Pourquoi les voitures propres sont-elles laides ?

Thomas DROUART      20 Novembre 2014       Actualité Hybride Tendances

Pourquoi les voitures propres sont-elles laides ?

C'est un fait. De nombreux constructeurs souhaitent différencier les modèles à moteur thermique des versions propres, à technologie hybride ou uniquement électrique. Pour certains, l'originalité apportée à ces modèles qui ne polluent pas (ou peu) peut-être assez rébutante. Quelques exemples et notre analyse...

Pourquoi les voitures propres sont-elles laides ?

La volonté de rouler différent

 

Un concept vieux comme le monde, ne pas avoir comme le voisin. Les constructeurs ont tendance à vouloir segmenter les modèles au sein même de leur gamme. Ainsi, les véhicules hybrides et électriques y sont vus comme des modèles haut de gamme, non pas forcément dans le sens d'un équipement riche, mais dans celui d'une alternative plus responsable et peu polluante.

Les constructeurs se sont donc mis en quête d'originalité en donnant un style vraiment unique à leur modèle. Chez Toyota, ils se caractérisent par une teinte de présentation blanche saupoudrée de rappel de bleu, couleur définie pour les modèles hybrides. Chez Citroën, on joue clairement la carte de l'exhubérance et chez Peugeot, une carte plutôt luxueuse, avec des jantes majestueuses.

 

Pourquoi les voitures propres sont-elles laides ?

Plastique parfaite

 

Le moteur ne fait pas tout. Bien que l'aérodynamique soit assez poussée sur les modèles de cette dernière décennie, les constructeurs ont compris qu'il était encore possible de glâner du Cx en corrigeant quelques détails.
Ainsi, une calandre fermée et un pare-choc avec peu d'ouvertures permettront de descendre ce coefficient et donc d'abaisser légèrement (voir très légèrement la consommation).

Les jantes ne sont pas épargnées puisque leur diagonale est diminuée. Ainsi, sur la Toyota Prius, au lieu de la monte habituelle en 17 pouces, il est possible d'opter pour de petites jantes en 15 pouces. Un sacrifice esthétique au profit d'un gain de quelques centièmes de carburant...

 

Pourquoi les voitures propres sont-elles laides ?

Effet dissuasif ?

 

Chez Volkswagen, la tendance est de miser fortement sur des calandres bouchées qui casse la ligne originale pour quelques grammes de CO2 ou au mieux quelques centilitres de sans plomb en moins. Cet appendice peut cependant être changé ultérieurement pour un modèle classique. Chez Audi, certains modèles recevaient de série des jantes pleine au design douteux. Elles pouvaient aussi être substituées à un modèle plus contemporain. La preuve, peu d'acheteurs ont réellement gardé ces équipements de série spécifiques.

En revanche, plutôt que sur les équipements, certains constructeurs ont produits des modèles exclusivement hybrides ou électriques, à l'image de la Nissan Leaf, dont les choix esthétiques divisent.

 

Pourquoi les voitures propres sont-elles laides ?

Tous laids ?

 

Sans tomber dans la généralisation, le fait de vouloir signulariser les modèles "propres" prête à sourire qu'à vomir. Si les choix esthétiques pour distinguer un hybride ou électrique sont parfois assez peu harmonieux, il est souvent possible, dans le catalogue des options (parfois gratuites) de retrouver l'esthétique de la version thermique.

Et n'oublions pas qu'il subsiste de très beaux modèles hybrides !

 


Commentaires