Voitures chinoises : saurez-vous les reconnaitre ?

Thomas DROUART      12 Juillet 2016       Vie pratique Insolite Législation

Voitures chinoises : saurez-vous les reconnaitre ?

Certaines voitures chinoises sont réputées pour être des copies presque conformes par rapport aux voitures européennes. Des fois, le résultat est très grossier. Voici 10 questions où vous pourrez tenter de discerner quel modèle est l'original et la réplique chinoise ! Vous le verrez, ce n'est pas si simple ! Notez vos résultats sur feuille et consultez les réponses à la fin. Quel score obtiendrez-vous ?


Question 1 : où est le Landwind X7 ?

Voitures chinoises : saurez-vous les reconnaitre ?

Depuis 2015, le constructeur chinois Landwind a reçu l'autorisation de commercialiser le X7, une réplique fidèle au Land Rover Evoque sur bien des points. Il y a bien quelques divergences, comme des phares et feux au design légèrement revus, des jantes nouvelles. Mais l'ensemble reste extrêmement proche et cela en est dérangeant. Le prix de base démarre sous la barre des 20 000 € avec un équipement déjà très riche. Saurez-vous reconnaître si le Landwind X7 est à gauche où à droite ? Notez A ou B sur feuille et vérifiez en fin d'article votre résultat.


Question 2 : où est la Baic BC301Z ?

Voitures chinoises : saurez-vous les reconnaitre ?

Bien que partenaire de Mercedes en Chine, Baic réalise de nombreux modèles basés sur des productions existantes, tant chez Saab que Jeep... Ou Mercedes ! C'est le cas de la BC301Z, une réplique très fidèle à la Classe B de première génération. Le rapport de proportion n'est pas parfaitement similaire mais il est impossible de ne pas faire le lien. Une version à quatre portes est également proposée.


Question 3 : où est le Zotye T600 ?

Voitures chinoises : saurez-vous les reconnaitre ?

Autre constructeur chinois, Zotye s'est atteler à reproduire plus ou moins fidèlement des modèles Porsche. On découvre au sein de sa gamme un Cayman avec des phares de Ferrari F12 mais aussi le T600. Il s'agit tout bonnement d'une copie de l'Audi Q5. Quelques retouches sont à noter comme les phares et feux. Mais sous le capot, un simple 4-cylindres turbo de 180 chevaux. Un V6 serait aussi au programme d'ici quelques temps.


Question 4 : où est le Brilliance V5 ?

Voitures chinoises : saurez-vous les reconnaitre ?

Cette fois, les choses ont été faites dans les règles de l'art. C'est en partenariat avec BMW que le constructeur chinois Brilliance a réalisé une copie plus ou moins conforme du crossover X1. Si le style semble calqué, l'avant diffère en revanche ainsi que la poupe et les feux. Il dispose cependant d'une mécanique qui n'a rien à voir avec son cousin bavarois : un 1.6 litre atmosphérique de 120 chevaux et un 1.5 litre suralimenté de 138 chevaux. Le prix de base débute à 13 400 € contre 32 000 € chez BMW.


Question 5 : où est le Huanghai Landscape ?

Voitures chinoises : saurez-vous les reconnaitre ?

Comme de trop nombreux constructeurs chinois, Huanghai se contente de réaliser de pâles copies de modèles déjà existants. Le Landscape, dans sa troisième génération se calque désormais sur le Lexus RX de 2008. Le style reste très proche mais le ramage est à la peine : les moteurs sont à peine suffisant tandis que la finition de l'habitacle et le confort des sièges sont à des années lumières des standards actuels.


Question 6 : où est la BYD F0 ?

Voitures chinoises : saurez-vous les reconnaitre ?

Parmi ses nombreuses répliques souvent hasardeuses, BYD a réalisé une copie presque parfaite de la Toyota Aygo. La ressemblance est néanmoins frappante bien qu'il y ait quelques divergences. Le pire, c'est que cette version japonaise s'est exportée dans d'autres pays. Mais la qualité de fabrication n'y ait pas, le châssis est complètement dépassé et le confort très relatif.


Question 7 : où est le Rayttle E28 ?

Voitures chinoises : saurez-vous les reconnaitre ?

Présenté comme un véhicule à l"avant-garde du design", le Rayttle E28 n'est en réalité qu'une pâle copie du Renault Twizy. La ressemblance est frappante, à l'exception de quelques détails. Tout a été reproduit le plus fidèlement à l'original, tant au niveau de la motorisation que de l'équipement intérieur. Mais comme souvent, la mécanique est dépassée...


Question 8 : où est le Baic BJ80 ?

Voitures chinoises : saurez-vous les reconnaitre ?

Nous retrouvons Baic avec cette fois une copie assez réussie du Mercedes Classe G. La réplique est relativement bonne même si les proportions manquent d'exactitude. Un œil exercé devrait néanmoins répérer assez vite lequel des deux est la réplique ! Si le prix de base est nettement plus attrayant, l'ensemble reste d'assez bonne facture.


Question 9 : où est la Yema F16 ?

Voitures chinoises : saurez-vous les reconnaitre ?

Yema n'a que trois modèles au sein de sa gamme et il s'agit de répliques d'une grande vulgarité. L'exemple le plus probant, c'est bien la F16. Cette réplique d'Audi A4 (B8) souffre d'une forte disproporsion qui enlève rapidement le moindre doute. Il n'y a que sous certains angles que l'illusion reste à peu près crédible ! Saurez-vous la reconnaitre du premier coup d'œil ?


Question 10 : où est la BYD S8 ?

Voitures chinoises : saurez-vous les reconnaitre ?

Terminons avec une seconde BYD. Cette fois, le pari était osé. Cette marque chinoise a utilisé une base de Renault Mégane 2 CC et y a greffé un avant de Mercedes SL (R230). Le résultat laisse réellement perplexe, surtout que l'illusion n'y ait pas. C'est bien dommage !

Voitures chinoises : saurez-vous les reconnaitre ?

SI les chinois font tant de copies plus ou moins vulgaires, ce n'est pas pour nuire mais tout simplement pour comprendre et analyser ce qui marche. Selon plusieurs spécialistes, l'art du "Bien copier" remontent à l'époque où la calligraphie était le seul moyen de transmettre des connaissances. Les enfants chinois apprenent à reproduire à la perfection les caractères de cet alphabet très technique.

Dès lors, on retrouve ces principes dans leur mode de vie et principalement pour les produits électroniques mais aussi l'automobile. L'approche est néanmoins assez superficielle puisque la qualité n'est pas toujours au rendez-vous. Mais cette phase leur est essentielle pour progresser et ainsi créer de futurs modèles. Même si d'un point de vue éthique, cela peut diviser...

Voitures chinoises : saurez-vous les reconnaitre ?
1  B 6  B
2  B 7  B
3  A 8  A
4  B 9  A
5  B 10  B


Et vous, quel score avez-vous obtenu ?


Commentaires