Diesel : la vidéo de propagande de PSA

Thomas Drouart      28 Août 2013       Actualité

Depuis plus d'un an, le fait que le diesel ne soit pas aussi inoffensif que le laisse penser l'État (bonus/malus... mais surtout bonus pour les diesel) et les constructeurs (gros stock de diesel, offres majoritairement basées sur le diesel) n'est plus un secret. Enfin, plus trop. Car 73 % des voitures neuves utilisent le pistolet jaune. Le groupe Peugeot-Citroën en profite pour glisser une vidéo pas franchement subtile.

 


A

 

Nous sommes en 2013. La pollution engendrée par le diesel est connue par tout ceux qui veulent bien l'entendre, l'OMS annonce 42 000 morts par an dus aux particules fines rejetés par les moteurs diesel.

Et l'argument économique ? Indéniablement, un diesel convient à une personne qui roule beaucoup... et pas en ville ! Hors, l'INSEE a calculé le kilométrage moyen des voitures diesel. Il ne dépasse pas 15 600 km/an* et continue de décroitre.

 

Le diesel, ça pue ça tue

.

Pour le gouvernement, il est question d'augmenter les taxes sur le diesel. Pourquoi ? Un retour en arrière s'impose.

Dans les années 80, le diesel est instauré par Peugeot pour offrir une alternative à l'essence au plomb et relancer l'économie en réduisant les taxes du diesel. Ce qui devait être temporaire s'est fortement répandu jusqu'à atteindre une dieselisation dangeureuse en France.

Ainsi, encore aujourd'hui, un litre de diesel coûte plus cher à produire qu'un litre d'essence et pourtant les faibles taxes de ce carburant font qu'il est vendu à un prix trop peu élevé.

 

Il y a peu, le Comité sur la fiscalité écologique a décidé de supprimer cette taxe allegée en faveur du diesel et proclamme un alignement des prix essence/diesel. De quoi faire crisser les dents des particuliers persuadés de la démarche économique de l'achat d'un diesel... et plus navrant encore, de son aspect faussement écologique.

 

La vidéo de propagande

.

diesel1.jpg

Peu après cette annonce, craignant de voir les ventes de diesel diminuer, le groupe PSA propose une vidéo présentant les avantages du diesel et casse les préjugés.

Ridicule et mal argumentée, cette vidéo n'est en aucun cas représentative d'une réalité. Il s'agit simplement de maintenir la vente de véhicules diesel, vendus plus chers que les modèles essence.

 

L'homme parfait roule en diesel

.

Antoine est l'homme parfait. Ses amis parlent de lui encore et encore. Il a toutes les qualités. Il se passionne pour les débats politiques. Et il pense du mieux qu'il peut à l'avenir de la planète. ET IL ROULE EN DIESEL.

Par ce cheminement aussi comique que misérable, PSA insinue même que le personnage "parfait" s'est documenté et renseigné. Mais où ?

Qui peut affirmer qu'un utilisateur qui roule 15 683 km/an (moyenne française*) et en ville a besoin d'un diesel ?

 

Les voitures diesel ne polluent pas plus que les versions essence

.

diesel2.jpg

Non argumentée, cette phrase est censée rassurer le conducteur d'une voiture diesel mais cause l'effroi des autres. Il est certain qu'en se fiant aux critères définissant une voiture écologique aux yeux du gouvernement (seul les rejets de C02 comptent, mais s'agit-il d'un polluant ?) la voiture diesel est celle de l'avenir.

Mais c'est ignorer les réels polluants rejetés par ces motorisations : NOx entre autres, autrement plus nocives et les particules fines qui envahissent nos poumons et causent selon l'OMS 42 000 morts par an.

 

L'idée reçue du jour

.

diesel3.jpg

La bonne réponse est bien évidemment "Faux".

Il semble donc évident que si des filtres à particules ont été installés, ce n'est que pour faire joli.

Ce même filtre à particule est une fausse solution. Non seulement il s'encrasse, surtout pour les diesel qui se cantonnent à une utilisation citadine mais en plus ils ne retiennent pas les particules fines et n'empêchent donc en rien la pollution engendrée. Et qu'en est-il du recyclage de ces filtres cancérigènes ?

 

Le diesel consomme peu !

.

diesel4.jpg

Un diesel consomme, il est vrai moins de carburant qu'un moteur essence. Néanmoins, cet écart se comble davantage. Davantage que l'écart des prix à la pompe.

Il est donc vanté ici un avantage économique. Mais est-il expliqué qu'à puissance égale un moteur diesel coûte neuf 2 à 3 000 € plus cher, que les assurances et entretiens sont plus onéreux, que les risques de panne plus fréquents ? Et qu'enfin la légende prétendant qu'un moteur diesel à une meilleure longévité n'est en rien fondée depuis la complexification de ces motorisations pour réduire leur impact écologique ? Non.

 

Antoine, un véritable écocitoyen

.

diesel5.jpg

La phrase de conclusion est à l'image du contenu de la vidéo.

Un lavage de cerveau déplorable et totalement inacceptable en 2013. Nous espérons fermement que cette vidéo ne confortera en aucun cas les particuliers n'ayant pas l'utilité d'un diesel de leur achat ni n'en incitera d'autre.

Cette politique de mensonge véhiculée tant par l'état (bonus/malus) et les constructeurs cessera au plus vite.
Il n'y a qu'en France que le diesel a pris une telle proportion, les conséquences seront désastreuses autant sur court que moyen et long terme.

 

Vous souhaitez réagir ?

.

En fait, non. PSA n'autorise pas les commentaires sur sa vidéo**. Regardez, taisez-vous et achetez diesel.

 

Capture-d-ecran-2013-08-28-a-21.02.03.png

 

* Kilométrage français moyen des véhicules français selon l'INSEE en 2011
** Depuis la publication de l'article, j'ai été contacté par PSA afin de lever quelques ambiguïtés concernant cette publication. La volonté du groupe français est en effet d'"avoir des échanges constructifs, dépassionnés et sans jugement". Quant à la vidéo "son objectif est d'interpeller les internautes sur la question du diesel". Sans oublier que les commentaires sont désormais ouverts mais "soumis à une validation afin d'éviter les spams et les messages insultants".

Merci à PSA pour ce complément d'information avéré.

 

À voir également :

 

Bonus-Malus 2013 : la grosse arnaque


Commentaires