Tuning : les 10 choses à ne surtout pas faire

Thomas DROUART      11 Décembre 2014       Vie pratique Tuning Insolite

Tuning : les 10 choses à ne surtout pas faire

On les appelle Jacky ou Kevin. Eux, ce sont les surnoms donnés aux créateurs du tuning du plus mauvais goût. Pour éviter de tomber dans le cliché et dans le pittoresque, nous avons mené l'enquête pour débusquer les pires choses à ne jamais faire quand on fait du tuning. Attention les yeux...

Nous verrons dans cet article 10 principes que tout tuneur devrait respecter. En se promenant sur divers forums et sites de petites annonces, on se rend vite compte que le bon goût est une notion tout à fait subjective et que les dénommés "Jacky" ou "Kéké" l'ont revisitée de fond en comble.
 

Tuning : les 10 choses à ne surtout pas faire

1 | Tes tambours en rouge, jamais tu ne peindras

C'est un principe de base malheureusement souvent oublié. Non, il n'est pas flatteur d'avoir des freins à tambour sur sa voiture et non, ce n'est absolument pas beau. Si de beaux freins à disques ventilés pincés par de superbes étriers rouges de feu permettent de faire ressortir le tout, ce n'est pas le cas des frein à tambour maladroitement peints à la bombe, à peine cachés derrière des jantes premiers prix achetées en centre auto. C'est banni.

À la place ?

Optez plutôt pour une peinture haute température noire. Vos tambours seront ainsi propres et discrets.


 

Tuning : les 10 choses à ne surtout pas faire

2 | Sur ton diesel, la ligne d'échappement tu ne toucheras

On le répète fréquemment, la sonorité d'un diesel n'a rien de plaisant et les particules rejetées encore moins. Inutile de polluer nos oreilles d'un vacarme agricole en ajoutant une ligne inox ou autre sur un véhicule diesel. Certes les gens se retourneront, mais ce ne sera pas pour la raison que vous croyez.

À la place ?

Ne faîtes rien, laissez la sonorité telle quelle, ce sera toujours moins pire.


 

Tuning : les 10 choses à ne surtout pas faire

3 | Un logo Sport, tu n'apposeras

On a pas tous les moyens de rouler en Clio RS. Nonobstant, certains ont trouvé un subterfuge : apposer un logo RS sur une Clio dCi ou un GTI sur une 206 1.1 litres. Renseignements pris, cela n'apporte pas plus de chevaux que de débrider les rétroviseurs. Autant assumer le véhicule dans lequel on roule ou économiser le prix des pare-chocs tuning pour acheter une voiture plus performante après. Quoi de plus ridicule que de voir ce qui s'apparente à une voiture de sport faire le 0 à 100 km/h en 14 secondes ?
Et non, "subterfuge" n'est pas un médicament pour la toux et "nonobstant" n'est pas une insulte.


À la place ?

Assumer la voiture que l'on a ?


 

Tuning : les 10 choses à ne surtout pas faire

4 | Des néons, tu te passeras

À la mode il y a une dizaine d'années, les néons ont vite virés dans le domaine du ringard. Désormais, ils se déclinent dans toutes les couleurs et s'habillent même de led pour faire croire à une Audi de loin. Ils sont parfois même disposés sous la caisse ou dans l'habitacle pour une ambiance boîte de nuit des plus discutables.

À la place ?

Notre expert nous a confirmé qu'il n'y a pas besoin d'éclairer sous la voiture pour mieux voir, les phares peuvent suffir.


 

Tuning : les 10 choses à ne surtout pas faire

5 | L'aileron, tu oublieras

Inutile de piquer l'aileron d'une Subaru pour donner un air sportif à votre voiture. L'aileron répond avant tout a un besoin aérodynamique avant l'aspect esthétique. Mieux vaut donc se passer de cet attribut qui a tendance à alourdir la ligne en plus d'être inutile pour la majorité des voitures tuning sur lesquelles il est monté.

À la place ?

Un discret spoiler proposé en option par le constructeur peut terminer joliment une ligne. En plus, ça reste discret et les enfants dans la rue ne vous jetteront pas de pierres.


 

Tuning : les 10 choses à ne surtout pas faire

6 | Des stickers, tu n'abuseras

Les stickers de type "flamming" ont vite basculé dans la rubrique "has been", en même temps que le buste de Johnny sur le capot des Safrane. Désormais, les stickers sont plus petits et colorés et sont nommés "bomb style". Certains ne les appliquent que sur une partie de leur véhicule, comme une aile pour un rendu faussement à la mode et pré-ringard.

À la place ?

"Light is right" disait ce cher Chapman...


 

Tuning : les 10 choses à ne surtout pas faire

7 | Les feux "Lexus", tu fuiras

Quand Lexus à disposé des feux translucides sur son IS, elle ne se doutait pas de l'impact que cela aurait sur les tuneurs. Au point de déclencher une véritable déferlente et une déclinaison de ces feux pour tous les modèles. Bien souvent, il est considéré la pose de feux Lexus comme le premier pas dans l'univers du tuning de mauvais goût. On franchit le pas du "dégueulasse" visuellement.

À la place ?

Les designers ont pris le temps de dessiner des feux d'origine harmonieux, pourquoi ne pas leur faire honneur ?


 

Tuning : les 10 choses à ne surtout pas faire

8 | Le "kéké" au feu rouge, tu ne feras

Dans l'attente du feu vert, certains tuneurs peu patients font chauffer la mécanique et peuvent même parfois provoquer d'autres automobilistes à un départ arrêté jusqu'au premier lampadaire. Outre l'aspect ridicule et dénué de sens, cette pratique est dangereuse. Si les tuneurs ont une réputation aussi médiocre, c'est en partie à cause de ce type d'individu. Mieux vaut donc éviter cette pratique.

À la place ?

Attendre que ça passe au vert, tester l'éco-conduite.


 

Tuning : les 10 choses à ne surtout pas faire

9 | Les enjoliveurs tuning, tu esquiveras

Des tuneurs à l'organisation discutable montent des kit carrosseries avant même d'avoir défini un choix de jantes et se retrouvent ensuite trop juste pour pouvoir se payer des roulettes sympathiques. Ils optent alors pour des enjoliveurs tuning achetés en centre auto pour imiter des jantes. Non seulement c'est grillé tout de suite mais c'est en plus assez ridicule...

À la place ?

Anticiper l'achat des jantes ?


 

Tuning : les 10 choses à ne surtout pas faire

10 | Des tapis de sol métal, tu n'achèteras

Après les feux Lexus, l'accessoire le plus inutile et risible sont les tapis de sol en immitation métal. Véritable plongeon abyssal dans les méandres du mauvais goût, cet accessoires est un ticket d'entrée VIP dans le "tuning" que nous décrions ici. Faîtes l'impasse là-dessus. Sincèrement.

À la place ?

Un tapis de sol moquetté fera parfaitement l'affaire.


 


Commentaires