Le diesel ne sera plus majoritaire en 2027 !

Thomas DROUART      22 Juillet 2014       Actualité Diesel

Le diesel ne sera plus majoritaire en 2027 !

Alors que le diesel a connu une ascension lente depuis le milieu des années 70, il a dépassé l'essence sur l'ensemble du parc automobile français en 2007 et amorce désormais un léger déclin. Quelle sera son incidence sur moyen et long terme ?

Le diesel ne sera plus majoritaire en 2027 !

Cela fait plusieurs années que nous combattons fermement le diesel et dénonçons les pratiques déloyales du Ministère du Développement Durable qui ne prend pas même la peine de répondre à nos questions. La conférence de Patrick Blain, du Comité des Constructeurs Français d'Automobile nous donne des chiffres que nous avons souhaité analyser.

 

Le tableau ci-dessus nous donne l'évolution du nombre de véhicules diesel achetés chaque mois pendant deux ans, de 2012 à 2014. Vous le constaterez, le pourcentage de diesel vendus diminue malgré un rebond en février dernier. Actuellement, 65 % des véhicules commercialisés restent des diesel, c'est encore trop.

 

Néanmoins, on est bien loin de l'année 2012, où 73 % des véhicules sortants de concession utilisait le carburant gras.

Le diesel ne sera plus majoritaire en 2027 !

Cette courbe demeure intéressante. Elle présente depuis près de 60 ans l'évolution des deux carburants. On constate que l'essence subit une évolution constante jusqu'en 1980. Date à laquelle le diesel entre en jeu en entame sa dangereuse ascension. Mais ce n'est qu'en 2007 que ses ventes dépassent celles de l'essence.
Cette même année est présenté au Grenelle de l'Environnement le bonus-malus écologique destiné à encore accroître les ventes du pistolet jaune.

Le diesel ne sera plus majoritaire en 2027 !

Mais ne partons pas pessimiste. M. Blain estime qu'en 2015 les ventes d'essence surmontront celles du diesel. Ces dernières repasseraient même à 50 % d'ici 2020, ce qui entraînerait un parc automobile plus homogène avec moins de 50 % de diesel dès 2027.

Analyse réaliste ou utopie ? L'avenir nous le dira. Tout juste pourront nous conclure que le dossier développé par l'auteur tient la route, est complet et représentatif du parc automobile français actuel.


Commentaires