Plaques d'immatriculation en PD, WC, QQ : que faire ?

Thomas DROUART      15 Janvier 2016       Vie pratique Informations Législation

Plaques d'immatriculation en PD, WC, QQ : que faire ?

Qu'il s'agisse d'une voiture neuve ou d'occasion, vous devrez impérativement passer votre belle auto (ou votre Fiat Multipla) de plaques d'immatriculation issues du nouveau système. C'est anodin en soit, mais des fois, cela peut virer au malheur avec une combinaison de lettres telle que PD, WC, KK ou même PQ, FN et QQ. Que faire dans cette situation ?


Le SIV

Plaques d'immatriculation en PD, WC, QQ : que faire ?

Mis en service en 2009, le nouveau système d'immatriculation (SIV) est maintenant géré au niveau national, ce qui rend impossible le fait de choisir sa plaque d'immatriculation. Il se compose de deux lettres suivies de trois chiffres et deux dernières lettres, avec des tirets de séparation. Ce système est prévu pour durer 80 ans et concerne tant les véhicules neufs que ceux d'occasion. Très réglementé, ce système permet la pose de plaques noires exclusivement pour les véhicules de collection d'avant-1993 et blanches pour tous les autres. Obligatoires, les deux eurobandes sur les côtés sont à fond bleu et celle de droite peut-être personnalisé avec le département choisi par l'acheteur, et pas nécessairement celui mentionné sur la carte grise.

 

Les séries à éviter

 

Plaques d'immatriculation en PD, WC, QQ : que faire ?

Malheureusement, certaines combinaisons de lettres ne sont pas très heureuses, c'est le cas de PD, WC, KK, PQ, FN ou QQ. Ces combinaisons défilent les unes après les autres à l'exception de la série SS, la seule retirée du SIV, au même titre que les lettres I, O et U pour leurs ressemblances avec le 1, le 0 et le V. Mais toutes les autres sont possibles et changent environ toutes les demi-heures, mieux vaut donc ne pas tomber au mauvais moment !

Plusieurs propriétaires ont en effet eu des soucis avec des véhicules ayant "FN" ou "PD" sur leur plaque d'immatriculation, comme des rayures ou tout simplement des difficultés à la revente. Mieux vaut donc prendre ce problème au sérieux surtout qu'il existe un moyen simple et tout à fait gratuit d'esquisser ces séries disgracieuses.

 

Ne pas avoir "PD" ou "FN" sur sa plaque

Plaques d'immatriculation en PD, WC, QQ : que faire ?

Tout d'abord, il faut comprendre le défilement des caractères pour parvenir à éviter d'avoir PD, FN ou QQ sur sa plaque d'immatriculation. Dans l'ordre de défilement, nous avons en premier les chiffres, puis les lettres de droite et enfin celles de gauche. Ce qui fait qu'après la toute première plaque d'immatriculation AA-001-AA, nous avions AA-002-AA. Quand nous sommes arrivés à AA-999-AA, ce fut au tour du AA-001-AB. Après AA-999-AZ, ce fut en toute logique AA-001-BA.

Pour vous situer sur les numéros en cours d'attribution, il faut vous référer à ce site. Ensuite, vous n'avez qu'à consulter les deux dernières lettres et les resituer dans le tableau ci-dessus afin de vérifier si vous risquez ou non de tomber sur une série disgracieuse.

Les recours possibles si cela arrive

Plaques d'immatriculation en PD, WC, QQ : que faire ?

Si malencontreusement, votre voiture recevait l'une de ces combinaisons, vos recours seront très limités. pour ne pas dire inexistant. Certains ont tenté de monter une association mais sans résultat puisqu'il s'agit de critères purement subjectifs. D'autres ont fait appel à un avocat mais là encore, c'est le mur. Il n'y a donc pas de solution viable une fois le numéro d'immatriculation attribué.

Certains propriétaires fortunés peuvent faire immatriculer leur véhicule à l'étranger temporairement et le rappatrier en France en faisant une demande de ré-immatriculation mais cela n'est pas légal puisqu'en théorie, cette voiture serait censée récupérer sa plaque française originelle même en cas de réimmatriculation temporaire dans un autre pays.

 

En conclusion...

 

La seule et unique manière de ne pas hériter d'une telle immatriculation est donc d'agir en amont en utilisant la manière mentionnée dans cette article. Une fois attribuée, l'immatriculation est définitive et ne peut plus être changée.


Commentaires