S'assurer en second conducteur : c'est légal ?

S'assurer en second conducteur : c'est légal ?

Sur les forums, la question de l'assurance revient régulièrement. Et oui... Être jeune conducteur expose souvent à des tarifs assez exorbitants. Pour faire des économies, certains sont prêts à se déclarer second conducteur sur leur propre voiture, auprès de leur assurance. Y a-t-il de vraies économies à la clé ? Est-ce légal ?


Est-ce vraiment économique ?

S'assurer en second conducteur : c'est légal ?

S'assurer en second conducteur, c'est très économique. Si vous êtes jeune conducteur et qu'il vous arrive d'emprunter occasionnellement le véhicule de vos parents, alors c'est une vraie bonne idée. Vous pourrez même cotiser du bonus. Il vous suffira pour cela de contacter votre assureur pour lui faire la demande. Généralement, le contrat gonflera de 100 à 500 €, suivant le type de véhicule. Mais par rapport à une assurance jeune conducteur, l'économie est bien réelle.

MAIS ! (il y a toujours un "mais" dans ce type d"article !) Il ne faut jamais mentir à une assurance. Si vous êtes le conducteur principal d'une voiture, alors vous devez être déclaré en tant que conducteur principal. Bien sûr, cela vous coûtera plus cher tous les mois, c'est certain, mais c'est une obligation. Creusons un peu plus le sujet.


Mais est-ce légal ?

S'assurer en second conducteur : c'est légal ?

La légalité ou non de s'assurer comme second conducteur dépend de quelques paramètres et vous impose des obligations. Voyons-les ensemble.
 

C'est légal

• s'assurer en second conducteur sur une voiture qui ne nous appartient pas
• si les trajets sont occasionnels


C'est illégal

• si on s'assure en second conducteur sur son propre véhicule, en mettant un proche en principal, pour faire des économies
• si les trajets ont lieu tous les jours, comme pour se rendre à l'école


Une fraude répandue

S'assurer en second conducteur : c'est légal ?

Sur internet comme dans la vie, de trop nombreux automobilistes s'assurent volontairement mal. Il y a deux principales raisons à cela. La première, c'est que le statut de second conducteur permet de cotiser du bonus. La seconde, c'est nettement plus économique.

Alors forcément, certains en profitent allègrement pour s'assurer en second conducteur sur leur voiture de tous les jours. Dans les faits, les risques de se faire repérer sont minimes, mais c'est surtout en cas d'incident que vous risquez de payer le revers de la médaille.

Autre point également : ce manque d'honnêteté envers votre assureur pourrait facilement se retourner contre vous : il s'agit là d'un motif de résiliation, même sans incident...

Rouler ainsi revient donc à rouler sans assurance. Et vous le verrez, les assureurs ont du flair pour repérer les tricheurs. Le meilleur exemple ? Vous souhaitez vous assurer en second conducteur en toute honnêteté ? Vous risquez l'interrogatoire par votre assureur !


En cas d'accident ?

S'assurer en second conducteur : c'est légal ?

En France, les fraudeurs aux assurances coûtent chaque année plus de 2,5 milliards d'euros. Alors les assureurs ne vous feront aucun cadeau si vous tentez de faire une fausse déclaration.

Si vous êtes assuré en second conducteur sur une voiture que vous utilisez en réalité comme conducteur principal, vous pensez sûrement qu'il suffira d'inventer un bref mensonge à votre assureur et que tout s'arrêtera là ? En fait non. Il y a de très fortes chances qu'une enquête soit menée dans votre entourage/voisinage pour déceler une éventuelle fraude.... Et même sur vos réseaux sociaux. Tout sera passé au peigne fin.

Et quand elle est avérée, les risques encourus sont lourds. Vous risquez tout d'abord d'être résilié du jour au lendemain de votre assurance. Pire encore, la personne désignée frauduleusement comme conductrice principale sera aussi sanctionnée. Si vous avez eu un accident, vous ne serez donc pas couvert...

Et une fois la fraude avérée, vous serez mentionné dans le fichier des résiliations automobile. Et là, bon courage pour vous assurer à nouveau...


Que faire alors pour payer moins cher ?

S'assurer en second conducteur : c'est légal ?

Vous l'aurez compris, mieux vaut ne pas faire de fausse déclaration. S'assurer en tant que conducteur principal peut ne pas vous coûter trop cher grâce aux astuces qui suivent, que vous pouvez combiner.

• Si voiture à faible valeur, prenez une formule au tiers, ou intermédiaire
• En cas de petit choc urbain responsable, proposez d'indemniser sans faire appel à l'assurance
• Privilégiez une voiture de faible puissance fiscale
• Si vous roulez peu, faîtes un devis pour une assurance au kilomètre
• Faîtes dormir dans un garage, vous économiserez quelques euros
• Augmentez votre franchise (dans la limite du raisonnable) pour payer moins chaque mois
• Comparer les différentes compagnies d'assurance pour négocier
• Installez un système antivol et présentez la facture à votre assureur pour une remise


Partager cet article

Repost 0

Qu'en dîtes-vous ?