36 raisons pour arrêter (enfin !) de rouler en Diesel

Thomas Drouart      16 Juillet 2016       Vie pratique Motorisation Diesel

36 raisons pour arrêter (enfin !) de rouler en Diesel

C'est un fait, le Diesel perd du terrain en France. Mais cette décrue est lente, alors voici 45 bonnes raisons pour vous débarrasser enfin de votre voiture Diesel. Et vous, dans combien de situation vous retrouvez-vous ? Faîtes partager cet article à tous vos amis en mazout, sans modération.

1 Dans le fond, vous n'avez pas vraiment besoin d'un Diesel.
Comme la plupart des français, vous ne faîtes pas
beaucoup plus de 15 000 km/an.
2 Les vibrations vous donnent la nausée, c'est fatiguant
et crispant. Dans le fond, vous ne l'aimez pas
vraiment cette voiture.
3 Le Diesel, ça pue. Se réveiller et savoir que dans la
demi-heure qui suit, vous serez au volant d'un Diesel.
Ça sent le scénario de film d'horreur, non ?
4 Vous n'épaterez jamais la galerie avec un Diesel
et la sonorité agricole qui en est dégagée
(sans parler de la fumée).
5 Souvent même, la sonorité est complètement fictive.
Audi SQ5, Cayenne Diesel ou Golf GTD en font partie.
Pourtant, vous n'êtes pas superficiel ?
6 Vous avez payé un surcoût de 3 000 € à l'achat
pour rouler au carburant gras et vous
êtes convaincu de faire des économies.
7 La revente est votre excuse pour avoir acheté un Diesel.
Mais les français ont compris que ce carburant n'est
pas une si bonne affaire. Si vous pensez à la revente,
essence, hybride ou électrique... Mais pas Diesel !
8

Vous avez l'impression d'être un mouton de Panurge
car vous n'avez regardé que le prix à la pompe
sans vous poser de question au moment de l'achat.

9 Les moteurs Diesel étant plus lourds, le train avant
est amorphe, vous ne ressentez aucune émotion,
aucune sensation : votre voiture se comporte
comme un utilitaire.
10 Vous polluez atrocement, vous faîtes tousser
les mamies et vous rendez les enfants asthmatiques.
11 Avec leur technologie complexe, les Diesel sont compliqués
à entretenir, il faut respecter les temps de chauffe
méticuleusement, veiller à ce que le filtre à particule
se déclenche... Bref, c'est invivable.
12 L'entretien est très cher, à cause des technologies
complexes sous le capot notamment.
13 Le risque de panne est très élevé et très coûteux,
entre le filtre à particule, le turbo, la vanne EGR
et autres dispositifs sensibles.
14 Vous en avez marre d'avoir les mains pleines
de graisse en faisant le plein ou en allant sous
le capot.
15 Vous vous dîtes que si l'État vous a octroyé un bonus
"écologique", c'est que vous avez tout bon.
16 Vous êtes dans l'angoisse perpétuelle d'encrasser
votre moteur avec vos petits trajets.
17 Comme 71% des français, vous n'aurez
jamais amorti votre Diesel.
18 Vous en avez marre de payer un surcoût
à l'assurance parce que vous roulez
au Diesel.
19 Vous vivez mal la zone rouge à 4 500 tr/m.
20 Vous continuez à croire qu'une voiture Diesel
est plus endurante qu'un essence pour vous rassurer.
36 raisons pour arrêter (enfin !) de rouler en Diesel
21 La voiture de vos rêves est un Audi SQ7,
une BMW 550d ou une Mercedes SLK 250 CDI ?
La situation est grave.
22 Le scandale des moteurs truqués Volkswagen,
vous n'y croyez pas car de toutes façons,
ça ne change rien à votre quotidien.
23 En plein repas de famille, vous vous plaisez
à vanter la consommation de votre voiture Diesel.
24 Votre unique objectif dans la vie est de consommer
moins que la Xantia HDI de votre voisin.
25 Vous envisagez de changer la ligne d'échappement
pour obtenir une meilleure sonorité et que
les enfants ne vous jettent plus de cailloux.
26 Vous n'aimez pas changer vos habitudes.
27 Vous avez dessiglé votre voiture pour ne pas
que les voisins sachent que vous roulez
en Diesel.
28 Vous avez déjà eu envie de tenter l'expérience
ci-dessus avec votre voiture.
29 Vous ne comprenez pas pourquoi la Citroën C1
n'est plus proposée avec un moteur Diesel.
30 Vous pensez que l'essence
est le carburant des riches.
31 Quand on vous interroge sur la puissance
de votre voiture, vous répondez en Nm.
32 Pour conserver un pare-choc arrière propre,
vous devez constamment essuyer les traces
de fumée et cela vous agace.
33 Vous ne pourrez plus rouler à Paris,
et probablement aussi dans d'autres villes.
34 Vous êtes persuadé qu'avec un moteur essence égal,
vous consommeriez au moins 3 litres de plus
aux 100 kilomètres.
35 Vous ne comprenez pas pourquoi au Japon,
le Diesel est interdit aux particuliers.
36 Vous pensiez que la majuscule à Diesel était
seulement là pour montrer la supériorité
du carburant gras sur l'essence.
Source photo : www.1freewallpapers.com

Source photo : www.1freewallpapers.com

Vous l'aurez compris, cet article n'est pas à prendre au premier degré. Mais le message est quand même réel : le Diesel est rarement rentabilisé et il devient de moins en moins intéressant de nos jours. Ce sont des motorisations relativement fragiles dont l'entretien est de plus en plus compliqué et coûteux pour l'utilisateur. Hybride, électrique, GPL ou encore essence : les carburants ne manquent pas et vous conviendront certainement mieux que le gazoil. Seule exception : les très gros rouleurs et ceux qui ne font jamais de ville. Et vous, en quoi roulez-vous ?


Commentaires