Se protéger des coups de portières et incivilités

Thomas DROUART      8 Mai 2014       Vie pratique Astuces

Se protéger des coups de portières et incivilités

Il y a encore vingt ans, les petits chocs urbains, tels que les coups de portières ou stationnements à la touchette n'avaient guère d'incidence. Les pare-chocs portaient bien leur nom et les baguettes de protection latérales étaient souvent présentes. Aujourd'hui, les pare-chocs sont peints et les baguettes latérales s'effacent... Que faire alors pour se protéger des coups de portières et autres chocs urbains ?

Les moyens préventifs

Il n'y a pas de miracle. Les quelques conseils qui vont suivre peuvent néanmoins vous permettre d'éviter bon nombre de désagréments.

 

• Dans les parkings, plus particulièrement de supermarchés, éloignez-vous le plus possible de l'entrée. En plus, la marche est bonne pour la santé !

 

• Évitez tant que possible de vous stationner à côté de voitures ayant des sièges pour enfants... Plus généralement, les monospaces sont à proscrire : le risque d'un coup de portière est maximal.

 

• Stationnez-vous à l'écart, sans voitures aux alentours. Si cela n'est pas possible, privilégiez une voiture plutôt luxueuse ou sportive comme voisine, voire même une voiture "tuning", les propriétaires sont alors les plus à même de faire attention à votre voiture vu qu'ils apprécient quand c'est réciproque.

Les solutions des constructeurs

Oui, il existe des solutions pour éviter à coup sûr les désagréments urbains !

 

• Des constructeurs comme Ssangyong et Nissan proposent sur certains de leur modèle des peintures dîtes autocicatrisantes, qui redonne à la peinture son aspect d'origine après une rayure ou un frottement ! Attention toutefois, chez Nissan, cela ne concerne que le pare-choc avant.

 

• Ford propose désormais sur certains de ses modèles de protections en plastique qui s'escamotent à la fermeture des portes. Cela évite de donner des coups de portières et donc d'en recevoir si vous stationnez à côté d'un de ces véhicule.

 

• Bien qu'inesthétiques, les baguettes de protection latérales sont souvent proposées en option. Peu choisies, vous pourrez parfois vous les faire offrir par votre concessionnaire.

Les solutions pour vous

Pour vous prémunir, des entreprises ont travaillé dans ce domaine et ils en découlent plusieurs propositions plus ou moins intéressantes pour votre voiture, en fonction de votre budget.

 

StatioZen est une entreprise qui vous permet d'acquérir des protections en mousse qui s'attache du phare avant ou de la calandre d'un côté et au niveau du coffre pour l'arrière. Inesthétique, il s'agit néanmoins d'une protection efficace ! D'une longueur de 2,95 ou 3,95 mètres, cette protection est proposée à 46 ou 48 €. Une somme correcte.

 

• Différentes entreprises propose des films de protection transparents à appliquer sur votre carrosserie vous-même ou par l'entrepreneur. Cette solution est un bon compromis car elle vous protégera également des projections sur route. On citera RoadBlock et PaintShield-France, réputés dans ce domaine. Comptez jusqu'à 2 000 € pour recouvrir l'intégralité d'une voiture.

 

• Si vous souhaitez apporter une touche d'originalité à votre voiture tout en la protégant, regardez les prestations proposées par entreprises comme PlastiDip. Un film coloré, dont vous choisissez la couleur et la finition (brillant, mat...) recouvre entièrement votre voiture et donne réellement l'illusion d'une peinture. Toutefois, fuyez les prestations premier prix, le film nécessite d'être de bonne qualité pour une durée dans le temps, tablez entre 1 500 et 2 500 € suivant la taille de votre véhicule. Cette solution protège la carrosserie et si vous retirez le film, vous retrouverez votre peinture d'origine comme neuve !

Ce genre de conducteur "à la touchette" est malheureusement bien trop répandu.

Que faire si je retrouve ma voiture abimée ?

Si vous retrouvez votre véhicule abimé, deux cas se présente.

 

>> Vous n'avez pas vu le coupable

Là, vous pourrez faire marcher votre assurance mais vous devrez vous acquitter de la franchise.

 

>> Vous avez vu le coupable

Là, les choses se présentent mieux. Vous devez dans un premier temps remplir un constat avec la partie adverse ou convenir d'une somme qui permettra de réaliser les réparations (attention à prendre le temps de rédiger une lettre signée des deux parties en garantie). Si la personne ne reconnaît pas ses tords, vous pouvez remplir seul votre partie du constat en spécifiant le maximum d'informations sur la personne de mauvaise foi.

Une analyse comparative des deux véhicules pourra être diligentée par un expert qui conduira à une réparation de votre véhicule par l'assurance de la partie adverse. Vous n'aurez pas de frais.

 

Cependant, si le dommage est léger, vous pouvez tenter d'acquérir en centre auto un stylo efface-rayure qui réduira la rayure.

S'il s'agit d'une bosse et que la peinture n'a pas sauté ni craquelé, rendez-vous chez un carrossier et demandez un simple débosselage, il vous en coûtera en général moins de cent euros.


Commentaires