Se réassurer avec plusieurs sinistres : mode d'emploi

Se réassurer avec plusieurs sinistres : mode d'emploi

Article partenaire

Lundi, vous accrochez la voiture de votre patron. 1 sinistre. Mardi, attentif à tout, vous ne manquez néanmoins pas d'accrocher le Kangoo de votre voisine Josiane. 2 sinistres. Mercredi... Votre assureur vous convoque et ça sent mauvais. Voici quelques astuces pour se faire réassurer après plusieurs sinistres.


Respirez un bon coup !

Commencez par relativiser. Cela peut arriver à tout le monde d'enchainer les sinistres à répétition sur une courte période. Vous n'êtes pas nécessairement un mauvais conducteur. Cependant, il va maintenant falloir que vous assumiez financièrement cela.

Les assureurs n'aiment pas les conducteurs ayant plusieurs sinistres à leur actif. Et ce, que vous en soyez responsable ou non ! Il y a donc fort à parier qu'à partir de trois sinistres, votre assureur ne veule plus de vous, ni de votre voiture.

Quand cela survient, il faut réagir vite et trouver un nouvel assureur prêt à vous prendre en charge, malgré un potentiel malus qui fait grimper la note.


Nos astuces pour obtenir le meilleur prix

• Faîtes le tour des différentes compagnies prêts de chez vous. Demandez systématiquement un devis, que vous pourrez présenter à d'autres et ainsi tenter d'entamer les négociations.

• En parlant de négociation, tentez ! Un prix peut parfois être discuté. Bien que vous ne soyez pas en position de force, cela ne coûtera rien hormis un peu de salive.

• Utilisez un comparateur assurance auto pour identifier rapidement le meilleur prix. Généralement, de bonnes surprises peuvent ressortir.

• Pensez aux courtiers, ils pourront vous assurer pour une somme plus ou moins élevée. Tout se négocie.

• Pourquoi ne pas opter pour une voiture moins puissante et plus ancienne, que vous pourrez assurer au strict minimum ? Le coût sera bien moindre.
 

Les erreurs à ne pas faire

Enfin, nous terminerons cet article par des erreurs à ne surtout pas faire pour diminuer le coût de votre assurance.

• Ne mentez jamais à votre nouvel assureur. N'omettez aucun sinistre.

• Ne restez pas fidèle à votre ancien assureur, ne le suppliez pas de vous reprendre. Si c'était le cas, il vous appliquerait une surprime en plus de votre malus.

• Ne roulez jamais sans assurance. C'est extrêmement risqué.

Partager cet article

Repost 0

Qu'en dîtes-vous ?