylindres à plat. C'est certain, Porsche n'a pas renié sur le plaisir de conduite. Proposé en boîte manuelle ou PDK à double embrayage, elle se conduit relativement facilement, est agile en ville et sur circuit. Une belle polyvalence qui s'apprécie - contrairement à la 911 - à deux !

AG97 • Porsche Cayman (981) GTS '15

Sportive. Sur le plan des performances pures, le 0 à 100 km/h se fait en seulement 4,6 secondes et encore quelques dixièmes de seconde en moins dans le cas de la boîte PDK. Les reprises sont également dans la bonne moyenne tandis que le Cayman fait preuve d'un bel équilibre. Le moteur en position centrale arrière permet de profiter pleinement de ses vocalises. Mais pourquoi ont-ils équipés ce Cayman GTS d'un autoradio ? Précisons que cette version se dote de série de dispositifs pour améliorer le comportement, comme le PASM qui supervise les suspensions, le PTV qui agit sur le différentiel ou bien le Pack Chrono Sport Plus qui permet non seulement de chronométrer ses temps au tour mais aussi d'affiner la réactivité grâce à différents modes de conduite, dont le Sport qui rend le pilotage encore plus jouissif. Alors forcément, la tentation d'appuyer sur l'accélérateur est particulièrement forte, d'autant plus que le Cayman GTS incite fortement à l'excès : tout à bord rappelle ses ambitions sportives !

AG97 • Porsche Cayman (981) GTS '15

Spécificités. Les jantes sont de série en 20 pouces, il s'agit des mêmes jantes que la 911 Carrera S. En option, moyennant aux alentours de 1 300 €, il est possible d'opter pour le modèle Turbo ou Sport Techno, ou pour 1 188 € d'une peinture noire à cerclage aluminium, comme ici. Alors que la 911 (997) GTS s'était démarquée par ses écrous à serrage central, un dispositif non repris sur le Cayman. L'habitacle, quant à lui, mêle cuir et alcantara, un mélange résolument orienté haut de gamme, paré de supiqures rouges du plus bel effet. L'équipement est en revanche assez limité à bord et tout amateur de confort devra piocher allègrement dans le catalogue des options. Une réduction de poids a été opéré en passant du S au GTS, de l'ordre d'une trentaine de kilos. Malheureusement, notre GTS aux couleurs de la plus célèbre chanson de Jeanne Mas affiche tout de même 1 355 kg sur la balance, ce qui pénalise les relanches. Il ne fallait pas faire d'ombre à la 911, qui demeure le violon d'Ingres de Porsche.

AG97 • Porsche Cayman (981) GTS '15

Cher Cayman. Le Cayman S, c'est donc avant tout un modèle coup de cœur, tant d'un point de vue esthétique avec les boucliers retouchés qu'au niveau de la motorisation puisqu'un "petit" coupé à moteur central et atmosphérique de surcroît conjugué à une possible boîte de vitesse manuelle, c'est un concentré en voie de disparition. Surtout quand son remplaçant quitte le Flat-6 pour un 4-cylindres suralimenté... Le moteur mythique de Porsche étant sacrifié sur l'autel de la dictature des émissions de CO2. Vendu neuf à partir de 76 000 €, le coupé Cayman GTS fut toujours plus onéreux que le cabriolet Boxster, étrangement. Mais il est également 10 000 € plus que la version S, qui est déjà un sacré compromis plaisir. D'un point de vue théorique, la version GTS a forcément l'avantage, ne serait-ce que par les différents ajouts, mais si on y ajoute quelques options sympathiques, comme le Rouge Carmin à plus de 2 000 €, les jantes noires à près de 1 200 € et autres, la note monte rapidement. Heureusement, la belle peut compter sur une consommation assez basse, aux alentours de 10 litres en cycle mixte et sans pression répétée sur la pédale de droite et même moins si vous optez pour la boîte PDK.

AG97 • Porsche Cayman (981) GTS '15

Pas une sportive. Bon compromis entre confort et performance, le Cayman GTS n'en ai pas une sportive pour autant, son poids élevé condamne malencontreusement ses prétentions. Pour plus d'efficacité, il faut se diriger vers le Cayman GT4, affichée à 88 000 €, soit 6 000 € de plus seulement que notre GTS avec à la clé des performances en nette hausse mais un confort moindre. Tout est affaire de compromis ! Et sur point, la gamme Cayman s'avère plutôt bien lotie. Quant au choix entre Cayman et 911, bien que la motorisation soit similaire, le comportement est différent et le feeling aussi, dû à l'architecture moteur mais aussi la conception même du véhicule, la 911 étant plus incisive. Mais le Cayman GTS ne démérite pas, bien au contraire !

AG97 • Porsche Cayman (981) GTS '15

Futur collector. Chaque modèle de la gamme ayant hérité d'une version GTS, il était logique que le Cayman dispose de la sienne. Il ne lui manque qu'un poids moins élevé pour concurrencer pleinement l'Audi TT-RS et la Jaguar F-Type S. Assez peu produit, il n'est pas impossible que le Cayman GTS devienne un futur collector mais là encore, la configuration choisie par l'acheteur aura uen forte influence sur le prix de revente. Et les modèles en configuration "officielle" (rouge Carmin et jantes noires) seront certainement les plus prisés.

AG97 • Porsche Cayman (981) GTS '15
Faut-il acheter une Porsche Cayman GTS ?


Si vous avez craqué sur le design du Porsche Cayman GTS, vous devriez également en apprécier le comportement routier et son intérieur soigné... Mais peu équipé ! Affiché neuf à 76 190 €, il s'affiche comme une bonne alternative pour qui cherche un coupé polyvalent avec le potentiel de devenir un futur collector. Mais il faudra être patient !
 

3 arguments
3 contre-arguments
Ligne réussie
Agrément de conduite
Comportement
Poids élevé
Tarif assez haut
Beaucoup d'options


Référence article : AG97 • Version 3.1


Commentaires