AC19 • Volkswagen Polo V (6R) GTI '10

Thomas DROUART      23 Avril 2015       Volkswagen 4 cylindres Allemandes Années '10

AC19 • Volkswagen Polo V (6R) GTI '10

Quelque peu écorné, le blason de GTI a souffert de la Golf IV et des Polo III et IV au tempérament pas vraiment rageur. Après une Golf V aidée de 200 canassons, la Polo V arrive en 2010 pour redorer le blason. Mais en a t-elle les capacités ? Peut-elle enfin rivaliser avec ses concurrentes ?

 

Fiche technique
 Modèle Volkswagen Polo GTI
 Moteur 1.4 TSI 4 cylindres en ligne 180 chevaux
 Dimensions 3,98 x 1,68 x 1,45 mètre
 Masse 1 269 kg
 Commercialisation 2010 - 2014
 Côte moyenne 13 000 €
 0 à 100 km/h 6"9
 Vitesse max 229 km/h
 Consommation 5,9 l/100 km
 Date et lieu 12 avril 2015, Mayenne
AC19 • Volkswagen Polo V (6R) GTI '10

Apparue un an plus tard que la Golf, la Volkswagen Polo est plus petite que sa consœur et se destine à une utilisation plus citadine. Le succès des deux "petites" Volkswagen est immédiat, le concept plaît. Quatre générations se succèderont jusqu'en 2010, améliorant au fut et à mesure les performances, la sécurité, l'agrément et la ligne ! Et pour les versions sportives, Volkswagen a repris le blason créé sur la Golf : les trois célèbres caractères GTI, pour Grand Tourisme International. Pour la Polo, cela débute officieusement avec la seconde génération (86C) qui hérite d'une version Cup compressée de 115 chevaux. Mais il faudra réellement attendre la troisième génération (6N puis 6N2) pour qu'une version nommée GTI voit le jour. En revanche, le tempérament est plutôt quelconque. 120 puis 125 chevaux demeurant assez léger pour la métamorphoser en un modèle sportif.

AC19 • Volkswagen Polo V (6R) GTI '10

Dans le même temps, la Golf IV GTI déçoit par une puissance de 150 chevaux (réhaussée à 180 moyennant finances). La Polo suit la donne et la quatrième mouture (9N puis 9N2) se dote tardivement d'une finition GTI emmenée par le 1.8 litres turbo de 150 chevaux. La belle reprend des couleurs mais laisse quelque peu sur sa faim : ce n'est toujours pas une sportive. C'est en 2009 que la Polo V (6R) arrive sur nos routes, remportant dès l'année suivante le trophée européen de la voiture de l'année avant de recevoir celui de la Voiture Mondiale de l'année. De beaux titres qui laissent présager de bonnes choses. Sa plateforme est commune avec celles des Seat Ibiza IV et Audi A1. Elle est toujours disponible en version 3 et 5 portes (même en GTI) et adopte des motorisations essence ou diesel.

AC19 • Volkswagen Polo V (6R) GTI '10

La Polo version GTI présentée en 2010 (6R) s'inspire très nettement de la Golf VI GTI, reprenant la majorité de ses codes stylistiques. On notera tout d'abord les jantes similaires (modèle Denver) montées en 17 pouces (18 pouces optionnel) dissimulant des disques de freins de 312 et 232 millimètres pincés par des étriers de frein rouges. On observera aussi les ailes bien marquées mais qui ne diffèrent pas de la Polo de série. Proposée en blanc, rouge ou noir, la Polo GTI ne trahit par les conventions.

AC19 • Volkswagen Polo V (6R) GTI '10

À l'avant, les modifications sont sobres. Très sobres même et ce n'est pas un mal. La calandre est de type nid d'abeille et affiche fièrement les deux filets rouges inhérents aux GTI tandis que les phares ont un fond parfaitement noir et sont à led, dévoilant un regard assez agressif, mais pas trop. Le bouclier avant conserve sa ligne d'origine mais inverse les obliques dans les angles, au niveau des antibrouillards pour un regard plus affuté. C'est une modification sobre et discrète mais qui transfigure la Polo. Et ce n'est pas la seule.

