Et si Peugeot proposait la 108-R ?

Thomas DROUART      20 Septembre 2014       Actualité Photo-montages

Et si Peugeot proposait la 108-R ?

Alors que la gamme Peugeot renoue avec ses origines sportives, avec notamment le blason GTI redoré par les 208 et 308 mais aussi le R arboré par les 308 et RCZ de 270 chevaux, nous nous sommes pris à rêver de la dernière Peugeot 108 en version R.

 

 

Teintes bicolores

 

Vraisemblable phénomène de mode, le bi-tons revient sur le devant de la scène avec plusieurs constantes : le noir, le gris et le rouge. Pour la 108, nous l'imaginons plutôt sobre et moins exubérante qu'une 308-R. Place donc à un gris foncé surmonté de touches rouges. Ces dernières habillent la ligne de caisse, se retrouvent sur les rétroviseurs et sur la lame du pare-choc avant.

 

 

Un public cible ?

 

La 108-R s'adresserait un public plutôt jeune, désireux d'une voiture à la fois économique et sportive... ou plutôt dynamique. Un concept proche de celui de la Panda 100 Hp. Les sportives légères, dérivées d'un modèle de série à bas prix reviennent progressivement et ont la côte. Le fait que le modèle de base soit disponible en 3 ou 5 portes constitue un atout supplémentaire, améliorant encore sa polyvalence.

 

 

À l'extérieur

 

Réduction des coûts oblige, la 108-R devrait conserver une esthétique proche de celle de la version de série. Des teintes exclusives pourraient être proposées : la plupart des concurrents osant les couleurs flashy. Une calandre spécifique inspirée par celle des 308 et RCZ-R permettrait de gagner en exclusivité et pourrait intégrer le lion. Les jantes de type Solstice pourraient être chaussées en 16, voire même 17 pouces avec des freins à disque à l'avant et à l'arrière. Enfin, les phares à fond noir sont indissociables de cette série sportive "R".

Et si Peugeot proposait la 108-R ?

À l'intérieur

 

Peu de modifications seraient à opérer, celui de la version de série étant déjà riche et coloré. Mais on peut imaginer des équipements supplémentaires, avec des sièges semi-baquets.

 

 

Sous le capot

 

Les moteurs turbo compressés THP du groupe PSA étant fiabilisés, un 1.0 ou 1.2 THP serait tout à fait adapté, pour une puissance comprise entre 100 et 120 chevaux. Une puissance suffisante pour cette citadine de moins d'une tonne.

 

 

Est-ce réalisable ?

 

Oui, assurément. Alors que Dacia s'apprête à proposer une version sportive de sa Sandero et que les Twingo RS et ses concurrentes sont parvenues à remplir les objectifs de vente, on peut concevoir que ce modèle aurait son public cible, pourvu que le prix de base reste contenu en dessous des 18 000 €.

 

Et vous ?
Seriez-vous client potentiel d'une 108-R ?

 

Images : L'Argus.fr Photo-montages : Thomas DROUART / www.palais-de-la-voiture.com


Commentaires