AC19 • Volkswagen Polo V (6R) GTI '10

Dans l'habitacle, tradition oblige, on retrouve le tissu écossais au centre des sièges, dont le nom Jacky lui a été attribué à l'époque. Le noir est omniprésent et donne l'impression d'un intérieur assez terne au premier abord. Les matériaux sont bien assemblés et d'une qualité flatteuse. Un subtil jeu de contraste entre les matériaux a été mis en place, avec notamment le chromé mat. Des surpiqures ont pris place un peu partout et donnent une sensation de rigueur et de confort. Car sur ce dernier point, Volkswagen y compte beaucoup. Et l'équipement, s'il n'est pas le plus riche de sa catégorie y inclut l'essentiel : climatisation, ESP, jantes alliage, prise multimédia, régulateur de vitesse.

AC19 • Volkswagen Polo V (6R) GTI '10

Sous le capot, on y découvre le 4 cylindres 1,4 litres turbocompressé du groupe VAG délivrant 180 chevaux. Façonné à coup de contraintes environnementales, la suralimentation s'est rapidement imposée pour échapper au malus. Le couple de 250 Nm autorise des accélérations franches jusqu'à 7000 tr/m. Elle présente alors plutôt bien avec un comportement sain, secondé par la boîte séquentielle DSG imposée de série et offrant 7 rapports. Misant beaucoup sur le confort, la Polo GTI de 2010 est vive mais pas exhubérante ni sauvage. C'est même plutôt l'inverse. Dynamique, elle ne fournit pas autant de sensations que les trois lettres de sa calandre laisseraient entrevoir.

AC19 • Volkswagen Polo V (6R) GTI '10

Rabaissée de 15 millimètres par rapport à une Polo classique, la GTI est agile mais manque de piquant, de caractère et bien qu'efficace, son poids se fait ressentir rapidement, entrainant des sous-virages frustrants et incite davantage à une conduite souple que sportive. Au final, on note les mêmes maux que les deux précédentes Polo GTI. Volkswagen a corrigé le tir en offrant une version plus radicale de sa Polo, la R WRC, disponible exclusivement en 3 portes et dans une livrée blanche à bandes bleues et grises et affichant 220 chevaux. Il n'en fallait pas moins pour transfigurer le caractère de la Polo GTI !

AC19 • Volkswagen Polo V (6R) GTI '10

Vendue neuve à près de 25 000 €, la Polo GTI a séduit un public amateur de GTI puisqu'elle en reprend les codes stylistiques et les revisite. Sa motorisation alliant turbo et compresseur rappelle les précédentes moutures tandis qua ligne générale, agréable à l'œil bien que sobre plait à l'unanimité. En revanche, face à la concurrence, le constat est rude. Si on prend exemple sur la Clio 3 RS restylée de 2009, la finition de la Polo est meilleure mais elle pêche sur le plan des performances, où le chassis de la française prend clairement l'avantage, avec un tempérament beaucoup plus joueur. Deux philosophies donc.

AC19 • Volkswagen Polo V (6R) GTI '10
Faut-il acheter une Volkswagen Polo V GTI ?

Pour qui cherche une voiture citadine bien finie et confortable tout en disposant d'une puissance confortable, la Polo GTI est un choix sûr. Mais pour les autres, le terme peut sembler un peu usurpé tant la petite allemande gomme les sensations et le plaisir. Comme les générations précédentes, on reste sur notre faim et c'est bien dommage. À côté de ça, la Polo 5 GTI est bardée de qualité et elle demeure un modèle recommandable, en toute connaissance de cause. Comptez 13 000 € pour un exemplaire en bon état de 2010 ou 2011 et pas trop kilométré.
 

3 arguments
3 contre-arguments
Ligne sobre
Intérieur de qualité
Détails
Un peu lourde
Manque de sensations
Boîte séquentielle imposée


Référence article : AC19 • Version 3.1


Commentaires